menu

default_defaut

[Test] Kid Icarus Uprising 3DS


 

Quand on nous dit Kid Icarus on se souvient, en 1986 sur notre NES, de ce petit Ange du nom de Pit en 2D qui doit monter et au fil de son ascension, affronter divers ennemis. Jeu à l’époque très difficile, car quand on perdait tous ses cœurs, on devait tout recommencer (hé oui on n’avait pas de sauvegarde en ce temps-là !). La musique était entraînante et les graphismes étaient largement à la hauteur pour l’époque.

 
 

Pourquoi vous faire remonter dans le temps ? Tout simplement pour vous restituer l’histoire, car sachez qu’il n’y a pas eu d’autre Kid Icarus depuis. On est passé d’un shoot’em up 2D à un jeu Action/Shoot’em up en 3D. Autant vous dire qu’il a vraiment évolué, en bien ou en mal, c’est ce que vous allez savoir par la suite ;) .

 

20120731-021506.jpg20120731-021644.jpg

 

Dès le début, Pit est appelé par la Déesse Palutena avec laquelle vous allez dialoguer souvent au fis des aventures, car c’est elle qui a besoin de vous. Et vice versa car elle nous guide. C’est bien beau, Pit est doué à l’arc et est un ange guerrier dévoué et courageux, mais sans cette déesse il ne saurait pas où et vers quoi aller, ou tout simplement voler :D

 

20120731-024344.jpg

 

L’Univers Kid Icarus est beau, on a enfin plus de couleur, l’univers n’est pas si noir comme sur la NES, il est beau en couleur, la musique est là et nous montre un autre aspect. Voir Pit en 3D nous change beaucoup, et l’on appréciera son pas chassé (des plus bizarres je dirais, mais bon passons), les monstres sont beaucoup plus nombreux, et diversifiés. On peut donc dire que Kid Icarus est vraiment riche de nouveauté et de fraîcheur, heureusement en presque 25 ans d’attente. ^^

 

20120731-024529.jpg20120731-024522.jpg

 

Le gameplay, pour ma part c’est sa grande faiblesse, mais l’histoire est là, l’univers et le son aussi. Pourquoi lorsque j’achète une console, j’aurais besoin d’un accessoire pour jouer à tel ou tel jeu ? Je ne pense pas avoir pris une console en kit, ce n’est pas écrit sur la boîte à ce que je sache. Bref c’est sûrement le créateur qui a décidé qu’en plus d’utiliser les possibilités qu’offre la console, d’ajouter la difficulté de jouer ! Un jeu de jonglage sur un jeu vidéo, le concept est marrant 2 minutes, mais c’est pénible sur le long terme. Cela dit, mon intérêt pour ce jeu historique fut plus fort, et j’ai décidé de jouer sans ce support.

 

 

Pour conclure, ce jeu n’est pas mauvais malgré le support plastique en plus qui n’aurait jamais dû exister. On se replonge pleinement avec Pit en 3D, ce vent de fraîcheur fait vraiment plaisir. Toute personne ayant apprécié la version NES se doit d’avoir essayé celui-ci. Et ceux qui connaissent uniquement la version 3DS, eh bien chopez-vous une NES ou l’émulateur et le jeu, et vous replongerez au cœur de l’origine de Kid Icarus :D

 
 

Les Infos :

  • Développeur : Project Sora
  • Éditeur : Nintendo
  • Genre : Action/Shoot them up
  • Sortie : 23/03/12
  • Support : 3DS
  • Classification : Déconseillé aux -12ans
 

Les Plus :

  • Très beau en couleur et fluide.
  • La musique.
  • L’histoire.
 

Les Moins :

  • Le support plastique.
  • Le gameplay (demande un temps d’adaptation).
 

Note Globale : 16/20

 

2 commentaires

  1. Doritos79

    bon test je connaissait le jeu que de nom chez Nintendo je me suis arrêté a la Game cube que j’ai toujours et sur la quelle je m’amuse beaucoup :)

    N'a pas pu s'en empêcher le 31 juillet 2012
  2. LLyza

    J’y ai joué, j’ai bloqué, j’ai mis de côté :/

    Mon avis rapide.

    Kid Icarus est très riche en contenus, de prime a bord on pense à un jeu pour enfant (du au cartes qu’ils offrent pour la réalité augmenté, plutôt efficace) mais quand on le prend en main, on se rend très rapidement compte de sa difficulté qui est modulable. En effet avant de repartir en mission on mise des coeurs, plus vous pariez, plus ce sera dur et si vous perdez la partie, les coeurs sont également perdus. Il faut savoir commencer doucement pour intensifier, ce qui est très malin c’est que vous terminerez un stage en sachant qu’il y a des portes fermées à cause de la difficulté choisit en début de stage : revenez plus tard en pariant plus de coeurs. +1 pour la rejouabilité/longévité de jeu.

    En plus, du gameplay qui est pénible (même si on peut changer le paramétrage de base en déplaçant la caméra avec les touches de droite au lieu de le faire au stylet, rien à voir avec un deuxième pad on est d’accord), il y a aussi pas mal d’humour dans les conversations (bon certaines ne pourront être lues vu qu’elles surgissent pendant qu’on latte des monstres, pas très malin, c’est bien dommage !). On note vraiment un attachement à la construction de l’histoire à défaut d’inventer les combats (toujours le même schéma : combats aériens, combats terriens, boss).

    Le menus est assez riche, on peut collectionner des icarons (genre de figurines des monstres qu’on a rencontré), il y a aussi le tableau des trésors avec les « trophées », avant de repartir au combat en plus de miser des coeurs dans le chaudron, il faudra choisir son arme (qu’on peut transformer avec les 9 catégories, il y en a pour tous les goûts : à distance ou corps à corps. Si vous êtes comme moi vous passerez un temps fou à fusionner les armes entre elles) et faire en sorte d’empiler style Tetris des pouvoirs divins afin de les emporter sur Terre.

    Le défaut de ce titre c’est sur et certain son gameplay qui a finit par me faire mettre de côté se titre, pour le moment. Le parti pris est vraiment curieux, la console permet de bien meilleurs déplacement de caméra et de jouabilité. Après, pour ce qui est du support plastique en plus, je ne trouve pas que ce soit un moins, au contraire : je me le suis gardé pour d’autres jeux ;)

    A fini par le dire le 19 août 2012

Votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Go to top