menu

[Test] Super Street Fighter IV – 3D Edition

[Test] Super Street Fighter IV – 3D Edition
Editeur/Développeur Capcom
Date de sortie 25/03/11
Plateformes 3DS
Genre Combat
Classification Déconseillé aux moins de 12 ans
Testé par LLyza

Note

Total average

5/5

Histoire / Ambiance
Immersion / Gameplay
Intérêt / Durée de vie

Ce que j'en pense

HADOOOOOKEN !

On ne présente plus Street Fighter le cultissime jeu de baston de Capcom adapté sur toutes les consoles actuelles, et même la 3DS n’est pas épargnée. Super Street Fighter IV sort donc en version 3D parmi un petit line-up lors de la sortie de la nouvelle portable de Nintendo : la 3DS. Qu’apporte ce titre à cette nouvelle console, qu’il y a-t-il de nouveau comparé aux versions HD ?

Super Street Fighter IV - 3D Edition permet de se rendre  compte de la qualité de cette nouvelle console portable, tant le visuel est superbe et respecte nos habitudes de joueurs de consoles de salon. L’écran est certes plus petit et masque ainsi les petits détails qui auraient pu être peaufinés, on pense notamment aux décors peu fournis et animés surtout en 3D qui font plus penser à un décor en carton-pâte sorte de trompe-oeil. Mais ce petit détail sera vite oublié car c’est une belle claque graphique, qu’on se le dise ! On ne dira plus « c’est joli pour une DS », on peut maintenant attendre de cette console portable de beaux graphismes.

On comprendra donc que si cet épisode sur 3DS n’a rien à envier aux versions HD sur 360 ou PS3, le gameplay est quant à lui adapté à la console. Il faudra vous contenter de deux gâchettes, d’un stick difficile à prendre en main et d’une croix directionnelle alternative peu accessible. On est donc obligé d’insister sur le stick qu’on fini par maitriser avec un peu d’entrainement. De plus, il est difficile de presser en même temps les 3 poings/pieds pour sortir un Ultra Combo. C’est là que l’écran tactile prend son intérêt car en effet il permet une fois paramétrer de disposer des raccourcies soient 4 combinaisons prédéfinies qu’il suffira de presser d’un simple doigts… mais bien sûr votre fierté de « gamer » refusera le mode « lite ». Il existe donc un mode « pro » où les joueurs n’ont aucune aide pour sortir des Super. Pour les vrais, les durs !

On retrouve donc les attaques qu’on connait si bien, grâce aux 6 de bases (3 coups de poings et 3 coups de pieds, donc un faible, un moyen et un fort) qui permettent d’effectuer :

  • NEW Focus permet d’absorber une attaque et de contre-attaquer, pour cela il suffit de presser coup de pied et main moyen. De nombreux coups spéciaux peuvent être ainsi annulés.
  • NEW Les Ultras Combo sont des courtes cinématiques qui se déclenchent après une combinaison de coup de pieds, poings…  ils ne sont possibles que grâce à la jauge de dégâts qui se remplit lorsqu’on subit des dommages.
  • Le Super Combo a aussi une jauge mais qui se remplit lorsque le joueur frappe son adversaire ou effectue un coup spécial.
  • L’Attaque EX est disponible lorsque la jauge super est remplit au quart, il s’agit alors d’exécuter une motion (une suite de haut, bas, droite…) d’une attaque spéciale et d’appuyer deux fois au lieu d’une seule fois sur le bouton poings/pieds.

Chaque personnage possède un Super et deux Ultras Combo. Pour certains, il faudra privilégié la jauge Super pour faire un Super Combo et d’autres feront plus souvent appel aux attaques EX, plus efficaces. Capcom semble avoir booster ceux à la traine et savaté les meilleurs pour ainsi rééquilibrer et donner plus de réalisme aux combattants. On ajoute dix personnages, qu’on connait déjà de la famille Capcom, dont deux vraiment nouveaux à cet opus. Juri, un personnage très efficace et idéal pour les débutants à l’instar de Hakan, plus farfelu et lent mais attention à ne pas le juger trop vite, ses coups sont redoutables. Pour les joueurs de console, on ne vous apprend rien mais il est important de le dire pour les nouveaux arrivants ! Par contre, la version 3DS donne à chaque personnage deux costumes avec un choix de 10 couleurs sans devoir les gagner. D’ailleurs, il ne s’agit pas du seul challenge qui a été supprimé, les 35 combattants sont disponibles d’office sans devoir les débloquer, mais d’un côté heureusement pour ceux qui possède déjà les versions 360 ou PS3 !

Revenons aux spécificités de la 3DS, la 3D : un gadget bluffant car le relief est au rendez-vous et le résultat est vraiment immersif. Cependant, après deux ou trois matchs, les yeux risquent d’en souffrir, il faut savoir alterner la 3D et la 2D classique avec son côté très cartoon, très coloré. De plus, il suffit de s’énerver et de bouger un peu trop, et la perception de la 3D devient flou. Il faut maintenir la console droit devant ! C’est un apprentissage d’une nouvelle technologie encore peut exploitée mais de plus en plus présente sur le marché.Faut qu’on s’y fasse les gars !

Pour la partie solo, nous avons un Mode Arcade et deux Modes Versus : un classique et un nouveau appelé 3D qui met à mal les joueurs de la première heure de jeux de combat avec une vue dynamique qui place la caméra sur le dessus de l’épaule du personnage. La maniabilité n’est pas aisé car on perd tout simplement ses repères et on a ainsi du mal à enchaîner les attaques qu’on réussit en vue classique. Les habitués reviendront sans nul doute à cette dernière. Vous n’avez plus qu’à bien vous entraîner avec le Mode Défis (où il vous faudra enchaîner des attaques pour passer au niveau suivant grâce à l’Epreuve, il y aura sinon les voitures ou les barils à casser) ou l’éternel mode Entraînement. Il est aussi possible de jouer en mode local contre un adversaire et pas seulement dans le Mode Versus, le Mode Arcade a une option Rival qui fait qu’à tout moment une personne qui passe peut vous défier. Méfiance, ne laissez pas votre console en veille si vous êtes en pleine ascension et que vous tenez à votre rang ! Quoique… encore faut-il une bonne connexion !

Super Street Fighter IV – 3D Edition utilise parfaitement les capacités de la 3DS avec la connexion wifi et son Street Pass. La première utilisation se fera avec le mode Parti Internet qui possède les 2 Versus ayant chacun 3 types de matchs : Partie rapide, Partie personnalisée et Partie amicale (avec les amis). Le jeu distingue les points glanés au combat (BP) et les points liés au personnage utilisé (PP). Vous pourrez configurer des salons de 2 à 8 joueurs où le vainqueur reste en place. A défaut de l’être vous serez spectateur des joutes avec le Chanel Live. Il est important de préciser que vous pouvez choisir sur quels types de joueurs vous souhaiter combattre (par exemple ceux utilisant votre mode « Lite » ou « Pro »). Vous avez la possibilité d’invité un ami qui ne possède pas le jeu en Mode Téléchargement (Ryu VS Ryu seulement). La deuxième utilisation du Street Pass sera avec le mode Collection de Figurines, on accumule des points en jouant qu’on dépense pour acheter des figurines au hasard. De plus, il suffira de croiser un autre joueur dans la rue pour que les figurines combattent toutes seules ou échanger des figurines.

Capcom a réussi d’adapter un jeu qu’on connait si bien, de lui apporter quelques particularités dû à la console comme la 3D et surtout l’aspect communautaire du Street Pass. Super Street Fighter IV – 3D édition est un must sur la console portable de Nintendo, il est beau et offre un contenu riche et une durée de vie conséquente même sans débloquer les personnages ou les lieux. Est-ce qu’un Dead or Alive viendrait battre les un million d’exemplaires vendus (pour cela faudra attendre juin…)? Capcom fort de ce succès, continue ses adaptations avec la version Arcade qui sortira prochainement sur console (le 7 juin en dlc et le 24 juin en magasin) et PC (vers juillet). To Be Continue ?…

Les plus :

  • Les graphismes splendides
  • Adaptation réussi du gameplay
  • Les combats « Où tu veux, Quand tu veux »
  • Les mêmes personnages que les versions HD

Les Moins :

  • Voix anglaises imposées
  • Pour les nouveaux arrivants, pas de challenge pour débloquer les combattants
(* Le jeu de baston à posséder sur cette nouvelle console !)
LLyza

About the author: LLyza

 Brune à l'extérieure & Blonde à l'intérieur. Kinder powaa !  Rédactrice pour LesGameuses.com depuis sa création (2009), joueuse du dimanche et/ou des transports en commun, quand les crises de boulimie de livre ne m’atteignent pas pendant plusieurs semaines… en me laissant K.O Pour récupérer, une séance de shopping ou de glandage intensif devant la TV permet de faire passer les maudites pages blanches des tests en attente ! Sinon, j'aime la photo, la musique et je suis complètement addict à mon macbook et Les Internettes, je ne passe donc pas une journée sans ma dose d’inutile-donc-indispensable.  http://llyza-laboitedukinder.tumblr.com 

Vidéos

[Test] Super Street Fighter IV – 3D Edition

1 commentaire

  1. Trokless

    Ca me donne envie de me remettre à Street Fighter, ça me rappel de bons souvenirs d’enfances…
    Très bon test, clair et complet merci !

    A partagé sa vision des choses le 2 septembre 2013

Votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Go to top