menu

default_defaut

[Test] Max Payne 3


… l’homme au pistolet d’or.

Le retour du Payne Killer !

-

Les fans de la série attendaient ça depuis 10 ans. Pour ma part, j’avoue que c’est la première fois que je me mets dans la peau du flic le plus dépressif de l’histoire des jeux vidéo.

-

Ma première fois donc, mais c’est aussi le premier Max Payne par les studios Rockstar Games (GTA, Red Dead Redemption, LA Noire) donc, tout va bien, niveau attente, je n’en avais pas spécialement sans être vraiment inquiète non plus. On m’avait juste prévenue du côté sombre de l’histoire du héros et des moments dérangeants du tout premier épisode… « Mokay, même pas peur ! »

-

L’histoire

Max Payne est au Brésil, à São Paulo, il est le garde du corps d’une famille très riche. Au programme donc, soirées mondaines sur des yachts, virée en boîte en hélico, enlèvements et rançons ! Bah oui ! Sinon c’est pas drôle ! On n’est pas dans Les Anges de la télé-réalité ! Max va donc devoir sauver la fille, puis les filles, et comprendre ce qui se trame derrière tout ça car c’est évidemment plus compliqué que ça n’en a l’air. Démêler des conflits d’intérêts tout en restant en vie ? Easy !

-

-

Le Gameplay

Ma première remarque serait plutôt une question. Est-ce une tendance générale de raccourcir le solo parce qu’on nous met un mode multi ? Le mode histoire de Max Payne 3 se plie en moins de dix heures !
Et pourtant, j’ai exploré et fouillé chaque recoin. Je n’allais jamais en ligne droite d’un point A à un point B, mais ça n’a pas suffi. La fin est arrivée trop vite. J’ai apprécié les quatorze chapitres, sauf peut-être un peu moins celui où l’on retourne à Hoboken. Flashback où l’on se retrouve à canarder dans un cimetière, sans trop comprendre comment ni pourquoi on en est arrivé là. Heureusement, on a le mode Arcade pour rejouer chaque chapitre avec des petits défis en sus…

-

Si vous ne le saviez pas, Max Payne 3 est un jeu de tir en vue objective, autrement dit, un jeu de tir à la troisième personne, autrement dit un TPS (Third Person Shooter). Ce qui est de suite appréciable, c’est que l’écran n’est pas surchargé, le HUD est minimaliste et calqué sur les deux premiers opus. La difficulté est bien dosée. L’IA n’attend pas gentiment de se faire tuer, mais vient plutôt vous débusquer si vous essayez de vous planquer. Je me suis faite surprendre comme ça, plus d’une fois, alors on sursaute
et on dégaine ! La jauge de vie de notre héros se vide très très vite. Un bon point pour le réalisme.
Du coup, on devient vite accro aux antidouleurs et autres analgésiques, glanés ça et là, selon que l’on est minutieux ou non dans l’exploration des différents niveaux. Si vous n’avez pas le reflexe d’avaler vos petits flacons de médocs, vous pourrez compter sur l’effet Last Man Standing, qui vous donnera une chance d’abattre votre assaillant d’une seule balle, le tout en slow mo. Juste sublime et sanglant !

-

Quel classe ce Max!

-

Parlons un peu plus, à présent, de ce qui fait la spécificité de cette licence, le Bullet Time® et le Shootdodge™. Vous remarquerez les petits bidules, « copyright » et « trade mark », mentions légales
tout ça… Le Bullet Time® c’est pour être bourrin au ralenti, perso, j’adhère, j’adore ! En revanche,
le Shootdodge™, c’est un chouïa plus délicat à manier. Sur le papier : on saute vers l’avant ou sur le côté tout en continuant à tirer. On se dit : « La classe ! »  mais en vrai, on saute comme on peut là où on peut
et on se retrouve 9 fois sur 10 avec un truc dans le champ de vision et du coup, impossible de tirer sur qui que ce soit. On se paye juste la honte, stylée, mais la honte quand même !

À savoir : le Shootdodge™ est également utilisable dans le mode multi. « Viens te mettre la honte devant les autres joueurs! » J’en ai vu ! J’en ai ri ! J’en ai tué.

-

Le mode multijoueurs justement, parlons-en ! Enfilez vos tongs et attrapez un fusil à pompe, on y va ! Comme je le disais plus haut, aujourd’hui, on nous met du multi à toutes les sauces alors comment réussir à se démarquer ? Rockstar a peut-être réussi grâce au mode Crew : vous pouvez vous attaquer au reste du monde avec votre propre team ! Autre mode original mais extrêmement difficile, celui où, de façon aléatoire, deux joueurs incarnent Max Payne et Raul Passos et doivent survivre face à tous les autres joueurs de la partie. Le challenge est épicé mais la prise en main aidant, on passe un très bon moment !

-

Copyright @KrystalWarrior

-

Pour résumer, Rockstar Games m’avait bluffée avec son western en open world, Red Dead Redemption (à mon sens, un des trois meilleurs jeux vidéo de cette décennie). Dans Max Payne 3, j’ai reconnu la patte Rockstar, dans l’humour distillé ça et là dans les monologues de Max et dans certains intitulés du multi. Les cinématiques cinématographiques complètent parfaitement l’action. Un très bon titre, à n’en pas douter. Je vous le recommande chaudement!

-

Les Plus :

  • La VO : James MacCaffrey est la voix de Max depuis le tout premier épisode.
    J’avoue qu’elle hypnotise, et la BO est immersive dans les favelas.
  • Les vignettes : l’esthétique « cut scenes » est vraiment bien faite, bien pensée.
  • -

    Les Moins :

    • Les filtres et les flashs, ça pique les yeux mais surtout ça fatigue. J’ai été obligée de faire des pauses juste pour ne pas saigner des yeux.
    • L’univers bling bling, à la sauce Rockstar, très loin des premiers Max Payne, risque de déplaire aux fans de la première heure.

    -

    Les Infos :

    • Éditeur : Rockstar Games
    • Développeur : Rockstar Games
    • Genre : TPS/Action
    • Sortie : 18/05/12
    • Support : Xbox 360 / PS3 (Sortie sur PC prévue mais repoussée…)
    • Classification : +18

    -

    Note Globale : 16/20

    4 commentaires

    1. Tétris

      Un bien joli test !

      Je me permet toutefois de relever deux petites coquilles : au deuxième paragraphe sur le gameplay tu dis que jeu de tir en vue subjective = TPS. Puis pour la note sur la sortie PC du jeu : il est bel et bien sorti dessus depuis hier, je suis d’ailleurs en pleine partie ! ^^

      A fini par le dire le 2 juin 2012
      • Fa

        Merci!
        Tu fais bien de préciser que le jeu est bel et bien dispo sur PC depuis hier!
        Pour le tir à la troisième personne bien sûr il fallait lire « tir en vue objective » ;)

        Bon jeu!

        A fini par le dire le 2 juin 2012
    2. Mandark

      Excellent test Fa ! You rock !

      N'a pas pu s'en empêcher le 17 juin 2012
    3. Pingback: Watdafuck - Saison 01 Episode 22 : LSD magique

    Votre avis ?

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    Go to top