menu

Reportage Paris Games Week 2012

[Reportage] Paris Games Week 2012


Comme chaque année, les Gameuses sont allées jeter un œil pour toi à la Paris Games Week, et ce afin de te parler de toutes les nouveautés susceptibles de t’attendre au pied du sapin le 25 décembre !


En 2011, la Paris Games Week avait attiré 180 000 visiteurs, venus partager un espace de 24 000 m² avec une soixantaine d’exposants. Cette année, le salon a un peu grandi, et ce sont pas moins de 70 exposants répartis sur 30 000 m² qui sont parvenus à rassembler 212 000 visiteurs durant les 4 jours du festival.

 

Plus gros salon du jeu vidéo de France, c’est l’occasion pour l’entité organisatrice (le SELL) d’y présenter les dernières nouveautés vidéo-ludiques sorties des fourneaux des grands éditeurs tels que Square Enix, Electronic Arts ou Ubisoft. Mais c’est également le 1er vrai grand rendez-vous entre le public français et la WiiU, la petite dernière de Nintendo, qui suscite encore et toujours quelques interrogations à cause de son gamepad et de son gameplay asynchrone.




 

Un peu moins de deux mois avant les fêtes de fin d’année, le public de tous âges a pu découvrir cette année de nombreux blockbusters forts attendus comme Assassin’s Creed 3, Call of Duty Black Ops 2, Hitman absolution, ou encore Dead Space 3. Mais on pouvait noter la présence d’autres jeux plus discrets, mais tout aussi intéressants comme Alt-Minds ou ZombiU.

 

Malheureusement, mis à part quelques titres dont Dead Space 3 attendu pour février, ou le nouveau Sim City annoncé pour mars, les nouveautés étaient un peu du réchauffé. En effet, Assassin’s Creed 3 sortait en même temps que le salon, et le dernier Call of Duty une semaine après. Mais cela n’égale pas la présence de Sleeping Dogs, sorti il y a déjà 3 mois… Volonté de l’éditeur de communiquer une dernière fois sur un jeu au grand potentiel, mais un peu boudé par le public ? Peut-être aurait-il mieux valu proposer quelques bornes pour essayer le nouveau Tomb Raider, qui n’était malheureusement présenté qu’en démonstration sur écran géant. Triste…

 

Mario veut que tu achètes la WiiU. Oui, toi là ! Dépense ta thune ! 

 

Car bien qu’il s’agisse d’un salon grand public, au contraire de l’E3 américain, on pouvait être en droit de s’attendre à plus de nouveautés. Alors certes, ce fut l’occasion pour beaucoup de jouer pour la 1ère fois à la WiiU, cette fameuse console dont tout le monde parle, ou de tester le tutorial de l’inattendu SimCity.

 

Si bien qu’à défaut de découvertes, il s’agit plutôt de savoir si tel titre est finalement aussi bien qu’espéré, pour être sûr de bien demander le bon jeu aux parents à Noël. Car oui, les parents sont présents à la Paris Games Week, heureux de partager la passion du jeu vidéo avec leurs marmots. Mais également de surveiller un peu ce à quoi sont exposés leurs innocents bambins. En effet, hormis le coin Paris Games Week Junior, et le stand SkyLanders, les jeux présentés par les éditeurs étaient surtout destinés à un public adolescent, voire adulte. Nombreux sont les titres dont le PEGI était défini à 18+.

 

Hélas, l’organisation des stands ne laissait pas vraiment croire que les éditeurs se soient penchés sur le problème. À l’exception de Nintendo qui avait aménagé un espace destiné à accueillir les jeux 18+ au sein de son stand, les autres éditeurs n’avaient rien prévu de particulier. Ubisoft filtrait l’entrée de son stand ZombiU. Ok. Mais c’est un peu moche pour le joueur de 16 ans, enthousiaste, qui après avoir fait la queue pendant 2h30 pour tester le jeu, se voit refoulé à l’entrée (un peu comme quand il essaie d’aller boire une bière avec des potes dans un bar le samedi soir ;) ).

 

Le pire étant probablement le stand Call Of Duty Black Ops 2. Récompensé Meilleur jeu de la Paris Games Week 2012, sa victoire ne tient qu’à la présence de hordes d’adolescents de 13 à 16 ans venus faire la queue 5 heures durant afin de jouer 5/10 bien courtes minutes à leur prochain fps favori. Sachant que le PEGI de Black Ops 2 est fixé à 18+, c’est un peu fâcheux. Même si au 3ème jour des feuilles avaient été collées dans la file d’attente, expliquant que le jeu était interdit aux mineurs de moins de 15 ans, même accompagnés d’adultes.

 

Alors que bon, des jeux cools et intéressants, ce n’est pas ce qu’il manquait ! Même l’association MO5 était là pour faire re-découvrir les vieilles consoles comme des Amstrad, des bornes PacMan, ou des jeux comme Double Dragon sur Master System, ou Duck Hunt sur NES ! Une vraie caverne d’Ali Baba ! Merci à eux :)

 

Même Guile, le co-réalisateur, trouve que c’est vachement bien de rejouer à nos vieilles consoles !

 

Une Paris Games Week en demi-teinte donc. Alors certes on retrouve les copains, on discute des jeux attendus, on partage quelques instants manette en main. Mais il faut avouer que le brouhaha du salon n’aide pas vraiment à profiter de la possible convivialité des retrouvailles. Chaque stand essayant d’être plus remarqué que le voisin, et donc plus bruyant, c’est la tête comme une pastèque que tu reprendras la semaine après 4 jours sur place.

 

Et comme le meilleur moyen de t’en parler convenablement reste de t’y emmener, tu peux regarder notre podcast en cliquant sur l’image ci-dessous, ou bien le regarder en streaming, si Vimeo ne nous met pas des bâtons dans les roues comme Youtube et Dailymotion.

 

Car oui, j’en ai bavé pour parvenir à partager avec toi ce reportage ! Il n’est visiblement pas du goût des ayant-droits d’intégrer dans le reportage des extraits des trailers des jeux dont on parle, afin que toi, public, aies envie de verser quelque argent dans leur escarcelle à Noël.

 

Clique sur l’image pour voir le podcast vidéo !

 

Sinon tu peux aussi télécharger le podcast pour le regarder tranquillement chez toi, dans ton lit, dans tes WC, dans le métro ou chez ta grand-mère qui n’a pas internet.

 

TÉLÉCHARGE-MOI !

 

Salut, jeune !
Rougenoirblanc

4 commentaires

  1. Bob

    Merci pour ce reportage !
    Ça fait plaisirs de voir que des gens partages mon avis.
    J’ai eu la chance de participer à tout les PGW, et j’avoue que cette année était de loin la moins bien réussi.
    Trop bruyant (vacances scolaires de 2 semaines ?), trop de file d’attente même en pleine semaine (2h pour tester 5min de MGS Rising), etc
    Le seul point positif et qu’ils aient agrandi la superficie.
    Dommage que les stands ne l’aient pas exploités pleinement.

    A craché le morceau le 15 novembre 2012
  2. GozerLeGozerien

    Très bonne vidéo ! La musique à partir de 40 secondes est plutot sympatoche.
    C’est quoi ?

    N'a pas pu s'en empêcher le 15 novembre 2012
  3. Rougenoirblanc

    Les noms des chansons sont précisées dans l’ordre, à la fin de la vidéo ;)

    A partagé sa vision des choses le 15 novembre 2012
  4. GozerLeGozerien

    lol
    Ça m’apprendra à ne pas regarder jusqu’au bout ^^

    A craché le morceau le 15 novembre 2012

Votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Go to top