menu

[Test] Beyond Two Souls

[Test] Beyond Two Souls
Editeur/Développeur Quantic Dream
Date de sortie 10/09/2013
Plateformes PS3
Genre Aventure
Classification Déconseillé aux moins de 16 ans
Testé par Kasilla

Note

Total average

3.3/5

Histoire / Ambiance
Immersion / Gameplay
Intérêt / Durée de vie

Ce que j'en pense

On en a énormément entendu parler avant sa sortie (à grand renfort de campagnes pub) et plus trop après. Autant dire que Beyond Two : Souls n’a probablement pas fait le émules prévus par Quantic Dream, son studio.

Pourtant le public était en émoi, je l’ai personnellement vu à la soirée d’Avant-Première organisée au Grand Rex le 2 octobre dernier, en présence de David Cage, Ellen Page, Willem Dafoe et toute l’équipe du jeu. La foule est resté médusée durant tous les extraits qui nous ont été passé et attendait l’arrivée de la galette avec impatience. Mais alors que les 1ers retours des collègues tombaient, je commençais à avoir de plus en plus de doute sur le titre que j’attendais pourtant depuis si longtemps.

Beyond Two Souls HomelessDans Beyond Two Souls, on se retrouve dans la peau de Jodie, une jeune femme dont nous allons revivre l’existence et les choix. Car Jodie a une particularité : depuis sa naissance, elle est accompagnée d’une entité immatérielle avec laquelle elle doit cohabiter : Aiden. Et forcement, quand on détiens un truc pareil, on fini vite en rat de laboratoire manipulé…

L’histoire de Jodie et Aiden divisée en chapitres chronologiquement mélangés, un peu à la Pulp Fiction : depuis sa petite enfance jusqu’à l’âge adulte. Côté positif, plus on avance, plus on recolle les morceaux et commence à comprendre son histoire dans sa globalité. Côté négatif : si on ne joue pas pendant quelque temps et qu’on oublie, on ne comprend plus rien. En faite, on nous dissémine de petits indices au fur et à mesure de la narration qui peuvent nous donner certaines pistes sur le “pourquoi du comment”.

beyond two souls youngEn fait, étant une grande fan d’Heavy Rain, j’avoue que j’attendais beaucoup de Beyond Two Souls… peut-être trop. Ce qui m’avais plus dans HR, c’était surtout le côté enquête, l’intrigue et le fait de changer de personnage. Dans B2S, pas d’enquête. On suit la vie et les choix de Jodie, on a parfois l’impression de faire des choix pour elle… mais ceux-ci n’ont que peu d’impact. Les interventions de Aiden ont leur importance et mais elles ne comportent aucun challenge… pour se louper sur la manip (sticks vers le bas, vers l’intérieur/extérieur ou le ‘captage de flux’) il faut en vouloir pour les rater ! On peut jouer à 2, le joueur principal conduit Jodie et le secondaire Aiden lors de ses rares interventions… et même l’emploi d’un iPhone ou iPad (appli à télécharger) comme manette ne rend pas ses rares moments très intéressants.

Beyond Two Souls bothCertains chapitres sont très courts, on appuie quelques fois sur les touches indiquées, on se laisse pas mal guider. D’autres sont plus longs dans la narration, mais rares sont ceux il y a beaucoup à faire. On se contente parfois de marcher sur une longue distance, attendant fébrilement que le point blanc qui va nous permettre une action va enfin apparaît. Car dans la plupart des jeux, on saute en appuyant sur X ou on tire au pistolet en appuyant sur R1, plus ou moins quand on le juge nécessaire… ici les touches n’ont une action que lorsque le lieux est prévu pour, un peu comme dans les jeux d’aventure point & click. Sauf que là tout est très linéaire, point de retour en arrière.

Mon plus gros reproche ? Je trouve qu’on est beaucoup trop dirigé. Pour ne prend qu’un exemple parmi des tonnes : le cheval. A un moment dans le jeu (no spoil) on a accès à un joli cheval, on monte sur son dos et on trottine dans la nature. Problème : alors qu’on peut diriger l’animal et choisir sa vitesse, on ne peut pas décider à quel moment ou endroit on veut en descendre, on doit attendre le réticul blanc qui autorise l’action de descente de cheval. Résultat, au lieu de se balader et fouiller à la recherche d’indice ou de bonus caché, on se contente d’aller d’un point A à un point B… hyper frustrant.

Beyond Two Souls choicesCôté arguments marketing, on nous avait annoncé 23 fins. En réalité, il a y plutôt 4 grandes fins avec des petites subtilités… [raclement de gorge]. D’ailleurs vous n’êtes pas d’accord avec moi, je veux bien que vous me le signifiez en commentaires. Pourtant, j’avoue avoir été émue parfois, certaines scènes sont vraiment poignantes et la fin aussi d’une certaine façon. Mais je les ai vécu comme dans un film, pas comme dans un jeu où j’aurais où l’impression de vraiment être dans la peau de Jodie et d’avoir un impact sur les événements.

En clair, je dirais que Beyond Two Souls aurait été un très beau film… mais ce n’est malheureusement pas un jeu très intéressant. Peu de challenge et une linéarité prison en font un héritier d’Heavy Rain bouclé dans un fauteuil roulant (avec des roues rouillées, sur un terrain difficile et avec 3 grammes dans le nez…). A côté de cela, cela reste une belle démo technique des possibilités de la mamy PS3 et une jolie histoire. Je ne regrette pas d’y avoir joué, mais je n’y rejouerai plus.

Beyond Two Souls deathAttention, je ne dis pas que Beyond: Two Souls est un mauvais jeu. L’emploi de techniques novatrices et de vrais acteurs donnent un résultat très pro. Et comme dis plus haut, le scénario est plutôt émouvant (même si un peu alambiqué dans sa construction). Mes reproches sont réellement personnels : j’ai rêvé un Heavy Rain 2 et ce n’est pas du tout ce que j’ai eu… du coup je suis très déçue. Et vous savez ce que l’on dit : “L’Enfer n’est rien à côté d’une femme trompée” (bien que je n’ai pas vraiment été trompée, on est d’accord). Bref, ça n’est pas parce que moi je lui fais pas mal de reproches que vous vous n’allez pas aimer… les goûts et les couleurs comme on dit !

PS : mais je veux bien vos avis. Dites-moi si vous êtes d’accord avec moi, ou encore mieux, si vous n’êtes pas du tout d’accord et pourquoi :)

Kasilla

About the author: Kasilla

Créatrice et Chef de Meute LesGameuses. Traîne ses guères dans le gaming depuis plus de 30 ans... mouarf ^^'

6 commentaires

  1. seito

    Hello,

    Au début j’étais franchement septique sur le jeu. J’ai franchement été déçu par Heavy Rain et là, B2S … la claque, l’histoire est vraiment énorme bien que je trouve que certains passages sont un peu incohérent avec l’apparition de personnes qui ne devrait pas être là.

    Mais il en reste pas moins un super jeu :)

    A fini par le dire le 12 novembre 2013
    • Kasilla

      Les goûts et les couleurs ^^

      N'a pas pu s'en empêcher le 28 novembre 2013
  2. Ming

    Moi aussi, grand fan d’Heavy Rain j’ai été déçu par ce jeu… Je l’ai recommencé et les choix n’ont vraiment pas beaucoup d’impact. Pour rater une séquence il faut se tromper au moins 4 fois sur des QTE très simples et cela changera uniquement une scène par la suite… Enfin, même au niveau du scénario je n’ai pas été convaincu. J’ai eu la désagréable impression que David Cage a trop écouté les critiques qui lui avaient été faites par rapport au gameplay d’Heavy Rain, pas assez gamer pour beaucoup. Du coup on se retrouve avec un niveau dans le désert, un niveau sous l’eau, un niveau sous la neige etc… A peu de chose près on se croirait dans un Mario (bon, ok j’exagère) avec des poursuites en moto (complètement inutile au niveau gameplay, il est strictement impossible de sortir de la route ou de se faire rattraper…) et je ne trouve pas cela vraiment justifié. Ok, on contrôle 15 ans de la vie d’un personnage mais j’ai eu l’impression de me retrouver dans un vieux pot pourri. Le fait de mettre les chapitres dans le désordre n’apporte finalement pas grand chose si ce n’est une simple figure de style… Ok le jeu est magnifique graphiquement mais j’ai eu du mal à être touché… Tout ce côté science fiction et surtout celui avec la CIA m’a déplu… C’est dommage parce-que les scènes de vie « normales » sont les plus touchantes, et elles relèvent le niveau. Je fais beaucoup de reproches à ce jeu parce-que j’en attendais énormément… Je fais parti de ceux qui sont allés à l’avant première à Paris en ayant acheté une place au prix fort tout en me déplaçant de Lyon… J’étais prêt à m’abandonner dans cette aventure mais malheureusement je ne la qualifierait même pas de bon film… Je me suis retrouvé dans un jeu bancal où Quantic Dream n’assume ni son côté gameplay ni sa narration… C’est le genre de jeu qui va vraiment faire mal à Quantic Dream contrairement à Heavy Rain qui avait vraiment une ligne directrice. Les choix avaient un but, récolter des indices sur le lieu de détention du fils. Ici, rien. On avance et on fait des choix uniquement pour « survivre » alors qu’on sait très bien qu’on ne peut pas mourir au bout de 2h de jeu… Ah j’oubliais, le jeu à 2 à la tablette. Il est hyper simpliste et pourtant pas très intuitif… Préférez largement la manette… Je sais que ce commentaire est très amer et j’en suis presque désolé. Je suis content d’avoir « fait » le jeu et vous encourage presque à le faire, simplement pour avoir votre avis, simplement pour avoir d’autres goûts et couleurs que les miens (:

    A fini par le dire le 12 novembre 2013
    • Kasilla

      Merci beaucoup pour ton commentaire Ming, ça me prouve que je ne suis pas la seule à penser tout ça et ça me réconforte un peu :)

      N'a pas pu s'en empêcher le 28 novembre 2013
      • Ming

        De rien Kasilla (joli pseudo ceci dit en passant). En tout cas félicitation pour votre site que j’apprécie. Je vous souhaite une longue vie !

        A couché sa pensée le 3 décembre 2013
  3. Dard

    Un scenario magnifique. Une histoire aux possibilités multiples très immersive . Un jeu vraiment très touchant avec une sensibilité . Un des meilleurs et c’est sincère. Je vous le conseils fortement à tous. Les QTE sont certes assez simple mais c’est justement ce qui fait qu’ils s’intègrent parfaitement au jeux. Ajoutez à cela une bande son splendide. C’est une œuvre artistique bien différente de la majorité des jeux vidéos actuels. Je le classe au même niveau que The last of us, FF7, FF8, FF9 ect… 20/20

    A craché le morceau le 20 décembre 2013

Votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Go to top