menu

default_defaut

[Test] Spartacus – iPhone


Plateforme(s) : iPhone

Catégorie : Combat

Date de sortie Fr : 2010

Classification : 18+

Blood and Sand*… ahhh, ça va bousiller mon GSM !!

Pour les gens comme moi qui ont été ‘pris aux tripes’ par la série Spartacus : Blood and Sand la société Artificial Life a utilisé la licence pour développer un jeu de combat (forcement) tournant sur iPod/iPhone. Pour ceux qui ne connaissent pas encore la série, mini-résumé qui vous permettra de comprendre l’ambiance…

La série Spartacus : Blood and Sand fit d’abord parler d’elle pour 2 choses : 1. elle a été produite par le grand Sam Raimi (Evil Dead, Spiderman, en autres !) ; 2. sexe et extrême violence s’y côtoient. Donc, de quoi attirer les cinéphiles d’un part et ‘le commun des mortels’ de l’autre ^^’ La série prend place en 73 avant JC, alors que toute l’Europe est sous le joug de l’Empire Romain. Un jeune guerrier thrace va d’abord se rebeller contre l’autorité romaine, puis devenir l’un de ses gladiateurs les plus adulé… tout en gardant en tête sa soif de liberté et de vengeance… On arrête là, le plaisir de cette série étant dans la ‘surprise’, no more spoil* !

Voilà donc le décor planté. Comme vous vous en doutez donc, cette adaptation vidéo-ludique est un jeu de… baston, oui je l’ai entendue au fond de la salle ! On retrouve les tons sépia chers à la série… et l’extrême violence de ses combats, avec des ‘finish him’ à la Mortal Kombat.

Un mode combat libre ‘Quick Fight’ vous propose de choisir un guerrier et le mode Story – plus intéressant – vous met dans la peau de Spartacus et vous amène à combattre ‘plus ou moins’ dans l’ordre chronologie de la série, chaque combat ponctués par une intro vidéo extraite de celle-ci. Les guerriers présents sont bien entendus ceux de la série : on y retrouve ainsi Glaber, Doctore ou Crixus et même l’horrible Ixion (ici accompagné d’un lion *_*).

Par contre, un si petit support (l’iPhone) empêche d’accéder à des graphismes probants. Les personnages de sont pas très ressemblants, on reconnait un peu leur costume mais c’est tout. Et les décors sont minimalistes.

Pour les intro vidéo, c’est une bonne idée – surtout quand on ne connait pas la série – mais attention si vous êtes hors réseau ! Car celle-ci en streaming… du coup une mauvaise connexion vous les fera visionner ‘hachées’ au mieux… voir fera carrément planter le jeu (si pas ou peu de connexion) ! Donc si vous étiez en mode ‘Story’, c’est retour à la case départ !!! :’(

En plus, la maniabilité est assez difficile… et ça c’est vraiment rébarbatif dans un jeu de combat. Un ‘paddle virtuel’ à gauche pour les déplacements et 3 touches à droite : pare, attaque normale et attaque spéciale… le minimum quoi ^^’

En conclusion, je dirais qu’adapter la série Spartacus : Blood and Sand en jeu de combat était une très bonne idée (quel buzz !)… mais mal exploitée. Même s’il est plus rapide et moins coûteux de développer un jeu sur iPhone (pour ‘tâter’ le marchés ?), le support n’est carrément pas adapté pour ce genre de jeu. Espérons qu’on verra bientôt sortir une version plus ‘apte’ à recevoir cette licence… sur PS3/Xbox j’espère ;)

Les Plus :

- On retrouve les guerriers de la série dans le jeu
- Des minis vidéos extraites de la série entre chaque combat
- L’ambiance général du jeu : Blood and Sand*

Les Moins :

- Les vidéos qui font planter le jeu
- La maniabilté façon ‘gant de boxe’
- Les graphismes bof

Note globale : 1,5/5

* = sang et sable

  1. Thanatiel

    Je suis bien d’accord, ce jeux iPhone est tout bonnement honteux…

    Enfin bon il fallait le tenter mais il eu mieux fallu faire un Barbarian rhabillé en Spartacus qu’un jeux aussi lourd qui rame autant.

    Après peut-être qu’il seras jouable sur l’iPhone G4 HD certainement (mais le mode réseaux ne seras pas moins saccadé m’est d’avis).

    A craché le morceau le 4 juin 2010

Votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Go to top