menu

SlyTrilogie_PS3

[Test] The Sly Trilogy


8 ans après la sortie du premier opus (Sly Raccoon) sur PS2, nous voilà avec une remasterisation de la trilogie sur la PS3.

Vous incarnez alors Sly, un raton laveur qui vient d’une longue lignée de cambrioleurs. Son premier objectif est de récupérer le Volus Ratonus qui est la bible du cambriolage et qui a été subtilisé par les 5 maléfiques.

Cela sera alors la consistance du 1er opus. Dans les 2 autres épisodes, l’histoire ne sera en rien essoufflé et le but sera toujours de se battre contre les ennemis de Sly et ce, dans le monde entier.

Pour remplir à bien vos objectifs, Sly est accompagné de Bentley la tortue qui est la tête du groupe et de Murray l’hippopotame qui est costaud mais pas très futé. De ce fait, Sly est un peu comme Robin des Bois dans le sens où il vole les méchants/riches.

Vous l’aurez compris le scénario est digne d’un dessin animé ! Comprenez par là qu’il n’y a ni sang ni de violence extrême. A part tuer à l’aide d’une serpe, il n’y a pas de violence à proprement parler et encore tuer n’est pas le terme approprié dans la mesure où l’ennemi disparaît comme par magie après le coup fatal.

Mais ce n’est pas pour ça que le jeu ne plaira qu’aux enfants.. Bien au contraire : le jeu en lui-même n’est pas évident, et il sera nécessaire d’être patient et d’user d’une certaine tactique dans certaines parties de jeu, notamment avec les boss.

Le gameplay est varié tout au long des 3 opus et il y a de quoi faire.

Même chose pour les dialogues et les cinématiques : c’est à prime abord assez enfantin et cela peut en rebuter plus d’un, mais à mesure que l’on découvre le jeu il peut être aimé par tout le monde : à condition toutefois d’aimer l’infiltration et l’action.

Côté graphisme on reste dans le thème des dessins animés dans la mesure où les graphismes sont composés de Cel-Shading. A savoir que le Cel-Shading donne un aspect cartoon, les objets sont détourés à la manière d’un dessin animé. Cela est une bonne chose car la remasterisation d’un jeu PS2 se fait sans trop de décalages et ce n’est pas vraiment choquant.

En ce qui concerne le gameplay, c’est un mélange entre jeu de plateforme, d’action et d’infiltration. Entre l’esquive des agents de sécurité, les combats à coups de serpe et se faufiler entre les toits : le quotidien de Sly et de son équipe sera épique. De ce fait, le gameplay est très riche, et les zones de jeu sont vraiment bien équilibrées.

L’évolution entre les opus se fait en douceur, tant au niveau graphisme qu’au niveau gameplay. Plus on avance dans la trilogie, plus on remarque que les graphismes sont de meilleures qualités, et le gameplay est plus fourni.

Par exemple dans Sly 2 on peut incarner les 3 personnages, et dont chacun a ses spécialités. L’atout de Murray sera sa force physique tandis que Bentley sera plus la tête de la team et Sly représente la ruse et l’agilité. De plus, les actions sont plus diverses et cela ajoute de la profondeur au jeu.

Même si le jeu en lui même n’est pas totalement libre comme dans un jeu dit « bac-à-sable » on a quand même la liberté de choisir entre plusieurs missions… Cela se concrétise souvent par la recherche de différentes clés et de bouteilles permettant en général l’accès à un nouveau sort.

L’originalité de Sly réside dans les minis jeux inclus dans les missions principales. Les minis jeux sont variés : on peut aussi bien conduire un jet pack, faire une course sur circuit que récupérer des coffres dans un temps imparti. Ce n’est pas pour autant que c’est facile, cela nécessite plusieurs entraînements avant d’en venir à bout, mais rien de bien compliquer.

En conclusion, The Sly Trilogy est un must-have pour tous les fans d’action et d’infiltration et ce, pour tous les âges. Les 3 épisodes confèrent une durée de vie assez conséquente (comptez 10 heures pour le premier et 20h chacun pour les deux autres.) Paradoxalement à l’ambiance cartoon qui règne en force tant au niveau graphisme qu’au niveau cinématique : la difficulté est assez élevé, mais rien de très difficile à condition de rejouer plusieurs fois les passages difficiles.

Les Plus :
- durée de vie
- un vrai jeu d’infiltration
- ambiances différentes selon les niveaux

Les Moins :
- Côté cartoon un peu trop redondant
- dialogues pas vraiment captivants

Note : 17/20

Titre : The Sly Trilogy

Plateforme(s) : PS3 (compatible PSMove pour les mini-jeux)

Genre : Plate-forme

Date de sortie fr : 01/12/10

Classification : 7+

  1. Steven

    Super test Kenavo :)

    Environ 50h pour 40 euros, sa vaut vraiment le coup :) même si c’est une remasterisation sa change des jeux récent qui se finisse plus vite et pour plus chère :/ Dommage pour les dialogues qui sont peu captivants :s

    Je me souviens d’y avoir joué à une démo sur PS2 ^^ on devait éviter des coins éclairés par les lampes des gardiens pour pouvoir avancer ^^ (si je ne me trompe pas s’était dans ce jeu? :D )

    A couché sa pensée le 20 janvier 2011
  2. abyssahx

    Je me demandais si cette compile était vraiment intéressante, mais 50h de jeu pour un prix bas, c’est très bon.

    Pour ceux qui on déjà joué au jeux sur PS2, c’est surement moins interessant, mais vu que j’ai loupé cette série, je pense que ce sera un de mes prochains achats…

    Nous l'appris le 24 janvier 2011
  3. remy

    C’est donc cela un avis de fille ;)
    J’avoue que lorsque j’ai lu sur Gamers Coalition qu’il y avait un blog de jeux vidéos tenu exclusivement par des filles. Je suis avide de point de vus différents, alors je suis venu bien vite lire votre prose et visiter votre blog.
    Je dois vous avouer les filles que je suis mi figues mi raisins. Le blog est beau, le blog est pro bien ficelé et plutôt joli même si à mon goût je le trouve un peu trop clair voir pastel mais ça doit être le girly touch ;) mais ce qui m’intéresse vraiment c’est le contenu, le ton, le regard et là pour le moment je trouve cela un petit peu trop classique. Je ne sens pas encore un regard typiquement féminin, d’ailleurs qu’est ce que ça peut donc être un tel regard ? Vous n’êtes pas des filles – enfin si je vous fait confiance ;) – mais vous êtes des gameuses a priori avant tout donc à mon goût ça prend le pas sur le coté féminin. Mais ça ne m’empêche pas de mettre Les Gameuses dans mes favoris pour revenir voir la prose et la langue des filles et leur regard sur cette passion que l’on partage tous je pense ^^

    Bon courage et bon bloging

    A craché le morceau le 24 janvier 2011
  4. Kenavo

    @Steven : Exact c’est le début du 1, t’as de bons souvenirs =)

    @Abyssahx : Oui c’est sur c’est pas le jeu de l’année, mais franchement pour le peu que tu aimes le côté infiltration/aventure avec des graphismes de cartoon ça passe.
    Surtout à ce prix là oui.

    @Remy : Je te rejoins sur beaucoup de points.
    C’est vrai que le design du site a un côté girly assumé (logique)

    Pour le côté féminin : il peut tenir à plusieurs aspects.
    Par exemple, on ne va pas s’attarder sur les babes, ou sur le sex-appeal de Bayonneta (mhmm) [Mais plus sur celui de Nathan Drake / Blague à part].

    Et puis même dans la forme, on peut se différencier des tests classiques de jeux vidéo (quasi exclusivement masculin) dans la façon de rédiger ou dans la façon de voir le jeu.
    Maintenant comme tu dis, Y a t-il vraiment un avis féminin ?
    A part les différences biologiques, le problème est culturel.
    Une fille ne joue pas aux Beat’em all ou aux jeux de voiture, c’est bien connu.
    Dans ce sens, on veut juste montrer le contraire : dire que Oui une fille joue à tous les jeux et l’assume ; car malheureusement les préjugés sont encore bien ancré dans les mœurs.
    Comme tu dis, on est avant des gameuses qui partageons la même passion.

    NB : je parle juste en mon nom, mais ce débat est intéressant : merci pour ton commentaire ;)

    Nous l'a avoué le 25 janvier 2011
  5. LLyza

    Pertinent remy, et oui en faite, il n’y a pas réellement de différence entre un gameur et une gameuse !
    Néanmoins sur le site, on a différent niveau de gameuses : de la casual à la hardcoregameuse, ce qui fait que chacune a sa propre expérience de jeu et ne fera pas le même test, n’aura pas la même manière d’écrire, la même sensibilité.

    Et sinon pour en revenir au jeu : c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleurs confitures !

    A partagé sa vision des choses le 25 janvier 2011
  6. vidok

    Ce portage m’intéresse pas mal ; mais disposant des trois volets sur PS2, la question de son intérêt se pose. Est-ce que la refonte graphique mérite l’investissement ? ^^

    Nous l'a avoué le 13 février 2011
  7. Kenavo

    @Vidok Je ne pense pas que ce soit intéréssant côté graphisme.
    Surtout si tu as encore ta ps2 :)

    Nous l'a avoué le 14 février 2011

Votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Go to top