menu

GhostTrick_DS

[Test] Ghost Trick : Détective Fantôme


Hé oui, Capcom ce n’est pas que Street Fighter !

Il y a aussi la série des Phoenix Wright, et dans la même lignée Ghost Trick : Détective Fantôme !

Le point de départ du jeu nous met rapidement dans l’ambiance de Ghost Trick : des personnages hauts en couleur, des situations inattendues, des énigmes à résoudre. Notre avatar est mort et pour couronner le tout, a perdu la mémoire. Mais heureusement on apprend qu’il a des pouvoirs grâce auxquels il peut réaliser des « tours de fantômes » (d’où Ghost trick !) comme remonter le temps dans certaines conditions. Sissel, puisque c’est le nom de notre héro en costume rouge, va donc essayer de découvrir comment et pourquoi il est mort, tout en se servant de ses pouvoirs pour sauver un maximum de personnes.

Sachant qu’à la fin de la nuit il quittera le monde terrestre, le challenge s’annonce de taille…

Empêchons ces morts dignes des Darwin Awards !

Le scénario est original, pour une fois on ne va pas essayer de se sauver mais

juste de comprendre le fait indiscutable et concret qu’est notre mort.

De très nombreux rebondissements et rencontres vont nous aider, bien entendu toute aide demandant une réciproque, nous allons passer une nuit de folie ! Sissel va se retrouver rapidement au milieu d’une affaire dépassant sa propre mort, sauvant plusieurs personnes de la mort, mettant en pratique ses pouvoirs.

A cause des situations loufoques et vraiment inattendues, j’ai beaucoup de mal à vous parlez de l’histoire sans vous dévoiler l’intrigue qui est vraiment très bien ficelée… J’ai moi-même essayé de deviner des points du scénario et je peux vous assurer que les situations vont s’enchainer de façon totalement fluide et totalement improbables (ou alors je suis vraiment nulle à deviner où veut nous amenez le scénario mais c’est une autre histoire…).

Ces situations nous demandera de résoudre plusieurs puzzle, qui n’ont rien à voir avec ceux de notre enfance rassurez-vous, afin (entre autre) d’empêcher des personnes de mourir (une véritable escalade dans les façons de mourir de façon originale !), de découvrir la vérité à temps, de mettre en relation des personnes…

Personnellement j’ai beaucoup ri en voyant ce qu’il fallait que j’empêche, mais aussi beaucoup réfléchi en imageant comment m’y prendre.

Mais je suis un fantôme, donc sans corps et invisible…

Pour mener à bien ces missions nous pouvons compter sur nos supers pouvoirs de fantôme ! Comme nous ne sommes plus qu’un esprit, sans enveloppe corporelle, nous allons devoir nous déplacer d’objets à objets ayant un noyau, que nous pouvons facilement repérer grâce à notre vision du monde fantôme. On a aussi la possibilité de se déplacer sur de longues distances via les lignes téléphoniques, ce qui va s’avérer très pratique.

Une fois dans un objet, nous pouvons voir sur l’écran supérieur de la DS si une action est possible (par exemple, je suis dans une lampe et je peux allumer la lumière). Il suffira de retourner dans le monde « normal » pour réaliser le tour. Petit avantage du monde fantôme : le jeu est en pause, on peut donc réfléchir à ce que l’on va faire facilement. Par contre, pour regarder ce qu’il se passe aux alentours, il faut repasser en mode normal, ce qui laissera le temps d’écouler normalement.

Cet avantage du mode fantôme prend son sens lorsque que l’on remonte le temps pour éviter à un personnage de mourir. On a 4 minutes pour résoudre ce qui se trouve être un véritable puzzle. Ce voyage dans le temps va nous permettre d’interagir avec notre environnement, par contre nous ne pourrons plus nous déplacer sur de longues distances via le téléphone (sauf à quelques occasions où celui-ci sonne, créant ainsi un passage.

De la logique et des essais pour résoudre les énigmes

Contrairement à un jeu comme Stacking, nous ne pouvons résoudre les énigmes que d’une seule et unique façon. Notre liberté d’action est donc un peu bridée ce qui gênera certaines personnes, mais personnellement je n’ai pas été gênée par cela.

Les énigmes ne sont pas très compliquées, il faut juste tester plusieurs choses avant de trouver le petit truc, le déclic qui va nous débloquer. En effet, malgré le fait qu’on ne peut remonter le temps que 4 minutes avant la mort de la personne, on a la possibilité de recommencer autant de fois que nécessaire le puzzle : si on n’y arrive pas du premier coup on peut revenir soit au début de notre retour dans le passé soit au dernier changement de destin.

Ti Papang me glisse à l’oreille qu’en comparaison aux Phoenix Wright, Ghost Trick est trop facile par moment: elle n’a pas retrouvé ce besoin de se creuser les méninges pour résoudre les énigmes comme dans Phoenix Wright, ajouté au stress causé par le nombre d’essai limité (sous peine de finir en game over, ce qui n’arrive pas dans Ghost Trick!) . Mais peut être est-ce un choix de CapCom de rendre le jeu plus accessible?

Un point négatif concernant cette possibilité sans limite de recommencer, est le fait de revoir certaines animation plusieurs fois d’affilé (c’est-à-dire autant de fois que l’on recommencera le puzzle) avant de trouver la bonne combinaison d’actions qui permet de sauver le mort. En effet, on va pouvoir passer certains dialogues (ceux qui s’affichent dans des bulles), mais pas les animations en plein écran…

Comme chez les gameuses on est gentilles, je vous donne une petite astuce pour passer plus rapidement ces dialogues que vous connaissez déjà : restez appuyer sur le bouton B.

Pour conclure, la difficulté des énigmes n’est pas si élevée, le plus compliqué va souvent être de trouver le bon timing dans l’enchainement de nos actions.

Tous nos pouvoirs nous sont présenté au début dans une phase de tutoriel que j’ai trouvé un poil trop longue et avec trop d’assistance… Ne soyez pas déçu, au fil de nos aventures, nous allons quand même gagner un pouvoir qui s’avérera bien pratique ! Je vous laisse découvrir quel est ce pouvoir, et comment vous allez l’acquérir (pas de spoils j’ai dit !)

Un monde à part

L’ambiance de Ghost Trick est vraiment propre à ce jeu, le chara design est un mélange de manga et de cartoon, les couleurs sont bien choisies selon les lieux. Concernant ces derniers, je les ai trouvés très stéréotypés (tout comme les personnages) mais très agréables à découvrir et à parcourir.

L’humour est très présent, comme je l’ai dit plus haut, les situations plus incongrues les unes que les autres s’enchainent pour créer une véritable nuit de folie.

Les personnages que l’ont rencontre sont attachants, bien différenciés les uns des autres, mis à part peut être les policiers et les détectives subalternes. A part ces deux classes, qui sont secondaires et de plus, je pense que pour les policiers la volonté était de créer une cohésion entre eux, une sorte de « masse », tous les autres personnages sont uniques en leur genre, aussi bien au niveau de leur comportement que de leur physique.

La musique est très bien choisie, elle s’adapte à l’ambiance du moment et du lieu sans prendre le dessus du scénario : elle permet juste de bien mettre en avant les différents grands moments du jeu.

Cela faisait un moment qu’un jeu DS ne m’avait pas accroché à ce point! J’y ai joué pendant plusieurs soirs d’affilés après le boulot sans me rendre compte du temps qui passe, ne m’interrompant qu’au bout de plusieurs heures de jeu (et par mon estomac criant famine !).
Pour vous faire votre propre idée du jeu, de son ambiance et de son gameplay, vous pouvez aller sur ce site où se trouve une démo (jouable via votre navigateur web) !

Les Plus :

- Personnages excentriques
- L’intrigue qui nous tient en haleine
- Gameplay original

Les Moins :

- Difficulté pas assez élevée
- Tutoriel au début trop long, trop explicatif   (trop complet?)

Note : 17/20

Titre : Ghost Trick: Détective Fantôme
Plateforme(s) : DS
Genre : Aventure/Réflexion
Date de sortie fr : 14/01/2011
Classification : 12+

EDIT: Ghost Trick est aussi disponible sur Iphone/Ipad (uniquement au japon à l’instant où j’écris ces lignes)

  1. Timo

    Faudrait peut etre que je prenne le temps d’y jouer à celui la !

    N'a pas pu s'en empêcher le 2 mars 2011
  2. Ti Papang

    Tu ne va pas être déçu !

    A craché le morceau le 2 mars 2011
  3. Linilim

    Totalement d’accord avec Ti Papang, tu vas vraiment t’éclater!

    Nous l'a avoué le 3 mars 2011
  4. vidok

    Cet avis me conforte une fois de plus dans le fait qu’il va réellement falloir que j’investisse dans ce jeu. Merci beaucoup pour cette critique.

    A fini par le dire le 6 mars 2011

Votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Go to top