menu

[Test] Bayonetta 2 Edition Spéciale

[Test] Bayonetta 2 Edition Spéciale
Editeur/Développeur Platinium Games
Date de sortie 24/10/2014
Plateformes Wii U
Genre Action
Classification Déconseillé aux moins de 16 ans
Testé par Calli

Note

Total average

4.7/5

Histoire / Ambiance
Immersion / Gameplay
Intérêt / Durée de vie

Ce que j'en pense

Précision : Comme pour mon test de Super Smash Bros, il s’agit d’un note globale.

Qui a dit que La Wii U n’avait dans son catalogue que des jeux édités par Nintendo avec pour protagonistes Mario et cie? Après avoir charmé les possesseurs de PS3 et Xbox 360, la sorcière de l’Umbra revient pour un 2e épisode! Un jeu édité par Sega en exclusivité sur une console Nintendo, de quoi devenir fou… de Bayonetta!


2 jeux pour 2 fois plus de plaisir

Jeanne_Bayonetta_2_renderPourquoi craquer pour l’édition spéciale de Bayonetta 2? Il y a de nombreux avantages pour choisir ce combo et le premier est son petit prix, 45€, vous aurez donc 2 jeux pour le prix d’un!

Le 2e argument est celui de l’univers, du scénario, même si celui ci n’est pas extraordinaire, jouer à Bayonetta premier du nom avant de commencer le 2e volet vous aidera à mieux comprendre l’histoire. En effet, vous rencontrerez les mêmes protagonistes et surtout vous comprendrez des petites subtilités dans l’histoire car celle ci se déroule juste après.

Le dernier argument est celui des bonus. Cette version du jeu est basée sur la version 360 mais a été améliorée notamment au niveau du frame rate et de certains bugs, de quoi (re)découvrir l’aventure en toute fluidité. Vous pourrez également constater les évolutions de gameplay entre les 2 épisodes (comme la jauge de super rajoutée, la disparition du mini jeu etc) Enfin, Nintendo oblige, vous pourrez habiller votre sorcière aux couleurs des héroïnes de l’univers de la firme de Kyôto! Même si les costumes du princesses sont funs, cet ajout est gadget et certains costumes sont assez ridicules et ne conviennent pas vraiment à la sorcière sexy…

 

Petit démon Noël

1406193275-6Elle a beau être une sorcière aux super pouvoirs, Bayonetta n’en reste pas moins une femme et une femme sexy qui plus est. C’est la période de Noël et on la retrouve en compagnie de Jeanne en train de faire les boutiques, un prétexte pour vêtir nos héroïnes de leurs plus beaux atours.
Dans Bayonetta, le côté sexy est toujours présent, avec plus au moins de subtilité mais grâce à l’humour omniprésent du titre et au charisme de la sorcière, on ne tombe jamais de la caricature ou la vulgarité, c’est assumé et les scènes d’action mélangeant castagne, scène de danse, acrobaties sexy et coups de savates sont jouissives.

Malheureusement, la petite séance shopping de nos 2 amies est interrompue et elles doivent à nouveau se battre. Jusque là rien d’anormal au pays des sorcières, sauf qu’une invocation va mal tourner et piquer son âme à Jeanne qui va se retrouver tout droit en enfer. Evidemment Bayonetta est bien décidée à franchir les portes de l’enfer pour aller chercher l’âme de sa pote et aller botter le cul de tous ceux qu’elle croisera sur sa route.


I’m sexy and I know it

WiiU_Bayonetta2_10_mediaplayer_largeLes joueurs de Bayonetta retrouveront facilement leurs marques puisque cette suite reprend les mêmes bases en les solidifiant. En fait, les développeurs ont corrigé tous les défauts gênants comme les nombreuses séquences de QTE ultra précises du 1er opus.

Les combos s’enchaînent facilement, rapidement, sont nombreux et l’esquive reste toujours votre meilleur défense. Dans ce jeu, vous n’avez pas d’action pour vous protéger, il faut appuyer sur la gâchette juste avant que l’attaque ennemie ne vous touche pour esquiver ce qui aura pour effet de provoquer un « enchantement » c’est à dire de ralentir le temps vous permettant de vous déchaîner sur votre adversaire et de cumuler de la magie afin de faire gonfler votre jauge de super. Cette jauge « l’Umbran Climax » est une nouveauté de cet épisode et permet d’infliger de gros dégâts, à noter aussi que la durée de l’enchantement dure moins longtemps également dans ce 2e opus.

Niveau arsenal, vous pouvez équiper une arme aux mains et une aux pieds. Parmi les nouveautés, un arc et un fouet. L’arc est idéal pour la distance et permet même de venir à bout de certains boss quand ses attaques sont à proximité ou que votre jauge de vie est basse. Le fouet ne fait pas d’énormes dégâts mais sa portée est excellente. A vous de trouver les meilleurs duos d’armes face aux situations, vous pouvez faire 2 duos d’armes et switchez quand bon vous semble.

Pour vous soigner, vous avez toujours vos confiseries préférées à disposition, les sucettes, disponibles chez votre revendeur préféré ou confectionnables avec les ingrédients adéquats. Avec le max de sucettes de chaque sorte, vous serez sûrs de vaincre les boss les plus tenaces même en difficulté maximale, qui a dit que le sucre était mauvais pour la santé?

Bayonetta2Costumes_100614_1280-1412712821096

 

A deux c’est mieux! 

En plus d’offrir une aventure riche (plusieurs niveaux de difficulté, missions spéciales, contenu à débloquer au bar) Bayonetta 2 vous propose de vous éclater avec un pote ou en ligne dans une suite de défis afin de prolonger le plaisir mais surtout de gagner des halos.
Durant le mode « scénario » vous récolterez des « cartes de tarot ». Ces cartes vous serviront dans ce mode 2 joueurs baptisé « double apothéose ». Chaque carte représente une arène a difficulté variable, il peut s’agir un boss ou d’une dizaine de monstres d’un certain type. Vous affrontez un joueur en ligne (ou l’ordi) sur 6 cartes différentes et à chaque fois, celui qui a la main parie des halos sur sa victoire. Celui qui fait le plus grand score peut ainsi doubler ou tripler sa mise de départ. Intéressant non? N’attendez pas de finir l’aventure pour vous essayer à ce mode de jeu car même si vous perdez, vous gagnerez de précieux halos à échanger dans le bar pour l’aventure principale! 


En conclusion

Malgré ses petits défauts : un scénario digne d’un vieux téléfilm allemand, des décors pas toujours au top, Bayonetta séduit, envoûte et dégomme clairement tout sur son passage. Le jeu est fluide, rythmé, magnifique, avec plein de contenu à débloquer, une grande durée de vie et surtout un plaisir intense et immédiat. L’un des grands jeux de 2014, à posséder absolument et à consommer sans modération. 

Les Plus

+ Prise en main immédiate
+ Variété dans les combos
+ Mode « Double Apothéose »
+ On s’éclate
+ Une héroïne comme on voudrait en voir plus souvent
+ J’ai plus de place….

Les Moins

- Pas de doublage japonais pour cette version!
- Scénario faiblard

Calli

About the author: Calli

Passionnée par les jeux vidéos, gameuse depuis l'époque Nes, je suis une véritable touche à tout : je peux la même journée jouer à un jeu de plates-formes, zigouiller du zombie et me fritter avec mon frère sur un bon Street. A ce jour, j'ai plus de consoles que de paires de chaussures! J'espère un jour pouvoir vivre de ma passion ;) http://www.lejournaldunegameuse.fr

1 commentaire

  1. Allendor

    Bonjour,

    Je viens de voir votre test et vous dite qu’il n’y a pas le doublage Japonais hors il est bien présent sachant que je joue avec il suffit d’aller dans Option > Audio et vous verrez que vous pouvez choisir les voix Japonaises sans problème, sinon mis à part cette petite coquille très bon test. ;)

    Cordialement
    Allendor

    Nous l'a avoué le 22 septembre 2015

Votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Go to top