menu

default_defaut

[Test] Alice : Retour au Pays de la Folie


-

Un bel univers malsain

-

Parce que je commence à m’habituer à ma vie d’apprentie gameuse et parce que je dois réapprendre à écrire, voici l’ébauche d’un article/critique consacré à Alice Madness Returns, la suite apparemment très attendue du jeu American McGee’s Alice.

-

Il s’agit d’une version sombre d’Alice au Pays des Merveilles, célèbre conte de Lewis Carroll. Dans ce jeu, vous incarnez le personnage d’Alice, dont la famille a péri dans un terrible incendie dans le domicile familial. Éprouvant des difficultés à se remémorer les détails de l’accident, Alice se perd dans son imagination et se retrouve dans cette version sombre/ glauque/ malsaine/ macabre du Pays des Merveilles. Afin de pouvoir faire son deuil et recouvrer la mémoire, Alice devra alors sauver ce sinistre Pays des Merveilles.

-

De mon point de vue de graphiste, je n’ai pu m’empêcher de noter que d’un bout à l’autre du jeu, la Direction Artistique (signée Ken Wong) a été soignée tant par le choix des couleurs que la quantité de détails présents dans les décors.
Les personnages ont beau être repoussants pour certains, ils n’en sont pas moins soignés et c’est très appréciable.

-

Autre point visuellement impressionnant, les cinématiques qui fixent la trame de fond entre deux chapitres. Des anims à base d’images fixes très bien réalisées et graphiquement intéressantes (j’ai moi-même une affection toute particulière pour ce style d’animations, je n’ai pu qu’être ravie d’en voir ici !), qui cassent le rythme habituel du jeu et reposent les mains. Oui parce qu’il est fréquent de rester crispé à sa manette brûlante lorsqu’on est dans le feu de l’action.

-

En parlant de casser le rythme, parfois s’insèrent de petits jeux plutôt agréables (et faciles pour la plupart) qui permettent, en plus d’observer l’adaptation des décors selon un autre style graphique, de tester d’autres réflexes et d’adapter notre manière d’appréhender le danger.

-

S’il faut parler d’un point négatif, je dirais que c’est au niveau de la mécanique de jeu (un peu répétitive d’ailleurs) que l’on peut le trouver ; car autant elle peut être intuitive et agréable (par exemple durant les combats, divertissants et offrant la possibilité d’une contre-attaque précise en plus d’être CLASSE), autant elle peut être un peu hasardeuse et compliquer notre exploration des lieux, lorsqu’on se heurte à des murs invisibles ou que le jeu bug méchamment on ne sait trop pourquoi (et je passe les éléments de décors à travers lesquels on passe et les sauts… LES SAUTS ! Les sauts qui parfois manquent de précision (mes nerfs s’en souviennent).

-

Concernant les armes, les améliorations que l’on peut y apporter sont plutôt attirantes, et cela donne envie de récolter tous les objets dispersés dans le jeu et d’explorer ainsi au maximum les environnements dans des cartes déjà très étendues.

On notera aussi que le jeu est complètement traduit en Français, y compris dans des éléments de décor tels que des enseignes de magasins et des panneaux directionnels, ce qui est très rare, d’après ce que l’on me dit dans l’oreillette. ^^ Au niveau du son, les doublages sont plutôt de bonne qualité, rien d’extravagant ou de choquant.

Et pour ce qui est de la musique, on peut dire qu’il s’agit d’un point fort de ce jeu car elle s’adapte parfaitement aux scènes présentes sur l’écran, et ajoute à l’atmosphère déjà glauque, une tension continue dont la manette garde des traces.

-

-


J’ai dû passer entre 15 et 20h devant ce jeu, sachant que je suis une joueuse débutante et occasionnelle (et qu’un gamer plus expérimenté m’a aidé à passer quelques gros caps OUI JE LE CONFESSE). Autrement dit, je pense que pour un joueur « normal », la durée de vie de ce jeu tourne autour de la dizaine d’heures.
-

Pour conclure, je dirais que Alice Madness Returns n’est pas forcément un jeu très palpitant pour les gamers « confirmés », il est tout de même intéressant pour les amateurs de jeux d’aventure et reste beau visuellement malgré sa mécanique parfois imprécise.

-
-

-

Les Plus :

  • Direction artistique.
  • Cassures du rythme.
  • L’intrigue prenante.

-

Les Moins :

  • Murs invisibles.
  • Imprécision de certains mouvements.
  • Quelques bugs graphiques.

-

Les Infos :

  • Titre : Alice Madness Returns
  • Plateforme(s) : PC, PS3, Xbox360
  • Genre(s) : Action/Aventure/Plateau
  • Date de sortie française : 16/06/2011
  • Classification : 18+

-

Note Globale : 4/5

-

5 commentaires

  1. Rougenoirblanc

    Welcome Naistolenn. Merci pour ce 1er test fort bien fourni, ma foi ;)

    A partagé sa vision des choses le 17 octobre 2011
  2. Wib

    Le principal atout d’Alice Madness Return, c’est, tout comme le premier, la DA, et l’ambiance de l’univers. Graphiquement, il n’est pas très beau, et la maniabilité laisse a désirer. Cela reste tout de même un jeu plaisant. Merci pour ce test =)

    N'a pas pu s'en empêcher le 17 octobre 2011
  3. Naistolenn

    C’est vrai qu’aux premiers abords, la 3D m’a déçue ; mais j’ai été bluffée par les univers et la différence de l’un à l’autre… Tout ce travail sur des environnements ! J’avais toujours hâte de passer au chapitre suivant tant j’étais impatiente de savoir à quoi il ressemblerait :p
    (et les robes d’Alice sont plus belles les unes que les autres!)

    N'a pas pu s'en empêcher le 19 octobre 2011
  4. Alphajet

    Bravo à toi Naistolenn pour ton premier test, ma foi plutôt concluant :)

    Petite question au passage, tu avais joué au premier Alice ?

    Nous l'appris le 20 octobre 2011
  5. Naistolenn

    Non, je n’avais pas joué au premier :-) C’est pour cela que je ne l’ai pas mentionné après les premières lignes.

    A partagé sa vision des choses le 21 octobre 2011

Votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Go to top