menu

DantesInferno

[Test] Dante's Inferno


L’Enfer est pavé de bonnes intentions…

Alors que certains (comme moi, je l’avoue ^^’) attendaient avec une grande impatience le fameux Dante’s Inferno (dont on nous rabâche les oreilles depuis presque 1 an !), le voici enfin dans les bacs… Alors ? Est-ce que traverser les 9 cercles de l’Enfer va se révéler aussi jouissif que prévu ? À voir…

Pour ceux qui ne connaissent pas du tout l’histoire de la Divine Comédie (camembert vert au Trivial ?), mini résumé : l’histoire de déroule au Moyen-Age, en pleine guerre des croisades. Dante, un paladin de l’église chrétienne (croix sur le torse, roser accroché à la taille) part à la conquête de Jérusalem pour honorer son église et son Dieu (enfin… c’est ceux qu’on leur à dit ^^). Après 3 ans de boucherie, c’est le coeur au bord des lèvres et surtout la santé mentale égarée en route, que celui-ci rentre dans son Italie natale pour retrouver sa bien-aimée Béatrice et tenter d’oublier ces atrocités dans ses bras. Mais alors qu’il arrive aux portes de sa maison… une sale surprise l’attend ^^’

Oublions les subtilités (qui çà intéresse ?), on vous à piqué votre nana (qui soit disant passant, se balance perpétuellement les seins à l’air… pas très sérieux tout çà *_*) et vous êtes prêt à aller la récupérer n’importe où… même en Enfer ! Et après avoir défiez la Mort (littéralement !), vous retrouvez aux portes du royaume de Lucifer… et vous allez devoir vous frayer un chemin à coup de faux pour retrouver votre dulcinée. Autrement dit, notre Dante, il doit avoir une sacrée perd de …. ou être complètement ravagé du bulbe (ou un peu des 2 ^^’).

Toujours pour ceux qui n’y connaissent pas grand chose (abonnés vous à Wiki ; ), je rappelle que le Royaume ‘du dessous’ comporte 9 Enfers correspondant aux Limbes, aux 7 corniches (les 7 péchés capitaux :  Luxure, Gourmandise, Avarice, Orgueil, Paresse, Colère, Envie) et tout en bas, le ‘pied à terre’ de Lucifer… enfin en gros (les versions divergent… n’hésitez pas à commenter là-dessus ; )

Et autant dire que les décors et les monstres sont à l’avenant ! Par exemple, l’Enfer de la Luxure est envahie par les soupires évocateurs et les icônes phalliques – un peu à la H.R. Giger (pas recommandé aux mineurs, on avait prévenu…) ; et celui de la Gourmandise baigne dans divers liquides immondes et visqueux… visuellement, on perçoit la puanteur ambiante… ou du moins on s’imagine ^^’. La plupart des créatures qui vous attaquent sont des démons ou des damnés, que vous avez donc le choix de punir ou d’absoudre… ce qui vous permettra de cumuler des âmes et ainsi vous payer des pouvoirs pour votre faux ‘vertébrale’ (pouvoirs Impis) ou votre roser ‘lampe de poche’ (pouvoirs Sacrés évidement).

Pour augmenter ces scores, vous croiserez aussi des fontaines (certaines servent aussi à régénérer vie ou pouvoir) mais aussi des personnages historiques – connus pour leurs vices – que vous pourrez aussi choisir de punir ou d’absoudre (selon les pouvoirs de vous convoitez ou en votre âme et conscience ; ). Vous trouverez aussi des reliques – sorte d’artefacts – qui une fois équipés, vous apporterons certaines améliorations très utiles (exemple : gagner plus d’âmes au combat). Et une fois de temps en temps (trop rare à mon goût ; ), vous pourrez même piquer des montures et vous payer une bonne tranche de sauvagerie bestiale… mouahahah ^^

Dante’s Inferno est donc un mélange de beat’em all (déchiqueter le plus de créatures possibles), de plateformes (sauter de corniches en corniches pour pas tomber dans la lave ou le vomi ^^’) et d’aventures (petites énigmes à résoudre pour pouvoir avancer… rien de bien méchant). Si on y pense, çà fait très God of War ; ) Mais si vous pensiez que 9 enfers çà fait du chemin… bin pas vraiment en faite : les enfers s’enchainent sans qu’on sache toujours quand on est passé de l’un à l’autre (y’a des boss, mais pas forcement à la fin des niveaux) et au final, ne sont pas très vastes. Comptez 7-8h pour le finir… et 1-2h de plus si vous voulez trouver tous les trésors et tous les damnés… assez court donc ^^’

Et voulu ou pas, la caméra prend un malin plaisir (infernale ?) à vous faire sortir du décor. En effet, ses mouvements sont parfois très bizarres (braquée vers la droite alors que le chemin est à gauche !!) et surtout… et là çà m’a valu plusieurs coups de gueule, car le stick droit – habituellement attribué à la manoeuvre de celle-ci – est ici attribué à… la glissade !!! Alors imaginez : vous êtes au bord d’une minuscule corniche, vous devez sauter sur un plateau dont vous ne voyez pas vraiment la profondeur… réflexe : tourner la caméra non ? Et là plouf, Dante effectue un genre de glissade et plonge dans le vide !!!!!!!!! Pas très malin je trouve…

Du coup, plus trop envie de m’étendre sur le sujet… Dante’s Inferno à fait l’objet d’une énorme campagne Marketing, ce qui a rendu les joueurs impatients et donc forcement, dans l’attente d’un gros hit avec zéro défaut. Hors, même si l’ambiance est bien au rendez-vous et le gameplay pas vraiment mauvais, on est quand même un peu déçu par la performance de Visceral Games : les graphismes ne sont pas toujours très fins (1280×720 c’est un peu juste pour un jeu PS3), y’a quelques boulettes de jouabilité très reloues, mais surtout, la durée de vie est très décevante…

C’est vraiment dommage car on passe quand même de bons moments : l’ambiance est bien là, les cinématiques sont travaillées (sauf l’espèce de D.A…. c’est super mal dessiné ou c’est moi ? )… Mais une fois fini, on se retrouve avec la déception habituelle due aux énormes battages médiatiques qui se révèlent au final pas à la dimension de se qu’on attendait (et oui, les Gameurs et encore plus les Gameuses sont exigeants ; )… Alors ? Punir ou Absoudre ? À vous de voir…

Les Plus :

- Décors glauques et monstres dégoutants à souhait… c’est sûr, on est bien en Enfer ; )
- De nombreuses références historiques : on va en apprendre des choses ^^
- Vous montez vos pouvoirs en fonction de votre alignement, plutôt bon (Sacré) ou mauvais (Impie) ?

Les Moins :

- La durée de vie : moins de 10h, même en fouillant partout… tout çà pour çà ^^’
- La caméra figée… on sait pas toujours où on va/saute (mouarf ^^)
- La résolution limitée (1280×720)… les graphismes perdent en finesse (surtout sur écran HD… vous en connaissez beaucoup des possesseurs de PS3 qui jouent en HD Ready vous ?)

Note globale : 3,5/5

Plateforme(s) : PS3, Xbox 360, PSP

Catégorie : Action / Aventure

Date de sortie Fr : 04/02/10

Classification : 18+

  1. Thanatiel

    La gestion caméra, la résolutions, la durée sont en effet restreints.

    Mais la jouissance de punir ou d’absoudre des pêcheurs historiques, de décapiter des bébés, des femmes lubriques ou des gros lards vomissant est tout de même là !

    Un jeu à finir absolument mais à revendre très vite tant que les magasins le reprennent au prix fort !

    Le Dante’s Inferno 2 cumulera peut-être moins de défauts ;)

    A partagé sa vision des choses le 27 février 2010

Votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Go to top