menu

StarCraft2

[Test] Starcraft II : Wings of Liberty


Plateforme(s) : PC (/Mac)

Catégorie : Stratégie online

Date de sortie Fr : 27/07/10

Classification : 16+

Un Protoss, tous pour un !

Starcraft 2 était attendu par de nombreux fans depuis son annonce en 2007. Et enfin.. enfin l’attente se termine aujourd’hui. Starcraft II sort donc officiellement, même si certains d’entre vous ont peut-être eu accès à la bêta fermée, comme ce fut mon cas… Voici donc, mon retour sur Starcraft II.

A l’ouverture de la bêta, les fans de Starcraft ont tout fait pour y accéder. Les clefs se faisaient rares, et surtout tout le monde sautait dessus…
Néanmoins, j’ai su jouer de mes contacts gamers, et j’ai finalement obtenu une clef grâce à l’immense gentillesse de mon donateur !
Ce jeu n’est en revanche pas du tout conseillé pour les joueurs très occasionnels, qui ne se reconnaitront pas dans le challenge apporté, et l’implication nécessaire.
En revanche, les gamers sont eux, ravis du grand retour de Starcraft.

Pour ceux qui ne le sauraient pas, Starcraft c’est dans un univers futuriste, spatial, dans lequel s’affrontent trois races :
-Les Terrans, qui sont rejetés par l’Humanité, ils errent de systèmes en systèmes dans des vaisseaux nommés les Cuirassés.
-Les Zergs, qui sont des insectes dotés d’une conscience collectives, et ils veulent coloniser les planètes.
-Les Protoss, des guerriers humanoïdes aux grands pouvoirs psychiques, qui se battent pour la sauvegarde de leur planète mère « Aiur ».

Starcraft est un RTS (real-time Strategy, comprendre, jeu de stratégie en temps réel donc). Il comprend des campagnes, néanmoins le gros point fort de ce jeu reste son mode multijoueur online qui est très complet et très varié.

Quelles sont les différences entre ce nouvel opus et son prédécesseur… points faibles et points forts… ?

Le gros point fort de Starcraft II c’est son accessibilité.
Le premier opus était quand même assez technique et difficile, et je ne parle même pas de la difficulté des parties en ligne… les joueurs avaient un niveau tel, que nombreux étaient ceux qui abandonnaient, tant l’écart était trop grand, et le temps nécessaire pour rattraper ses lacunes bien trop important.

Pour les acharnés, il fallait compter des mois et des mois d’entrainement pour avoir un niveau acceptable, et pouvoir comprendre et rêver devant les parties des meilleurs joueurs. Et des Coréens.
Parce que oui, dans Starcraft, le monde est divisé en deux parties : les Coréens, et les autres.
Bon, néanmoins attention, ça ne veut pas dire qu’avec Starcraft II tout le monde pourra jouer sans peine les uns contre les autres, que les écarts de niveaux n’existent plus, etc… non non non.
Pas comme Wow par pitié.
Le jeu nécessite un certain temps de prise en main, les campagnes étant là pour ça, mais elles restent difficile, et il y a tout de même beaucoup à assimiler d’un coup.
Au début on ne sait pas trop où donner de la tête.

Je me souviens, je regardais les joueurs de Starcraft dans le cyber où j’allais, et je comprenais RIEN. Mais rien. Tout allait trop vite, et fallait regarder partout sur la map, c’était très stratégique et pas évident à expliquer.
Donc on retrouve un peu cette sensation au tout début dans le second opus, néanmoins c’est amoindri et on peut s’accrocher plus facilement.
Une fois les campagnes passées, bien évidemment, vite, le multi en ligne.
Et c’est là que Blizzard a été malin, c’est que le classement des joueurs est bien étudié.
En effet, il conserve l’esprit de compétition, tout en permettant à chacun de se faire une place parmi les gens de son niveau.
En clair, au début, nous avons des matchs de placement à effectuer. Dans ces matchs on tombe contre n’importe qui, et selon les résultats, on est placé dans une ligue censée correspondre à notre niveau de jeu.
Chaque ligue, allant de Bronze à Diamant, contient plusieurs divisions de 100 joueurs chacune. Elles sont de niveau dit « égal » car aucun classement n’existe entre ces divisions.
Ainsi chaque joueur vise un objectif atteignable, à savoir, être le premier de sa division, et ainsi progresser petit à petit.
Plus on joue, plus on tombe contre des joueurs de notre niveau, et ainsi on fait de plus en plus de victoires… Et le désir de monter dans le classement grandit.
Lorsque le jeu vous juge un peu trop fort pour votre ligue, il vous change. Tout simplement.
L’avantage de la division de 100 membres est que l’on est pas découragé pour monter dans le classement.
Commencer en étant classé 378145éme, ou en étant classé 100ème, c’est quand même pas le même délire.
On peut jouer dans une ligue basse, et être premier de sa division, et ainsi en tirer une satisfaction personnelle. Pour cet aspect là, Blizzard a vraiment bien prévu son coup.

En revanche, Starcraft II est toujours aussi nerveux.
C’est pas un jeu qui est fait pour se détendre, c’est un jeu qui amène la compétition, qui est frustrant, qui demande de la réflexion, de la rapidité, de l’anticipation, c’est du vrai bon stress d’e-sport, et ça amène tout ce qui en découle.
Vous êtes prévenus.
Starcraft nécessite un esprit de micro gestion très développé.
Il faut penser à ses unités, tout en surveillant ses adversaires, anticiper des comportements type, et gérer absolument tous les fronts. Pas simple.
C’est ce qui fait que Starcraft est le meilleur jeu de stratégie. Et ce qui fait que Starcraft II sera le meilleur jeu de stratégie des 10 prochaines années à venir si tout va bien.
Il demande énormément d’implication, et de concentration. Ce n’est pas un jeu de détente comme Animal’s Crossing, non non non.
Néanmoins, il n’existe pas que le mode 1v1, des parties 2v2, 3v3 ou même 4v4 sont possibles, que ce soit en random niveau attribution ou encore en faisant équipe avec des amis. Il va de soi que ces parties seront donc moins équilibrées, mais ça offre une nouvelle perspective de jeu, plus funny, avec plus d’engueulades entre coéquipiers, et aussi plus de fous rires.
Le mode FFA est possible, c’est à dire, on joue à 4, mais seul contre tous. Les parties dans ce mode sont souvent longues et intenses.

Le gros souci de Starcraft 2 c’est la nouvelle plateforme internet de Blizzard. Battlenet 2. (BNet2)
La recherche de parties est simplifiée, et plutôt bien pensée, mais en revanche, l’aspect communautaire n’est pas du tout privilégié, ni mis en avant, contrairement à ce qu’ont pu connaitre les joueurs.
Quand on arrive sur la plateforme, on ne peut communiquer avec personne. Il faut ajouter des amis. Avec leur adresse mail. Une recherche Facebook est disponible, SI les adresses mails reliées au compte sont les mêmes, ce qui n’est pas évident.
Pour se faire des amis, il faut jouer avec eux, ou regarder le classement de sa division, et là on peut les ajouter d’un simple clic.
L’absence de canaux de discussion est vraiment dommage, les discussions qui trainent jusqu’à pas d’heures, à se provoquer gentiment, se détendre entre joueurs entre deux parties, tout ça n’est plus possible, actuellement.
On espère qu’avec les nombreuses réclamations des joueurs qui ont été apportées avec la bêta, ce point va s’arranger rapidement.
Un éditeur de carte est disponible avec le jeu, ouvrant des milliards de possibilités de jeu. Créer des cartes jouables en parties normales, ou même des parties personnalisées. Cet éditeur est bien plus poussé que celui de warcraft 3, c’est dire.
On attend avec impatience vos petits bijoux. Même si tout le monde ne peut pas s’adonner à la création, celle-ci étant tout de même très technique.

Starcraft II comprendra donc le jeu de base, et deux extensions à venir, chacune espacées d’une année environ.
Chaque extension comprendra la campagne d’une race, et des unités inédites.
Wings of Liberty comprendra la campagne Terran, qui sera donc « épique » et qui aura une durée de vie « plus longue que n’importe quel jeu de stratégie existant » d’après Blizzard.
L’idée de devoir payer un jeu et ses extensions, manière de procéder assez récurrente chez Blizzard, est assez énervante, néanmoins, quand on aime on ne compte pas, et on ne peut pas nier que les jeux de Blizzard ont quand même une sacrée tendance à se faire aimer des joueurs, car les extensions partent toujours comme des petits pains, et ce dès le premier jour de sortie du jeu, toujours très attendu.

Conclusion.

En bref, que vous soyez un fan de Starcraft, un joueur avide de compétition, ou tout simplement que vous découvriez les jeux de stratégie, Starcraft 2 est LE RTS que tout gamer se doit d’avoir chez lui, et qui devrait occuper pendant un certain temps (plus ou moins long), vos soirées voire nuits de cet été, et qui sait, peut-être de l’année.

Points forts :

- LE meilleur jeu de stratégie.
- Une très bonne jouabilité.
- Motivant quelque soit le niveau de jeu.
- Un équilibrage des races tendant vers la perfection.
- De nombreux modes de jeu.
- Un éditeur de carte au top.
- Une campagne prometteuse.

Points faibles :

- Difficulté d’apprentissage très dure au début.
- Jeu fatiguant qui demande énormément d’attention.
- Esprit communautaire très peu développé sur la plateforme BNet2
- Des extensions nécessaires pour avoir les deux autres campagnes, rendant le jeu relativement cher au final.

Note : 16/20

  1. Kasilla

    Perso, je trouve les cinématiques hallucinantes !
    Et puis les minis-jeux sont marrants… ils ont vraiment fait un effort sur l’emballage’ ; )

    Nous l'a avoué le 1 août 2010
  2. Chagum

    jeux tout bonnement enorme mais mieux vaut joué en difficil ou brutal sinon vite terminé en normale perso fini le jour meme par contre en brutel on ce casse les dent

    N'a pas pu s'en empêcher le 4 août 2010
  3. Chagum

    ha j’avais oublié sinon très bon teste et bien detaillé

    A fini par le dire le 9 août 2010
  4. Eowine

    Je ne peux qu’être d’accord avec le gros manque d’aspect « social » sur la nouvelle interface Battle.Net … j’ai fait un article complet la dessus tellement j’en suis frustrée. Par contre en multijoueurs les races ne sont pas si bien équilibrées que ça. Mais bon le jeu est tout neuf alors il faudra quelques patch pour contre-balancer tout ça.
    +1 pour @Kasilla les cinématiques sont énormes.

    A fini par le dire le 7 octobre 2010
  5. nakuni

    Juste pour info l’aspect social commencera à arriver avec le prochain patch qui est attendu d’un jour à l’autre.

    HS: Sinon sympa de tomber sur le blog d’une fille qui joue à de « vrais jeux », en + sur pc et en + qui ne sont pas des MMO, ça donne de l’espoir! :p

    Juste par curiosité tu as quel niveau sur SCII?

    Nous l'appris le 9 janvier 2011
  6. Nyow

    @nakuni j’y ai juste joué pour la bêta en fait. Je ne peux plus me permettre d’investir autant de temps dans un jeu pour avoir un résultat honorable dans le classement.
    Puis les RTS c’est pas mon style préféré entre nous. ;)

    A fini par le dire le 10 janvier 2011

Votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Go to top