menu

[Test] Sword Art Online : Lost Song

[Test] Sword Art Online : Lost Song
Editeur/Développeur Bandai Namco
Date de sortie 13/11/2015
Plateformes PS4/PS Vita
Genre Aventure
Classification Déconseillé aux moins de 12 ans
Testé par Calli

Note

Total average

3.3/5

Histoire / Ambiance
Immersion / Gameplay
Intérêt / Durée de vie

Ce que j'en pense

Vous n’avez pas pu passer à côté du succès de Sword Art Online ou SAO pour les intimes, cet anime issu d’un light novel qui a ensuite été décliné en manga et qui raconte l’histoire d’un groupe de joueurs piégés dans un MMORPG. Contrairement à d’autres anime du genre comme .hack, la spécificité de SAO est que si l’on meurt dans le jeu, on meurt dans la réalité… le seul moyen de s’en sortir, terminer le jeu! Ce SAO Lost Song s’avère-t-il aussi trépidant que l’anime ou n’est-ce encore là qu’un énième jeu à licence? Réponse dans ce test!


Kirito ce héros

La première adaptation vidéoludique de SAO a été Hollow fragment (en Europe, au Japon il y a eu un jeu avant qui n’est jamais sorti chez nous), ré éditée cet été sur PS4 sous le nom de Re Hollow fragment. Cet épisode se déroulait dans le monde de l’Aincrad, le premier arc de l’anime. On retrouvait les mêmes protagonistes et environnements, le jeu nous proposait une fin alternative à cet arc, à savoir continuer sur les paliers supérieurs. Bonne idée de ne pas reprendre bêtement la trame de l’histoire tout en conservant l’univers.

sword-art-online-lost-song-ps4-gn-0001

Dans Lost Song, on se retrouve dans le 2e arc narratif, soit dans le monde de  Alfheim Online. La principale différence c’est que les personnages ont une race, peuvent utiliser la magie et surtout voler! L’astuce scénaristique ici c’est l’arrivée d’une nouvelle extension pour le jeu et ainsi la découverte de nouvelles zones. L’idée est astucieuse car on retrouve vraiment l’univers de ALO sauf que le scénario de l’anime n’est pas du tout respecté… On nous dit que Kirito, Sugu, Yuki et Sinon se sont rencontrés dans SAO ce qui est totalement faux. Les amis se retrouvent à jouer à ALO pour se retrouver et non pas pour sauver Asuna comme dans l’anime… Il y a aussi l’apparition de nouveaux protagonistes créés spécialement pour le jeu (c’est bien) mais qui ne sont pas du tout introduits… Ces petits détails de l’histoire sont importants, dommage qu’ils n’aient pas été respectés! Ou alors il faut voir ça comme quelque chose de totalement alternatif…
Le but de l’équipe est donc d’explorer les nouvelles îles apparues grâce à l’extension. Pendant leur périple, ils vont rencontrer d’autre personnages, se mesurer à une guilde adversaire et faire la connaissance de Seven, idol ingame et scientifique irl.

 

Asuna & Kirito & Sinon & Leefa & co 


ASUNA-1_character_fullCe qui marque dès qu’on joue à SAO Lost Song ce sont les graphismes,
enfin moi c’est ce qui m’a marqué… On a un mélange de tous les styles et c’est déroutant. Les cinématiques ressemblent à du manga, on a une super intro digne d’un opening de l’anime, les dialogues reprennent les dessins de l’anime, quant au jeu on a un espèce de cell shading pas totalement réussi. Pour de la PS4 je m’attendais à des graphismes et surtout des environnements moins vides, plus beaux et mieux animés. Les îles à visiter sont immenses mais il n’y a quasiment pas de décor, de vie, les monstres sont laids et recyclés d’une zone à l’autre… les personnages sont parfaitement identifiables mais auraient mérités une meilleure finalisation, je pense notamment à l’animation des cheveux lors des phases de course… on croirait un jeu issu de la génération précédente.

Passé ce détail, force est de constater que le casting est impressionnant. On retrouve tous les personnages de l’anime même les secondaires, des inédits et surtout, ils sont tous jouables! Le style de chacun a été respecté dans le design, les costumes et surtout dans l’armement et la manière de se battre. Ainsi vous ne jouerez pas de la même façon avec Asuna qui combine soins et combat à la rapière qu’avec Sinon qui se bat avec un arc ou Lisabeth qui utilise une masse et des sorts de soutien. Encore mieux certains personnages (comme Kirito) peuvent utiliser plusieurs styles d’armes et les compétences qui leur sont associées, de quoi varier considérablement le gameplay. Cependant j’aurai aimé encore plus de finesse, avec par exemple une rapidité dans l’enchaînement des combos avec des personnages comme Asuna qui sont réputés pour cette qualité dans l’histoire, à la place je dois marteler le bouton carré pour que le coups sortent… idem j’aurai aimé plus de combos que simplement coup faible ou puissant mais je chipote!

Les fans seront également ravis de retrouver beaucoup de costumes de base (et des bonus déblocables en réalisant des quêtes annexes) pour habiller leurs personnages. Les jeunes otakus pourront ainsi vêtir les demoiselles d’un maillot ou d’une serviette de bain et révéler leurs plus beaux atouts et là je vous garantis que la poitrine a bénéficié de soin concernant l’animation. Impossible de déshabiller les personnages masculins par contre, à croire que le fanservice ne fonctionne que dans un sens!

Sword-Art-Online-Lost-Song_2014_11-09-14_065

Progression

Concernant le déroulement du jeu, il y a la quête principale qui consiste à explorer toutes les îles (pour cela il faut explorer chaque donjon et éliminer les boss afin de récupérer des objets pour arriver au boss final) ainsi que des quêtes secondaires qui consistent le plus souvent à de l’extermination de monstres pure et simple. Le tout est ponctué par de petits événements en ville, des scènes de dialogues entre personnages qui parfois mènent à un combat et permettent de débloquer un contenu intéressant comme un costume. Cela permet de varier un peu les objectifs et apporte un peu de fraîcheur au titre, dommage qu’absolument tout est indiqué sur la map par des points rouges, cela enlève complètement le plaisir de l’exploration. On est guidé pour tout, ce qui enlève énormément à l’impression d’open world.

Une fois le cap de la 1ère île passé, vous débloquerez le mode multijoueur. Pas de fausse joie, vous ne pourrez pas faire l’aventure principale à plusieurs mais simplement des quêtes bonus ou secondaires. Reste que ce mode de jeu est très sympa et surtout il permet de gagner des niveaux très rapidement! Et cela sera indispensable pour progresser dans l’aventure principale! Vous pourrez prendre 10 à 20 niveaux d’un coup en exterminant un gros boss en équipe, rapide et plus efficace que de farmer des mobs dans les plaines non?

 

En conclusion 

Sword Art Online Lost Song aurait pu être un excellent jeu. Malheureusement sa répétitivité que ça soit dans les objectifs et ennemis, son manque de finesse au niveau du graphisme et gameplay viennent gâcher l’aventure et l’impression de liberté. Reste que pour un fan de cette licence, il y a vraiment de quoi s’amuser grâce à un casting impressionnant, une grande durée de vie et l’univers bien retranscrit qu’on a envie d’explorer sans cesse. 

Les Plus

+ Plus de 20 personnages jouables avec chacun leur style
+ Univers de ALO bien retranscrit
+ Le vol
+ Voix japonaises originales

Les Moins 

- Les graphismes
- Pas un vrai open world
- Répétitif

Calli

About the author: Calli

Passionnée par les jeux vidéos, gameuse depuis l'époque Nes, je suis une véritable touche à tout : je peux la même journée jouer à un jeu de plates-formes, zigouiller du zombie et me fritter avec mon frère sur un bon Street. A ce jour, j'ai plus de consoles que de paires de chaussures! J'espère un jour pouvoir vivre de ma passion ;) http://www.lejournaldunegameuse.fr

1 commentaire

  1. Stacy

    Hello. J’ai vraiment aimé la saison 1 de SAO. Néanmoins, la 2 m’a moins plus. Quant au jeu, je trouve qu’il reprend bien l’univers de l’anime.

    A craché le morceau le 22 février 2016

Votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Go to top