menu

[Impressions] Far Cry 4

[Impressions] Far Cry 4
Editeur/Développeur Ubisoft Montréal
Date de sortie 11/18/2014
Plateformes PC, PS4, PS3, Xbox One, Xbox 360
Genre FPS
Classification Déconseillé aux moins de 18 ans
Testé par R. Carcasse

Note

Total average

3.7/5

Histoire / Ambiance
Immersion / Gameplay
Intérêt / Durée de vie

Ce que j'en pense

Avez-vous déjà rêvé de voyager dans un pays à la beauté tant sauvage que lumineuse ? D’explorer des forêts majestueuses, d’arpenter des chemins périlleux et de courir par delà les nuages et les cascades ? Dans ce cas bienvenue à Kyrat !

Sorti le 18 Novembre dernier, soit deux ans après le précédent opus, Far Cry 4 était l’un des jeux les plus attendus de cette fin d’année 2014. Après moult trailers et promesses, j’ai pu mettre la main sur les versions PC et PS4. Voici mes impressions…

hqdefault

Développé par le studio Ubisoft Montréal et édité par Ubisoft, Far Cry 4 annonce la couleur. En effet pour l’occasion son éditeur nous offre une version retravaillée de son logo façon mandala florale. Le logo de Dunia a également été adapté autant par les textures et les couleurs. Le ton est donné, nous serons plongés dans un univers au folklore riche et graphique. La suite visuelle, un écran d’accueil éléphantesque ainsi que d’autres décors issus sans nul doute de l’univers du jeu, le background culturel a l’air d’avoir été travaillé.

 

 

 

Il était une fois Kyrat…

Vous incarnez Ajay Gale, qui signifie « invaincu » en Sanskrit, un américain en route pour Kyrat, le pays imaginaire créé pour cette nouvelle intrigue. Originaire de la région, il y fait son retour afin de respecter la dernière volonté de sa défunte mère : déposer ses cendres à Laskmana. Le pays est en pleine guerre civile. D’un côté vous avez les rebelles du Sentier d’Or, puis de l’autre Pagan Min, un dictateur sociopathe mégalomane à la tête de l’armée royale. Propagande, corruption, abus de pouvoir, massacres en masse, trafic de drogues et d’animaux, un « beau » tableau en perspective. Vous serez malgré vous embrigadé dans tout ce remue-ménage. D’ailleurs, deux leaders réclameront les rennes du Sentier d’Or, Amita et Sabal. Deux personnages sympathiques au premier abord puis de plus en plus caricaturaux par la suite : Amita, une féministe progressiste et Sabal un conservateur traditionaliste.  Tout cela manque un peu de subtilité à mon goût. La population plus qu’accablée est touchante. Les habitants sont kidnappés, massacrés, brulés, exécutés… sans défense même contre les animaux sauvages qui les attaquent à tout bout de champs. Le sort s’acharne réellement. J’ai pu observer quelques incohérences d’événements, par exemple un mendiant vous réclamant quelques Roupies alors que juste à côté un coffre en contient 35 000 ! Les rebelles après chaque victoire tirent des salves de joie alors que durant tout le jeu on vous explique qu’ils manquent de munitions. Kyrat est sensé être un pays à la culture riche et spirituelle. Finalement cet aspect représenté par quelques temples, sanctuaires et autres quêtes annexes, reste trop superficiel.

 

La montagne ça vous gagne !

FC 4 10

 

Situé dans les chaines de l’Himalaya, la beauté du paysage est à couper le souffle. Vous verrez de somptueuses forêts de conifères tropicales / subtropicales, des rivières fuyant la montagne à coup de cascades puis formant de paisibles lacs. Les pentes fuyantes et les parois escarpées des montagnes feront place au vertige de l’altitude et à l’odeur du plein air. La faune et la flore typique de ce type de climat sont également très bien représentées. Elles donneront ces petites touches de couleurs et de vie qui réchauffent les tableaux paysagés de Kyrat. Le jeu est vraiment de très bonne facture graphique. Seules les animations, plus particulièrement au niveau des animaux sont à déplorer. Dès qu’on les observe de plus près on remarque directement le côté robotique.

L‘immersion aurait été beaucoup plus appréciable si les musiques étaient plus présentes. Très agréables pour certaines, les autres sont plutôt transparentes. J’apprécie tout particulièrement celles utilisant des instruments ou sonorités traditionnelles.

 

Que vois-je ? Du rouge, du bleu, du vert ?

Parlons à présent des différences graphiques entre la version PC à la version PS4.

Voici les paramètres utilisés pour la version PC (machine tournant sous Windows 8.64, Intel Core 4700MQ, Nvidia GTX770M, 12GB ram) :

  • Quality settings : Ultra, avec Ombres en very hight
  • Ambient occlusion : HBAO+
  • Anti-Aliasing : SMAA
  • Godrays : Nvidia GodRays
  • Triple Buffering : On

Ci-dessous des captures d’écran illustrant les rendus des deux machines :

Far Cry 4 Pc 1 ps4 1

 

 

 

 

 

Réalisé avec le moteur graphique Dunia 2.0, Far Cry a été développé en collaboration avec Nvidia. La version PC offre un rendu plus réaliste, des particules et effets de lumières plus fins, la gestion de l’anti-crenelage est très agréable et offre des contours plus lisses avec moins de surbrillance. Bien sûr, il faut avoir la machine adéquate. Néanmoins on apprécie fortement les paramètres disponibles dans les réglages du jeu PC. Far cry 4 en termes de GPU n’est pas si gourmand et offre un rendu des plus sublime.

Far cry 4 PCFar Cry 4 PS4

 

Vous sentez ce bon air frais ?

En effet pour ce quatrième épisode, Ubisoft Montréal a misé sur le principe du sandbox ou monde ouvert. Votre aventure débutera dans la région nord-est, néanmoins toute la carte est disponible. Vous pourrez effectivement, mis à part lors du prologue, parcourir les contrées sauvages de Kyrat à pieds tel un aventurier sans peur et sans reproche ou avec les différents véhicules disponibles (terre, mer et air). Le level-design est l’un des points fort de ce nouvel opus. La verticalité est à l’honneur avec le grappin et l’escalade. Elle enrichit le gameplay et s’avère notamment fort utile pour ceux appréciant l’infiltration. D’autre part, plus vous vous aventurerez dans les contrées sauvages plus le niveau de difficulté sera élevé. Mais ne vous inquiétez pas, Far Cry 4 vous offre un panel complet d’armes classiques en tout genre : pistolet, mitraillette, fusil d’assaut, fusil à pompe, sniper, lance-roquettes, grenades, couteau de combat, etc. Leur modélisation est très réaliste et utilisation agréable.

FC 4 10

De plus je souhaite souligner que le système de jeu reprend quelques mécanismes des RPG tel que le fait Borderlands un autre FPS-RPG connu. Or Far Cry 4 n’a été vendu que comme un FPS. Voici quelques mécanismes utilisés :

  • Points d’expérience,
  • Deux arbres de compétences</b> (actives et passives),
  • Points de Karma,
  • Système de récolte / craft (artisanat),
  • Jauge de vie prédéfinie pour les ennemis, donc non réaliste (un chargeur pour un léopard ou un blaireau en difficulté normale).
  • Choix moraux.

 

Même pas mal …

Au niveau de la difficulté, celle-ci est complètement mal gérée à mon avis. Je ne comprends pas tellement le choix des développeurs. Je m’explique, une chute de 1,50 mètres de haut peut vous tuer, un aigle en un coup de griffes vous enlève les ¾ de votre vie, un tigre résiste à 5 balles de snipers en pleine tête alors que lui vous tue en deux coups… un rhinocéros réclame 3 roquettes avant de trépasser…Vous ne serez quasiment jamais tranquille, en effet à n’importe quel moment un blaireau, tigre, un aigle, une meute de chiens pourront vous tomber dessus. La nature alors magnifique à contempler devient vraiment agaçante par moment. Les ennemis eux sont un peu moins résistants, néanmoins pour le coup, le couteau est complètement surestimé. Vous pourrez faire des headshots en toute tranquillité à 15 mètres de distance ! Quant aux archers ils vous one shot ! D’ailleurs l’utilisation de l’arc n’est pas du tout évidente et requiert beaucoup d’entrainement avant d’en maitriser la visée. À noter également le système de furtivité plus qu’aléatoire. Un ennemi peut vous repérer à 30 mètres et vous tirer dessus sans vous manquer avec une mitraillette de base, logique n’est-ce pas ? Je note d’ailleurs un manque de tutoriels.

FC 12 FC 13

 

 

 

 

 

 

« Ceci est un message du ministère de l’Intérieur confédéré »

Au niveau du système de quêtes, l’histoire principale évoluera à travers les quêtes proposées par Sabal et Amita. Ceux-ci en perpétuel conflit, il vous faudra choisir vers qui vous tourner et faire des choix moraux. En parallèle, d’autres protagonistes vous proposeront des quêtes secondaires plus ou moins importantes. Elles sont utiles afin de gagner en XP. Vous aurez également des objectifs ponctuels à remplir (prise d’avant-poste, de tours radio, assauts de forteresse, destruction de convoi par exemple) et des événements de Karma qui apparaîtront aléatoirement. Vos quêtes seront directement indiquées sur votre Map à l’aide d’icônes spécifiques. Un journal de quête n’aurait pas été superflu à mon goût.

Un mode multi-joueurs compétitif et coopératif ainsi qu’un éditeur de cartes sont également disponibles. N’ayant pas pu les tester (pour le moment), je vous laisse vous faire votre propre opinion.

 

CONCLUSION

Far Cry 4 est un FPS-RPG efficace. Doté d’une réalisation artistique et graphique magnifique, les divers bugs et incohérences de gameplay viendront tout de même gâcher le plaisir de jeu. Le scénario intéressant mais pas transcendant aurait mérité plus de subtilité. Kyrat est un pays somptueux d’une culture si riche que l’on aimerait en apprendre plus sur son histoire, ses traditions et sa religion. Ce manque de profondeur et de réalisme général nous empêche de nous immerger totalement dans cet univers malgré tout très séduisant.

Les plus :

  • Kyrat (DA)
  • L’environnement
  • Le level-design
  • Les blagues et dialogues de l’animateur radio
  • La réalisation artistique et graphique
  • Les challenges Assassinat et Maitre de l’avant-poste

Les moins :

  • Le manque de réalisme au niveau de la difficulté
  • Des quêtes répétitives
  • Un scénario peu subtil
  • L’animation des animaux très robotiques
  • L’absence de journal de quêtes
  • Le manque de tutoriel pour les plus novices

Robert Carcasse

Robert Carcasse

About the author: Robert Carcasse

Rassurez-vous je suis bien une fille. J'utilise le pseudo Robert Carcasse depuis 10 ans suite à un coup de <3 pour le personnage du même nom dans TimeSplitters: Future Perfect. Joueuse éclectique depuis plus de 20 ans, j'ai fait mes premiers pas avec mon grand frère sur SNES avec Super Mario World, Mario Kart et Secret of Mana. Depuis toutes les consoles y sont (quasiment) passées et le PC également. Genres favoris : Rpg, Fps, Survival-horror.

1 commentaire

  1. Pierre Insdigbord

    Un jeu super beau graphiquement et tellement jouissif au niveau du gameplay

    Nous l'a avoué le 19 janvier 2015

Votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Go to top