menu

LapinsCretins5

[Test] The Lapins Crétins : Retour vers le Passé


Mickael J Fox / The Lapins Crétins: même combat?!!

Enfin me voilà plongée dans la machine à laver le temps! Enfin je goutte à ce jeu tant attendu et tant célébré (ou décérébré) en cinématiques!! Enfin plusieurs heures de libre, bloquée dans mon salon, neige oblige… Merci Dame Nature!!!…

J’insère le jeu dans le mange-disque de ma wii, wiimote d’une main, nunchunk d’une autre, batterie pleine, dragonne serrée, je suis prête!
Le jeu commence…

ça démarre directement par une introduction mettant en scène les lapins, leur machine à laver et différents personnages historiques. Nous rencontrons tout d’abord l’homme de cro magnon pendant un de ses essais désespérés pour allumer un feu; puis nous attérissons  en Egypte en plein dans les pyramides; vient ensuite Arthur et l’épée Excalibur; Mozart, Beethoven ou Vivaldi dérangé en pleine composition;  un concert de rock endiablé foutu en l’air par l’arrivée des voyageurs aux grandes oreilles et pour finir, en 2012, nous découvrons un vieux gérant de musée historique (le musée, hein, pas le gérant) plaçant délicatement un vase qui a tout l’air précieux sur un socle en plein milieu d’une pièce… Comme de par hasard, ou c’est qu’on va s’écraser?!! En plein dessus!!!

Miam… C’est là que nous entrons dans l’Histoire…

Au fond de la pièce se trouve 4 portes de sauvegarde. Nous entrons dans la première… Mais que s’y cache-t-il? Je vous l’donne en mille! Des toilettes!!! Ici est le meilleur endroit pour éditer son personnage: un menu pour enregistrer son nom, choisir le genre de son lapin (Débilus: rien que moins qu’un entonnoir sur la tête; Stupidos : un rouleau de PQ accroché à la culotte; Abrutas: simple et efficace, la tête dans un sac), droitier ou gaucher. Sitôt fait, on saute dans les chiottes et hop on entre dans le musée!

Suspens…

On tombe nez à nez avec le gérant qui prend peur, qui s’enfuit et qui va se cacher dans un hall où différents modules nous attendent… Choix du costume (un tas dès le départ et encore plus encore une fois les épreuves passées…), karaoké crétin, justdance crétin et quelques autres petites surprises… En choisissant un des costumes (ne pas suivre les instructions), le gérant se montre, s’enfuit de nouveau et nous mène enfin dans le hall principal où nous découvrons, face à nous, un grand parchemin et 6 portes de téléportation!

Le parchemin informe du nombre d’épreuves à réussir pour finir chaque niveau. Un niveau est une porte de téléportation.

Dans chaque niveau, il y a un dénominateur commun: les toiles vivantes!! Partout où vous irez vous rencontrerez des toiles représentant différents moments historiques, une seule vocalise vous permettra d’effectuer un voyage spatio temporel pour vous amener dans l’une des épreuves tant attendue!! Ici, on joue seul contre 3 lapins ou en duo. Dans certaines portes de téléportation on aura la possibilité d’invité un ami crétin_euh_ lapin à venir jouer avec nous.
Les jeux sont tous aussi loufoques les uns que les autres et tous sont sur le thème de leur porte de téléportation que nous retrouverons un peu plus bas. Le principe des épreuves n’est pas forcément évident au premier abord, puis la 1ère partie perdue on a les règles (ou l’anarchie) dans la poche! Il y a des champs de fayots à avaler, des pyramides en gelée à construire, les courses effrénées dans les entrailles d’Appollo13 ou des pyramides d’Egypte, des grottes de Lascaux à  peinturlurer…

Une nouveauté dans ces épreuves, c’est le cadeau bonus! Un clin d’œil à Mario Bros qui fonctionne sur le même principe, un bonus, une gâchette pour l’activer et on est soit protégé, soit propulsé soit armé contre les méchants (les autres quoi).

Bref de gauche à droite, présentation des portes:

Porte n°1: Destination Rebondarium! Ici, oui, on rebondit! Il s’agit d’un niveau à plusieurs étages style Donky Kong, on navigue de haut en bas, de droite à gauche, et on s’amuse gentiment dans les différents jeux proposés. Des jeux aussi simples qu’un trampoline dans lequel il faut rester le plus longtemps possible, ou un xylophone gérer par un mammouth chef d’orchestre, attention à ne pas se louper!! sans parler des toiles vivantes…

Porte n°2: Destination Flingorium!! Je n’ai qu’un mot qu’à dire: balai à chiottes… si si! Notre munition principale!!
On se déplace dans un petit wagon et outre les toiles vivantes super sympas on nous propose 2 minis jeux sans grand intérêt a priori mais qui agacent agréablement par ce petit goût de reviens-y!!

Porte n°3: Destination Volarium!! Superbe niveau avec un 1er didacticiel pour nous aider à manipuler nos nouvelles ailes. Dans cette porte de téléportation, on vole dans l’univers d’un anneau à un autre, d’un bonus à un autre, entre les étoiles… On retrouve évidemment des toiles vivantes sur le thème de l’envol, Darwin et la Joconde ne nous résistent pas!

Porte n°4: Destination Coursarium! Ici c’est la course contre la montre qui prédomine et curieusement il n’y a pas de mini-jeux mais que des épreuves!

Porte n°5: Destination l’Accrocharium!! Et là, grande déception! Ce niveau n’est accessible qu’aux joueurs munis du MotionPlus… Donc pas de description pour vous de cette petite porte car l’accès m’est simplement interdit. Je regrette, ayant étudié le sujet un peu avant d’obtenir le jeu, que ce petit détail n’ait pas été plus avancé lors de sa publicité… Donc au choix, soit on cours chez son vendeur le plus proche (faut pas être coincé chez soi sous 15 cm de neige), soit on s’en passe… Bien, m’étant donné l’objectif de vous parler de ce jeu avant noël, on s’en passera!!

Porte n°6: euh… ben elle emmène où la porte 6? A la porte n°1!!…

Point plus qu’important, le jeu se joue jusqu’à 4 joueurs et online! Difficile au premier abord de comprendre comment on invite les autres lapins hormis le mode online (que vous trouverez tout de suite, c’est le grand écran au milieu du 1er hall) car c’est tellement simple qu’on n’y pense pas… J’ai chercher longtemps… Longtemps… Et pis mes synapses se sont activés « dis dc ma petite puciole et si tu paramétrais tes wiimotes?!! » « Alléluia!! » … voilà…

On arrive à cette fameuse conclusion finale!
Je me suis  amusée et j’ai été totalement séduite par les nombreuses cinématiques en début de jeu et d’épreuves. Les mini-jeux sont sympathiques, le karaoké et le Justdance sont juste fendards. Quant aux épreuves, elles sont bien dignes des lapins crétins, on se course, on se tape, on se suit, on se fuit, on se retape… Mais une trentaine de jeu c’est trop peu!
Le mode  multiplayer manquait énormément dans The lapins Crétins:  Grosse Aventure et on applaudit ici son retour!
Le bémol, la MotionPlus…

Les Plus :

- les cinématiques
- les mini-jeux
- certaines épreuves sont vraiment délires

Les Moins :

- la MotionPlus!
- la durée de vie

Note globale : 4/5

Plateforme(s) : Wii (exclu)

Catégorie : Party Game

Date de sortie Fr : 25/11/2010

Classification : 7+

  1. Tib0o

    Ah, ces lapins crétins, ils finiront jamais leurs aventures dites donc !

    J’aimerais par contre qu’ils se renouvellent avec pourquoi pas, un épisode Kinect cette année ?

    A craché le morceau le 9 janvier 2011
  2. maxence

    sur les lapins cretin retours ver le passer je comprends pas il faus metrer la cle internets pour invitters des amis donc seluis qui voudras maiders est me dire se quils faut faire adresser moi la parole sinon je verai avec mon grands frere mercie enrevoirs parquntre jes pesque fini les lapin cretin mercie a plus tous le monde je vous fais de gros bisou

    A craché le morceau le 22 juin 2012

Votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Go to top