menu

default_defaut

[Occaz] Portal


.

« Are you still here ? »

A l’aube de la sortie de Portal 2, nombre d’entre vous ont probablement comme moi joué, ou rejoué à Portal ces derniers jours.

On commence le jeu dans une minuscule cellule en verre, une voix robotisée nous parle, IA féminine, nous rassure, puis nous annonce que l’on va devoir passer une série de tests.
Un portail s’ouvre alors et l’on voit l’espace temps littéralement modifié. On se voit traverser la pièce au travers du portal que l’on est en train de traverser.

(vous entrez par le orange, et vous ressortez par le bleu, MAGIQUE !)

Car oui, c’est là tout le principe du jeu.
Portal est un FPS, dans lequel on ne tire pas de balles, on ne lance pas de grenades et pourtant c’est une véritable guerre contre la Science que l’on se voit mener tout au long du jeu.
Pour venir à bout des tests plus machiavéliques les uns que les autres de GLADoS, l’ordinateur qui nous parle et nous dirige de salle en salle, nous avons 2 générateurs de portails, un bleu et un orange.
Un portail bleu tiré à un endroit x nous fera ressortir dans le portail orange tiré à l’endroit y.
C’est une logique à saisir, toute perception de l’espace et de nos repères habituels est modifiée, mais c’est un véritable petit coup de génie au niveau du gameplay.
La violence est omniprésente, mais subtile.
Nous sommes seuls. Totalement seuls. Devant se fier à une voix robotisée qui nous amène là où elle le souhaite, car il n’y a pas d’issues.
En tout cas, il ne semble pas y en avoir.

Graphiquement un peu vieux, octobre 2007 tout de même, l’univers est tellement épuré vu l’ambiance médicale que cela ne choque pas. Si ce n’est pas beau techniquement, ça reste beau visuellement.
Hormis quelques textures un peu foireuses, l’ensemble passe vraiment bien.

La claque n’est pas sur le côté visuel, mais bel et bien dans le gameplay.
Comme dit précédemment, l’idée de pouvoir passer d’un espace à un autre, grâce à un simple portail est très perturbante au départ, mais offre des possibilités infinies par la suite.
Jusqu’à envisager des chutes vertigineuses en passant au travers d’un portail, afin de ressortir par un autre, pour se voir propulsé sur une plateforme initialement inatteignable.
Tout un programme.
Bien évidemment, des obstacles seront sur votre chemin, souvent des portes à activer à l’aide de boutons, parfois des tourelles toutes plus adorables que mortelles.

Le jeu n’a pas une grosse durée de vie, néanmoins, des missions alternatives sont disponibles, en mode avancé, avec des achievements ( ha ces fameux achievements…) qui nous permettent de tester davantage notre logique, mais de mon point de vue, sans la voix de notre chère GLADoS, ces missions ont beaucoup moins d’intérêt.

Disponible sur PC et Mac via Steam, sur XBLA ainsi que sur le PSN, vous n’avez aucune raison de passer à côté de ce petit bijou qu’est Portal.
Une fin alternative a été créée et mise à dispo grâce à une maj, sur Steam uniquement, pour la sortie de Portal 2 qui a donc lieu DEMAIN et qui ne s’annonce que très prometteur, tant dans le mode coop’ que dans le solo, avec des ajouts de gameplay à couper le souffle, je vous laisse regarder sur l’Internet Mondial les vidéos estampillées Portal 2 E3 2010 par vous même.

En bref, foncez.

Les Plus :

- Scénario fantastique
- Immersion parfaite
- Gameplay original
- Musicalement et graphiquement séduisant.
- Voix de GLADoS et des tourelles ultra choupinettes.

Les Moins :

- Durée de vie un peu légère
- N’a pas mal vieilli, mais a un peu vieilli quand même.

Note: 16/20

Infos:

Titre: Portal

Plateforme(s) : Steam (PC/Mac), XBLA, PSN

Catégorie : Réflexion/FPS

Date de sortie Fr : 10 octobre 2007

Classification : 16+

3 commentaires

  1. Metallica62

    Très bon test :)
    Effectivement Portal est une petite perle.
    Attention toutefois dans votre test, car Portal n’est pas disponible sur le PSN contrairement à ce que vous dites ;)

    A craché le morceau le 20 avril 2011
  2. PsykoPhoenix

    Haha je l’ai refait hier ;)
    Sympa la rétro… par contre je trouve pas qu’il soit court vu qu’il n’était à la base qu’un addon… non?

    N'a pas pu s'en empêcher le 22 avril 2011
  3. Metallica62

    Effectivement Portal était inclus dans « the orange box » avec Half Life 2, episode 1, episode 2 et team fortress 2.
    Mais on peut également l’acheter « seul » via steam, le XBLA ou en version boîte.
    Pour ma part, je considère Portal comme un concept, un début de ce qu’il pourrait donner en tant que jeu et c’est pour cela que je ne remets pas en cause sa durée de vie car elle sera « corrigée » dans Portal 2, qui lui, fera office de vrai « jeu ».

    A partagé sa vision des choses le 22 avril 2011

Votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Go to top