menu

DeadRising2

[Test] Dead Rising 2


Tuer plus pour Vivre plus.

Dans Dead Rising 2 on incarne Chuck Greene, un ancien champion de motocross au charisme indéniable. Etant confronté à une horde de zombies malintentionnés et à de dangereux psychopathes, Chuck n’a que 72h pour sauver la vie de sa fille Katey Greene (et la sienne aussi tant qu’à faire) avant l’arrivée de l’armée.
Ajoutez à cela le reportage accusant Chuck d’être responsable de la libération des infectés : le but de Chuck sera alors de prouver son innocence !

L’histoire se déroule à Fortune City, qui est un véritable temple de l’hédonisme : entre les centres commerciaux, les casinos et les hôtels : il y a de quoi faire, surtout qu’il est possible de se balader où bon nous semble.

Mais la liberté n’est pas entièrement totale dans la mesure où Chuck doit injecter une dose de Zombrex (vaccin anti zombification) tous les jours à Katey du fait qu’elle a été auparavant mordue par un Infecté.
De plus, on doit accomplir des missions pour avancer dans l’histoire en même temps que d’autres missions annexes (comme par exemple sauver des civils en proie aux zombies et les amener dans un lieu sûr) : il faudra donc avoir un bon sens des priorités pour ne pas être handicapé par le temps qui défile.

En ce qui concerne le point fort du jeu c’est incontestablement le très large choix d’armes !
En plus des armes conventionnelles comme les armes à feux (9mm, fusil à pompe, fusils d’assaut), les battes de base-ball et les barres de fer ; on peut quasiment attraper chaque élément du décor comme des bancs, des poubelles et des balais.
Mais on peut aussi voler chaque article en vente dans les magasins et le choix est très conséquent : viser les yeux d’un zombie avec une paire de ciseau, shooté une bande de zombies avec un ballon de foot ou encore décapiter des infectés à l’aide d’un petit hélico jouet : le choix des armes dépassera votre imagination…

Bref, vous l’aurez compris le gros point fort du jeu est que l’on peut réellement se défouler sur les infectés.
A noter que la nouveauté dans Dead Rising 2 est la possibilité de combiner plusieurs armes : une batte avec des clous, un fauteuil roulant armé de 2 fusils d’assaut ou encore une pagaie avec une tronçonneuse : effets garantis !

Malgré le côté très fun du jeu, on remarque malheureusement quelques aspects négatifs.
Le temps de chargement entre chaque zone est assez long et c’est assez frustrant quand on doit se rendre à l’autre bout de Fortune City.
A cela s’ajoute le système de sauvegarde qui n’est pas des plus agréables : si on désire sauvegarder manuellement il faudra aller aux toilettes, autant dire qu’ils ne sont pas hyper nombreux sinon on devra attendre de finir une mission : il y a donc de quoi se prendre la tête surtout qu’il n’est pas évident de tuer et d’esquiver tous les zombies.
De plus, le personnage que l’on incarne n’est pas forcément très rapide, voir un peu lent quand il se déplace, du coup c’est un peu tendu pour esquiver la multitude de zombies dont le seul but est de mordre Chuck. Il faut donc toujours prévoir de la nourriture et de bonnes armes sur soi, sinon c’est la mort assurée.

Concernant le multi, on distingue deux aspects :
- Il y a un mode coopération (seulement online malheureusement) ou 2 Chuck peuvent s’entraider et être donc deux fois plus efficace, de ce fait cela peut être une bonne idée pour les missions les plus difficiles.
- L’autre mode multi rassemble 4 joueurs pour participer au show « Terror is Reality » dans lequel les 4 participants doivent écraser, découper et trucider le plus de zombies possible dans des mini-jeux d’arène.
Le but est d’en sortir vainqueur et ainsi gagner de l’argent qui pourra être utiliser en mode Histoire.
Le multi est donc très jouissif, et vous ne serez pas au bout de vos surprises.

En conclusion, malgré ses défauts, DR2 est un véritable défouloir pour tous les fans de zombies.
On prend un malin plaisir à trucider chaque Infecté avec tout ce que l’on a sous la main.
Ajoutez à cela une bonne dose d’humour et du gore à souhait : il y a de quoi prendre son pied, ou celui du zombie si vous en voulez un littéralement.
Malgré un stress occasionné par un certain timing à respecter il suffit d’un minimum d’organisation pour bien prendre en main le jeu.
Fan de zombie ou juste d’action, DR2 sera vous offrir pas mal d’heure de jeu où il sera dur de trouver toutes les armes et combos existants.

Les plus :
- Du gore à souhait
- Humour de qualité
- Bonne durée de vie et bonne rejouabilité
- Multitude d’armes et de combos
- Mode multi jouissif
- Possibilité de conduire des voitures et motos
Les moins :
- Organisation requise
- Du gore à souhait qui peut choquer
- Temps de chargement à chaque changement de zones
- Déplacement assez lent de Chuck
Note : 16/20

Plateforme(s) : PS3, Xbox 360 et PC
Catégorie : Jeu d’action et d’aventure
Date de sortie Fr : 28/09/2010 sur PC
24/09/2010 sur PS3 et Xbox 360
Classification : 18+
  1. Phantom

    merci pr ce test des plus riches en details ^^
    juste par contre une qs ?? ils ont garder le systeme des quetes annexes et g pu lire que le perso principal est lent ….
    ds DR 1er du nom un systeme de lvl avait ete mis en place => DR2 a til o6 des lvl pr « up » le perso et le rendre plus rapide ??

    A fini par le dire le 29 septembre 2010
  2. Kenavo

    Salut Phantom,

    en effet, comme dans DR1 il y a un système de level.
    Dans DR2 il y a en tout 50 levels permettant à Chuck d’être plus rapide ou de porter plus d’objet.
    mais dans les premiers niveaux on ne voit pas vraiment le progrès, ce qui peut être handicapant au début.
    Surtout qu’il faut dégommer au moins 1 000 zombie pour atteindre le niveau 3/4 si on joue normalement ^

    A couché sa pensée le 29 septembre 2010
  3. Phantom

    oki merci pr la rep ^^
    bon dc sa va etre farming de zombie pr moi d le debut com ds Dr 1 ^^ com sa no soucy par la suite ^^

    Nous l'appris le 2 octobre 2010
  4. helran

    Punaise, j’aurais pu trouver ce jeu super jouissif si le perso n’était pas aussi lent. Je pense que c’est le défaut majeur du jeu (en plus des temps de chargements entre les zones).

    Nous l'a avoué le 17 novembre 2010
  5. Kenavo

    @Helran Oui le perso lent est un sacré problème au début, car il faut atteindre au moins le lvl 10 – 15 pour avoir une vitesse normale :)

    A couché sa pensée le 19 novembre 2010
  6. Kanzen

    S’il avait été trop rapide, ça n’aurait eu aucun intérêt. Pourquoi cela, me direz-vous ? Parce que vous auriez mis les undead in the wind à tous les voyages. Ils n’auraient même pas pu vous toucher. Et pardon, mais pour les escortes, ça aurait posé problème.
    Sans compter que bon… essayez donc de taper des pointes de vitesse, mais en fond. Vous m’en direz des nouvelles.

    A couché sa pensée le 19 novembre 2010

Votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Go to top