menu

ForceUnleashed2

[Test] Star Wars : The Force Unleashed II


On m’avait pourtant prévenue.

On avait tenté de me dissuader de l’acheter. Et pourtant, mon amour pour Star Wars fut plus fort, j’ai cédé. J’ai pêché. J’ai succombé et j’en suis rapidement revenue.

Les avis concernant Star Wars : The Force Unleashed II oscillent entre « médiocre » et « plutôt mauvais ».
Je ne voulais pas y croire et je l’ai donc acheté afin de me faire ma propre idée.
Voici donc mon ressenti, qui devrait vous donner une idée plus précise de cette expérience de jeu qui m’a valu une sacrée confrontation avec Mademoiselle Déception.

Au tout début, nous avons droit à une cinématique dans laquelle apparait Dark Vador. Ca donne déjà une vague idée du niveau global. On croirait Dark Vador en légo. Non, même en Légo il a plus de classe.
Et… bref, on incarne donc l’apprenti de Dark Vador, qui a l’air légèrement perdu psychologiquement et qui se rend compte que finalement, c’est pas trop son copinou. L’évasion commence donc.

Devant poutrer du stormtrooper en masse pour pouvoir s’échapper, le panel de possibilités de combat apparait très rapidement et je dois avouer que j’ai presque été séduite.
Du combat au corps à corps avec le sabre laser doublé, utilisation de la force pour les projections, éclairs à profusion, on peut même lier les techniques pour plus de classe, bref. Ca parait bien sur le papier.
Malheureusement ce sera seulement en apparence car c’est horriblement répétitif…
Toutes ces techniques étant disponibles dès le départ, aucune nouveauté ne survient par la suite, et on se lasse.

Un système d’amélioration des techniques de combat est pourtant disponible mais il ne sert à rien. Si on sentait une réelle progression, des techniques vraiment folles mises à disposition au fur et à mesure de l’avancement, on aurait envie de s’acharner pour sentir la puissance de la Force monter en nous, mais non.

Ca résume bien le tout au final. Comme un enfant à Noël, on se retrouve avec plein de jouets qui au bout de 30 minutes nous ennuient tous.

Beat’em-all donc, tout plein d’ennemis divers et variés à tabasser. J’adore ça. C’est MON style de jeu favori.
Allant du stormtrooper de base, aux mobs un peu particuliers qui nécessitent un style d’attaque bien défini pour en venir à bout.
Les volants par exemple, qui devront être canardés à base d’éclairs, aux mecs qu’il faudra obligatoirement toucher en projection pour leur ôter de la vie, en évitant les champs magnétiques. Même des gros méchas avec un bouclier relou qu’il faudra leur ôter en utilisant la Force.

Néanmoins, la chose qui m’a le plus amusée et croyez moi ce n’est pas un compliment pour notre cher Star Wars : The Force Unleashed II, c’est la mort par télépathie. Car oui, on peut inciter les ennemis à s’entre-tuer, à se suicider et c’est assez cool pour combler ses pulsions sadiques. Mais là encore, gros bémol, je ne sais pas si c’est du à la traduction française ou si c’est simplement le ridicule des phrases de base, mais nous avons un florilège de répliques juste ridicules. De fous rires en fous rires, je n’ai fini par les tuer qu’avec cette technique. Et si ce n’était que ça… mais même lorsqu’ils s’entretuent, au lieu de se tirer dessus, comme tout bon stromtrooper est censé faire, non. Ils se jettent les uns sur les autres, et se tabassent. Du combat de rue. Dans Star Wars.

Niveau difficulté c’est simple à expliquer. Que l’on soit en normal ou en difficile, c’est « pareil ». J’entend par là qu’on ne se sent jamais submergé, vous savez cette adrénaline que l’on ressent, ce stress pour sauver coûte que coûte son personnage, cette force que l’on met au service de la réussite. Je l’ai dans les jeux musicaux, donc je l’ai facilement. Ben là, non.

En difficile, certes on meurt. Souvent. Mais on ne le voit jamais venir. « Ah, tiens, je suis mort. » Donc on a pas le temps de stresser. Les situations sont les mêmes, on ne sent jamais dépassé par les évènements, et c’est vraiment dommage.

« Ma vie est un mensonge, je n’en peux plus. »

Et voilà un stormtrooper qui se défenestre. Seriously.
Ce n’est malheureusement pas que la vie de ce pauvre mignon stromtrooper qui est un mensonge, mais bel et bien ce jeu tout court.
De la cinématique de départ, jusqu’aux pouvoirs juste ahurissants (et même pas jouissifs à utiliser) de l’apprenti que l’on incarne, rien n’est cohérent. Rien n’est justifié. L’univers de Star Wars et le Jeu Vidéo de manière générale ne sont pas honorés par Star Wars : The Force Unleashed II.

Les Plus :

- Le fait d’incarner le côté obscur de la Force.

Les Moins :

- Gameplay répétitif
- Graphiquement peu soigné
- Incohérence sur l’Univers Star Wars
- Dialogues

Note globale : 1/5

Plateforme(s) : PC, PS3, Xbox 360, Wii, DS

Catégorie : Action

Date de sortie Fr : 29/10/2010

Classification : 16+

  1. masa

    Un avis de plus que me réconforte de ne pas l’avoir acheté.
    Le premier je l’adore, du moins sur PSP car techniquement parlant il envoie. C’est un vrai plaisir d’utiliser le pouvoir de la force dans cette version. Je n’ai pas essayé les version console de salon.

    Nous l'a avoué le 9 janvier 2011
  2. darky

    Il est surtout trop court :/ mais c’est vrai que par rapport au premier, il est très mauvais. Etant aussi fan de l’univers Star Wars, je voulais me faire mon propre avis en me disant que les autres avait tord mais finalement nan :(

    Alors est-ce qu’il a était bâclé vu que le nouveau président de LucasArts a annoncé l’arrêt de tous les développements externes des propriétés du studio ou cette idée de faire une suite était une mauvaise idée…

    N'a pas pu s'en empêcher le 26 mars 2011

Votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Go to top