menu

Final Fantasy IX – m’a rendue gameuse

Final Fantasy IX – m’a rendue gameuse
Développeur Squaresoft
Date de sortie 02/16/2001
Plateformes Playstation 1
Genre Jeu de rôle
Classification Déconseillé aux moins de 12 ans
Une révélation pour Laderkan

Souvenez-vous

Dire qu’un seul titre m’a rendu totalement gameuse serait mentir. Dans mon cas, il y a tout une pléiade de jeux qui m’ont fait basculer dans le monde merveilleux du jeu vidéo. L’un la course, l’autre la castagne…puis vint ma découverte du jeu de rôle, que je m’en vais vous conter…

Tout a commencé grâce à un CD : le fameux CD de démo offert avec un magazine de jeu vidéo. Mon maigre argent de poche ne m’autorisait que ce seul plaisir vidéoludique, en attendant Noël et les anniversaires pour faire le plein. Parmi la dizaine de titres présentés, une vidéo retint particulièrement mon attention. Une vidéo composée à 100% de cinématiques tirées du jeu, accompagnée d’une musique enchanteresse composée par le grand Nobuo Uematsu qui n’était à l’époque qu’un nom bizarre parmi tant d’autres pour moi. J’ai alors commencé à la regarder une deuxième fois, puis une troisième, etc etc…jusqu’au point de me convaincre que ce serait le prochain titre que mangerait ma PSone! Effectivement oui, une simple vidéo à tout fait changer ! Mais une sensation étrange m’avait guidé et me disait qu’il fallait absolument que je découvre Final Fantasy IX !

Pour ceux qui auraient hiberné pendant plus de 20 ans, il s’agit du 9ème opus de la grande saga des Final fantasy, ces RPG made in Square qui font un carton encore aujourd’hui dans le monde entier. Celui-ci est particulier puisqu’il sera le dernier épisode réalisé par Hironobu Sakaguchi, le créateur de la série, et le dernier opus à voir le jour sur PSone.

Final Fantasy IX prend place dans un monde nommé Héra. Vous, vous vous appelez Djidane, membre d’un groupe de voleurs chargé d’enlever la princesse Grenat, fille adoptive de la reine Branet, femme tyrannique et assoiffée de pouvoir du royaume d’Alexandrie. A ce même moment, Grenat entreprend une fugue pour rejoindre son oncle le roi Cid (ce qui arrange bien nos voleurs), ayant de plus en plus peur de sa mère. Et elle a bien raison ! Car la reine prévoyait d’utiliser sa chère fille adoptive – qui n’est autre qu’un des derniers invokeurs – pour utiliser les chimères, des créatures aux pouvoirs sans limites, afin d’asservir les autres royaumes du monde. Au cours de l’aventure vous rencontrez de nombreux autres personnages dont le charismatique Bibi, ce petit golem trop mignon qui s’interroge sur ses origines, lui qui normalement…

STOP! Je n’en dirai pas plus sur le scénario ! Sachez seulement que l’histoire est totalement prenante et les personnages monstrueusement attachants ! Pour tout vous dire, au cours des premières heures du jeu il arrive un certain évènement qui m’avait tellement marqué que je n’en avais pas dormi de la nuit ! C’est certainement ce scénario si bien ficelé – amenant à réfléchir sur la mort, la vie et son but – qui m’a gentiment fait basculer dans une certaine forme d’addiction assez violente : réveil aux alentours de 9h, console jusqu’à environ 11h, petit déj, 11h30 retour au jeu jusqu’à 21h, dîner qui se termine à 21h30 (non maman pas de dessert, merci!), puis console jusqu’à 2h du mat’. Bon ça c’était le week-end, mais en semaine c’était similaire sauf qu’il y avait école, évidemment. Je ne voyais plus mes copines pendant les vacances, préférant avancer sur les terres du Continent Extérieur et affronter une armée de monstre pour gagner un max d’XP. J’aurais ainsi passé plus de 120h sur le titre au cours d’une seule partie, ce qui est déjà pas mal…j’ai recommencé le jeu 2 fois…!

Bref, Final Fantasy IX est une expérience magnifique que je n’hésite pas à revivre de temps en temps sur ma PS3 pour retrouver Djidane, Dagga, Bibi, Eiko et les autres pour un combat, un tournoi de cartes ou une chasse à la grenouille…

Et vous? Final Fantasy a-t-il aussi joué un grand rôle dans votre vie de gamer/gameuse ?


Infos :
Editeur : Sony
Genre(s) : Jeu de Rôle
Plateforme(s) : PSone, PS3 et PSP (via PSN)
Date de sortie : 16/02/2001
Classification : 12+

Laderkan

About the author: Laderkan

Experte en bonne franquette depuis 1988, j'apprécie particulièrement les jeux immersifs et ceux où le joueur a la possibilité de prendre en main son destin. Bourrine, les FPS et beat'em all me vont plutôt bien au teint !

4 commentaires

  1. Heikel

    Moi c’est super mario bros all star sur SNES et mortal kombat sur game boy.

    Ensuite… FF 7 et là paf, no life, gaming, RPG, MMO, portable, jeux mobile, geek… :’(

    Nous l'a avoué le 21 septembre 2011
  2. Julien

    Sympa l’article ! Moi, perso, FF n’a joué strictement aucun rôle dans ma via car je suis totalement imperméable aux RPG ! Ah, si…il a provoqué de gros conflits avec mon frère lorsqu’il jouait à FF 7 sur PS2 et que j’attendais pour jouer à ma N64 !!! Mais ça rajeuni pas tout ça !

    A fini par le dire le 27 septembre 2011
  3. Luddovik

    Bien le bonjour!

    En effet FFIX a pour moi aussi était un véritable coup de coeur!

    Des personnages attachant {Bibi ou Steiner en mode boulet}, une histoire qui a de nombreux rebondissements surtout à partir de l’arbre IFA.

    Je sais même plus combien d’heures j’ai passé dessus mais il m’a accompagné durant quelques nuits blanches!!

    Nous l'appris le 28 septembre 2011
  4. Lulu_Fairy

    Moi, j’ai bien aimée le FF7 & X. Se sont mes 2 meilleurs Final Fantasy au quelle j’ai jouée :’O! J’adore l’histoire ainsi que le gameplay :’). Je suis une grande fan de se jeu ^^

    A couché sa pensée le 2 novembre 2011

Votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Go to top