menu

RedDeadRedemption_1

[Test] Red Dead Redemption


« Je vais te trouer la peau Gringo »

Après l’univers Gangsta US, Rockstar s’intéresse au monde du Western : un univers rarement exploité dans le jeu vidéo, et Rockstar va largement le remettre au goût du jour.

Vous incarnez John Marston, un ancien hors-la-loiqui a préféré se ranger pour couler des jours paisibles aux côtés de sa famille.
Mais lorsque les fédéraux obligent John à trainer les membres de son ancienne bande devant la justice, il n’a pas d’autre choix que de coopérer.
Le hors-la-loi repenti se voit contraint de reprendre les armes car malheureusement on ne fait jamais table rase du passé !

Comme tout jeu « made in Rockstar » qui se respecte, un des nombreux plaisirs de jouer à Red Dead est de profiter à fond de l’Open World : en effet, on est totalement libre de se balader où bon nous semble, et de faire les missions quand on le désire.
En ce qui concerne les missions, elles sont plutôt variées et l’histoire principale est digne d’une compilation des plus grands films de Western.
Les personnages sont très charismatiques, et les cinématiques sont sublimes, on reste scotcher devant tellement le réalisme est bluffant.

Quant au gameplay, il est très agréable de se balader, aussi bien à pied qu’à cheval car le réalisme est au rendez-vous. Il suffit juste d’avoir la manette 15 minutes entre les mains pour dompter la bête.
A noter que les faits et gestes de John auront une incidence sur sa popularité, il sera récompensé par des titres et des avantages à mesure que sa réputation et son honneur augmentent.
De plus, la réticule de visée est différente à GTA, plus réaliste et mieux adaptée à ce genre de jeux, bien que l’on peut choisir une visée automatique ou experte pour plus de difficultés.
Et il y a la possibilité d’utiliser le « bullet-time » appelé : la jauge de Sang-Froid.
En mode Sang Froid, le temps est ralenti et vous pouvez ainsi toucher plus facilement vos cibles. La jauge se vide au fur et à mesure qu’on l’utilise et elle se régénère automatiquement au bout d’un certain temps.

Le point fort de ce Open World est la zone de jeu qui est vraiment immense, et il y a donc la possibilité de se « téléporter » d’un bout à l’autre de la ville grâce aux diligences qui sont réparties dans chaque ville, tout comme le train présent dans les principales villes du pays si vous avez la flemme de faire vous-même le trajet en cheval.

En ce qui concerne les missions annexes, elles sont très nombreuses et ne sont pas forcément à mettre au second plan tellement le contenu et la qualité sont au rendez-vous :
- On distingue les services où on peut venir en aide à des étranger en accomplissant certaines tâches,
- il y a aussi les défis : où le but est de tirer sur certains animaux ou de ramasser des plantes pour faire progresser les défis et de grappiller les niveaux.
- On peut également se divertir avec les parties de cartes et de dés : comme le Poker, le Blackjack et le Poker menteur pour ne citer qu’eux.
- Mais aussi le jeu du couteau : qui est un jeu d’adresse où on doit planter le couteau le plus rapidement possible entre nos doigts.
- On peut rajouter les missions de chasseur de primes, et le dressage de chevaux… mais ce ne sont que des exemples, car le jeu est rempli de missions secondaires, et c’est d’autant plus réaliste que l’espace est très vivant : les gens peuvent vous interpeller n’importe quand pour vous demander de l’aide (comme dans les services aux étrangers) mais aussi pour essayer de vous voler.

Le multijoueur est à la hauteur de l’histoire principale avec le mode exploration, où l’on peut circuler librement aux côtés de 15 autres joueurs au maximum, pour ensuite se lancer dans divers modes multijoueur comme les fusillades (deathmatch), les captures de sac où l’objectif est de capturer le plus grand nombre de sacs possible par exemple.

Pour résumer, Red Dead Redemption est destiné à un large public, car même si on n’est pas du tout fan de Western à la base, il y a de grandes chances pour que l’on soit emballé par cette œuvre vidéo-ludique dans la mesure où l’histoire tient vraiment debout, et les missions secondaires sont très nombreuses.

Les Plus :

- Liberté totale
- On peut siffler son cheval afin qu’il se rapproche du joueur
- Durée de vie très importante
- Le mode ‘sang froid’ est très utile

Les Moins :

- Le personnage ne sait pas nager

Note globale : 4,75/5

Titre : Red Dead Redemption

Plateforme(s) : PS3, Xbox 360

Catégorie : Action (/ Aventure)

Date de sortie Fr : 21/05/10

Classification : 18+

  1. Thanatiel

    Je rajouterai quelques petits points négatifs personnellement :

    - Graphiquement c’est bien mais pas aussi bon que le suggère les vidéos (j’attendais une qualité digne de Call of Duty)
    - Les journée sont trop courte (j’aurais préféré qu’elle dure 1 ou 2 heures de jeux au moins)
    - Petits bugs au niveau de la précision des tirs (à couvert ou non)

    Cela reste tout de même le meilleur jeux multi-joueurs auquel j’ai joué sur PS3, plus fun et moins sérieux qu’un Call of Duty grâce à l’environnement et le mode histoire en assez long pour un jeux de cette trempe.

    A fini par le dire le 5 juin 2010
  2. go3th

    Le rapport avec call of duty m’échappe, t’es tellement enfermé dans un couloir que fatalement,tout est très détaillé, la on a quand même affaire à de vastes étendues, en streaming! Enfin en tout cas, j’adore, l’ambiance déboite sévèrement, et j’aimerais ne jamais le finir :)

    N'a pas pu s'en empêcher le 7 juin 2010
  3. Kenavo

    @ Thanatiel :
    J’avais pas vu ça de la même manière, je n’ai pas fait le rapprochement avec COD perso, mais plutôt avec GTA et même avec Uncharted 2 à certaines missions, mais vu l’étendu et les détails j’en reste scotché, même si on a déjà vu mieux comme tu dis ..

    @ Ortillonbean :
    Exact, j’ai omis de le préciser, merci à toi de le faire :)

    @ Go3th :
    La même .. l’histoire est si prenante !
    Quand les crédits de fin vont défiler, ça va la « foutre » mal

    A craché le morceau le 8 juin 2010
  4. Thanatiel

    Vraiment pas mal le finish…

    Tout en douceur et en plusieurs temps. Contrairement à d’autre jeux tu te dit pas : « hop c’est fini » mais plutôt :

    « c’est fini, ha non pas encore… Ha la c’est fini, ha non , bon cette fois il y a le générique… mais bon faut que je termine ma mission après tout de même ^^)

    A couché sa pensée le 13 juin 2010

Votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Go to top