menu

[Test] The Last of us

[Test] The Last of us
Editeur/Développeur Naughty Dog
Date de sortie 06/14/2013
Plateformes PS3
Genre Action
Classification Déconseillé aux moins de 18 ans
Testé par Calli

Note

Total average

5/5

Histoire / Ambiance
Immersion / Gameplay
Intérêt / Durée de vie

Ce que j'en pense

Après l’excellente trilogie des Uncharted, le studio Naughty Dog, également créateur de Crash Bandicoot et du duo Jak et Daxter, nous propose ici une toute nouvelle licence, plus mature et sombre. Rappellant beaucoup la série The Walking Dead, The Last of us est un jeu qui se vit et vous risquez de vous souvenir longtemps de cette expérience vidéoludique, exclusive à la Playstation 3.

 

L’histoire

Le titre du jeu seul en dit long sur ce qui vous attend en jouant à The Last of us. Et si vous étiez l’un des derniers d’entre nous, l’un des seuls survivants de l’espèce humaine alors éradiquée par le Cordyceps, une espèce de champignon qui agit d’abord sur le comportement puis infecte le corps d’excroissances, transformant l’hôte en une sorte de zombie à tête de toad mutant, si c’était le cas, que feriez vous? Tenteriez vous de combattre l’infection? De survivre seul? Ou baisseriez les bras? C’est à cette question que tente de répondre le dernier né du studio Naughty Dog, qui nous dépeint un monde dévasté où la nature a repris ses droits et où l’humanité est capable du pire pour survivre et où parfois les monstres ne sont pas toujours ceux qu’on croit…

Dans ce contexte post-apocalyptique, vous incarnez Joel, un homme marqué par les épreuves vivant de petits trafics dans une zone de quarantaine contrôlée par l’armée. Le jeu commence réellement quand ce dernier doit livrer un colis qui s’avère être Ellie, une jeune fille insolente de 14 ans. Ce duo improbable va vous faire rire, vous émouvoir, vous stresser, vous faire passer par énormement d’émotions différentes et c’est là une des grandes forces du jeu, la relation entre ces 2 personnages qui participe énormement à l’immersion.

last2

Le Gameplay

Comme à son habitude, Naughty Dog nous offre une maniabilité aux petits oignons : la prise en mains est intuitive et le héros répond parfaitement.
Le jeu est un subtil mélange d’action, d’infiltration et de survie. C’est équilibré, rythmé par une mise en scène qui vous emporte, les phases ne s’enchaînent pas de manière linéaire comme dans un Tomb Raider par exemple : on peut rester à contempler un décor magnifique et se faire attaquer d’un coup ou ne plus voir d’ennemis pendant un moment… Concernant ces derniers, ils sont de plusieurs formes en fonction du stade de leur mutation et ne se gèrent donc pas de la même manière. Prenons l’exemple des runners, l’ennemi de base. Si vous choisissez la prudence, vous pouvez vous glisser derrière eux puis les étrangler ou les égorger (à l’aide d’une lame qu’il faudra fabriquer d’où l’importance des ressources) ou alors foncer dans le tas en leur envoyant des objets à la tête (vous pouvez ramasser des briques et des bouteilles pour faire du bruit à la manière d’un MGS ou les envoyer à la tête des vilains) en les frappant ou en leur tirant dessus. Le jeu est riche de possibilités et libre à vous de choisir la manière dont vous préférez jouer mais que vous choisissez l’action ou l’infiltration, il faudra obligatoirement penser à votre survie car vos armes et munitions sont très limitées! Les endroits que vous pouvez fouiller sont indiqués à l’écran par un petit rond, il suffit d’appuyer sur un bouton pour fouiller et récupérer de précieux éléments. Ceux ci vous permettent de fabriquer des lames, des kits de santé, cocktail molotov, bombes… mais aussi d’améliorer vos capacités (écoute, santé, résistance) Par exemple en pressant R2, Joel est capable « d’écouter » ce qui se passe autour de lui, cette fonction agit comme un radar qui permet de repérer les infectés, de les prendre par surprise ou des les contourner afin d’éviter de se faire bouffer au moindre recoin.

On est plus proche du Zombi U où Joel est vulnérable quand il crafte des objets, meurt en un coup quand il se fait prendre par un clicker que du Resident Evil où la santé se régénère à chaque mort. En ça, le jeu est réaliste et penche vraiment vers le survival mais il peut en être frustrant aussi. En effet dès qu’un clicker, la 2e sorte d’infectés qui réagit au bruit (inutile de foncer dans le tas avec eux à moins d’être armé jusqu’aux dents) vous attrape c’est la mort instantanée et vous devez recommencer, une progression par l’échec qui peut être lassante. Idem avec ce monde si vaste et ouvert, en l’absence de carte ou d’indications, il arrive qu’on se perde dans des couloirs, qu’on tourne en rond dans des immeubles avant que l’IA en la personne d’Ellie ait pitié de nous et nous donne un indice à la manière d’un Uncharted.

 The_last_of_us_01


L’environnement, l’immersion

The Last of us est incontestablement ce qui se fait le mieux techniquement sur cette génération de console. Le studio a su exploiter les capacités de la PS3 au maximum et on en prend plein les yeux. Régulièrement, on s’arrête et on contemple cette prouesse graphique, cet univers où se cotoient chaos et nature, c’est de toute beauté. L’ambiance musicale participe énormement à l’immersion grâce aux nombreux bruitages : personne n’oubliera les cris des clickers qui font froid dans le dos!

On retrouve régulièrement des mots laissés par des survivants au fil de l’aventure ou encore des journaux, on peut ainsi se construire une sorte d’historique renforçant encore cette impression d’être plus qu’un simple joueur. Enfin, la force du titre c’est vraiment cette thématique, bien que déjà vue et revue, elle est ici traitée de manière mature, sans clichés, avec finalement beaucoup d’humanité. Et on ne peut s’empêcher de se demander ce qu’il se passerait vraiment si une telle infection venait à éclater.

Conclusion

Les membres de chez Naughty Dog savent décidemment comment créer des hits et nous offrent une fois de plus un jeu qu’on ne risque pas d’oublier : mélange d’action, d’infiltration et de survie, graphismes renversants, histoire prenante, bonne durée de vie (comptez de 16 à 20h pour boucler l’aventure principale en fonction de la difficulté choisie et de votre style de jeu)
Bref The Last of us, c’est tout un univers qui s’offre à vous et qui va à coup sûr vous embarquer. Si vous ne l’avez pas encore, réparez vite cette erreur, The Last of us fait parti des jeux que se doit de posséder tout possesseur de Playstation 3.

 

Les Plus :

- Le scénario, les personnages, l’immersion
- Le gameplay, subtil mélange
- L’environnement graphique et sonore

Les Moins :

- Frustrant parfois
- L’IA qui ne suit pas toujours

 

Calli

About the author: Calli

Passionnée par les jeux vidéos, gameuse depuis l'époque Nes, je suis une véritable touche à tout : je peux la même journée jouer à un jeu de plates-formes, zigouiller du zombie et me fritter avec mon frère sur un bon Street. A ce jour, j'ai plus de consoles que de paires de chaussures! J'espère un jour pouvoir vivre de ma passion ;) http://www.lejournaldunegameuse.fr

Vidéos

[Test] The Last of us [Test] The Last of us

7 commentaires

  1. larabel

    Je confirme c’est un super jeux , pour moi le meilleur de la ps3 ,graphismes sublime ( j’ai une télé vielle et j’arrive quand même a avoir de magnifique graphisme ) , scénario nickel ,enfin tout parfait .Personnellement je ne pense pas qu’il y aura une suite ou si il y en a une ce sera un peu de trop , enfin c’est mon avis .

    A partagé sa vision des choses le 8 août 2013
    • Calli

      Oui je suis d’accord avec toi, une suite me semble peu envisageable… d’ailleurs il me semble que ça a été annoncé officiellement qu’il n’y en aurait pas

      Nous l'appris le 9 août 2013
      • Ixsuixwzone

        Effectivement Naughty Dog à annoncer officiellement qu’il n’y aurait aucune suite.
        De toute manière je ne pense pas qu’une suite aurait été positive à la licence.

        Nous l'appris le 13 août 2013
  2. Trokless

    Très bon test,

    moi je relance le débat,. Je pense qu’une suite servirait à nous en apprendre un peu plus…
    Mais libre à chacun de préférer un point final à cette licence.

    A partagé sa vision des choses le 17 août 2013
    • Calli

      Vu la fin du jeu, une suite avec les mêmes héros, perso non je ne vois pas l’intérêt après de telles révélations.
      Après, retrouver cet univers avec le point de vue d’autres survivants pour étoffer plus, pourquoi pas oui

      Nous l'a avoué le 18 août 2013
      • Trokless

        Une suite parallèle à cet opus me semble une idée très intéressante !
        Maintenant réussir à nous faire adopter de nouveaux héros me semble
        difficile… Mais pas impossible !

        A craché le morceau le 18 août 2013
  3. MagicaLaurina

    Ce jeu est formidable, à la fois passionnant, émouvant, parfois « gore ». Les graphiques sont superbes, de même que le scénario. Le 5/5 est mérité.

    A couché sa pensée le 4 novembre 2013

Votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Go to top