menu

default_defaut

[Test] Rage


« Endormez-vous », qu’ils disaient. Bin voyons. Et au réveil, bienvenue dans le futur hein ! La Terre a été frappée par une météorite et autant dire que vous ne savez pas ce qui se passe. Vous émergez tant bien que mal et vos potes de voyages sont ultra-momifiés, faut sortir… Et là, vous avez à peine le temps de vous prendre les rayons du soleil dans la poire que boom, on vous saute dessus et vous manquez de perdre la vie ! Heureusement, quelqu’un vous sauve la mise de justesse. Vous êtes prévenus, c’est le bordel dehors. Et on se demande ce que l’on fiche ici.

 
 

Vous évoluez dans un univers post-apocalyptique vraiment bien rendu. L’humanité tente de survivre comme elle le peut, recréant des villes, enfin ce qui semble être des villes, et la Terre a drôlement morflé. Le tout est dirigé par l’Autorité, elle n’a pas l’air vraiment très sympa aux dires des différentes personnes que vous croiserez. Attention, même si ça y ressemble, vous n’êtes pas dans Borderlands. Ce n’est pas complè-tement ouvert. On trouve deux zones principales relié par des routes (non on ne coupe pas à travers champs avec son buggy pour aller plus vite) et trois villes. Enfin la première dans laquelle vous atterrissez ressemble plus à un camp qu’autre chose mais c’est là que vous apprendrez comment jouer avec vos premières missions. Du coup, c’est là que vous récupérerez vos premières armes et votre super buggy. Buggy que vous pourrez améliorer, histoire de vous défendre contre les ennemis qui traînent dans les environs (non parce que ça canarde dur dur parfois).

 
 

En parlant des ennemis, ils sont vraiment variés et différents les uns des autres. Au cours de vos différentes missions, vous serez amené à vous rendre dans leur tanière, où des mutants avec leur tronches de benêts vous fonceront dessus en sautant dans tous les sens et en évitant vos tirs. Pas si benêts en fait ! Alors que les gars de l’Autorité sont plutôt bien équipés niveau armure, et ne vous balancent pas des confettis à la tronche. Eux, on ne les attaque pas au Wingstick (boomerang tranchant à trois ailes). Vous avez le choix entre plusieurs armes (neuf) plutôt classiques mais qui ont plusieurs munitions de disponibles (trois par arme). On change d’arme en fonction des ennemis qu’on a en face. On s’adapte. Vous aurez même le droit à quelques boss pas toujours très choucards (si si !). La maniabilité est je trouve instinctive et on chope vite les boutons.

 
 

La campagne solo est tellement bien qu’elle en fait oublier les petits défauts techniques du jeu (texture qui se charge en temps réel et parfois, ça se remarque un peu trop). Les dialogues sont corrects malgré quelques petits décalages au niveau de la synchronisation, et la musique peu parfois être un peu stressante quand elle se coupe d’un coup pour reprendre au début (en combat tout particulièrement).

 
 

L’ambiance des villes est un peu western dans le sens où vous y trouverez votre maire et son shérif. Vous prendrez vos différentes quêtes auprès d’eux. Les villes sont sympas, vous y découvrirez même des mini-jeux. Et vous pourrez aussi faire des courses de bagnoles pour les améliorer. Vous pouvez également fabriquer des objets. Au cours de vos balades, vous ramasserez tout un tas de babioles. Certaines ne vous serviront à rien à part vous faire de l’argent, le reste vous permettra de vous faire des bandages, fabriquer de quoi exploser des serrures. Il ne manque que l’xp et on serait presque dans un RPG.

 
 

Rage est également composé d’un mode multijoueur assez sympa, mais pas autant que la campagne solo. Une coop à deux et des courses de voitures jusqu’à 6 joueurs en ligne. Basé sur des niveaux de la campagne solo, vous avez accès à neuf missions coop. Vous avez également droit à un mode Match à Mort et une sorte de capture de drapeau. Le multi est agréable sans péter des briques mais ça fait plaisir.

 
 

Rage est un FPS qui par sa variété et son originalité est surprenant et apporte, je trouve, un peu de sang neuf au genre. Efficace, brutal, facile à prendre en main, beau, alliant gameplay old-school et modernité malgré ses petits problème techniques (dûs sûrement au fait que le jeu ait eu droit a six ans de développement…). Rage doit faire partie de votre ludothèque !

 
 

Les Plus :

  • Un FPS qui n’est pas linéaire ni je-tire-dans-le-tas-bêtement.
  • IA au top.
  • C’est beau…
 

Les Moins :

  • … malgré quelques petits défauts techniques.
  • La fin bâclée.
  • Scénario moyen.
 

Les Infos :

  • Éditeur : Bethesda Softworks
  • Développeur : iD Software
  • Genre : FPS
  • Sortie : 7/10/11
  • Plateforme : Xbox 360 / PS3 / PC
  • Classement : 18+
 

Note Globale : 17/20

 

1 commentaire

  1. Alphajet

    Concernant les petits défauts techniques, je les imputerai plutôt au fait que Rage est le premier jeu multi-plateformes d’iD Software. Traditionnellement, ils ne faisaient que du PC, du coup il a fallu s’adapter aux consoles. Petit défaut de jeunesse probablement :)

    Nous l'appris le 28 octobre 2011

Votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Go to top