menu

default_defaut

[Test] PES 2012


Comme chaque début d’automne, on a droit à l’éternel match qui oppose PES à Fifa. Et pour ce type de match : pas de mi-temps ni de prolongation. Nous voilà maintenant à PES 12 : alors verdict : y a-t-il beaucoup de nouveautés ou est-ce juste une simple mise à jour ?

Tout d’abord, concernant les nouveautés :

- L’Intelligence Artificielle offre une nouvelle sensation de jeu via les placements plus intelligents avec des appels de balle mêlant bon timing et marquage idéal.
Ce qui permet d’avoir un jeu plus réaliste et ainsi de ne plus avoir de joueurs immobiles qui laissent passer la balle sous leurs yeux.

- Concernant les collisions, les contacts entre joueurs seront encore plus réalistes dans la mesure où il est possible d’augmenter la prise du contact chez un joueur.
De ce fait, les coups d’épaules seront plus vifs et il risque d’y avoir plus de chutes sans pour autant transformer le jeu en un UFC.

- Au niveau des graphismes : plusieurs améliorations ont été ajoutées dans le but encore une fois d’avoir un rendu plus réaliste aussi bien au niveau des expressions faciales qu’au niveau des
effets de lumières qui se veulent plus naturels.


- L’intelligence artificielle des arbitres a également été revue ; les coups de sifflets sont plus pertinents et l’arbitre est capable de revenir sur une faute après avantage pour adresser un carton.

Néanmoins, au niveau du gameplay, il n’y a pas de révolution majeure pour celles et ceux qui connaissent la licence mise à part la possibilité de diriger le joueur qui a le ballon tout en permettant de proposer un appel de balle à un coéquipier.
De ce fait, on pourra contrôler le joueur qui détient le ballon avec le joystick analogique gauche (comme d’habitude) puis de gérer le coéquipier avec le joystick droit.
C’est facile à dire mais moins évident en pratique, du moins avec un minimum d’expérience cela peut permettre de faire de belles actions.

A contrario, les néophytes auront besoin de s’entrainer quelques temps pour dompter la bête mais pas de soucis, le mode entrainement est fait pour ça.
De plus, le niveau amateur sera idéal pour permettre aux débutants de prendre la main sur
ce jeu.

Pour la durée de vie : il y a de quoi faire.
Entre l’UEFA Champions League, la Copa Santander Libertadores, la Football Life, les Ligues et les Coupes : les heures de jeu se comptent en plusieurs dizaines facilement. Du moins, si on tombe pas dans la lassitude.
Et sans compter le Online et les matches entre amis.

En ce qui concerne le mode online, comme tout jeu de sport qui se respecte, PES a ses inconditionnels et il arrive très souvent de tomber sur de très bons joueurs. C’est pourquoi il est préférable d’être bien entrainer pour ne pas frôler la crise de nerf.

Cependant, le mode en ligne reste très complet et il est possible de jouer des matches d’exhibition mais également la totalité des championnats proposés par le jeu.

A noter qu’avec la dernière mise à jour gratuite, vous aurez l’accès au système de « My PES ».
Le système My PES sera dans un premier temps disponible sous sa forme bêta permettant aux utilisateurs de créer un compte et d’échanger des données sur Facebook afin de partager leurs résultats avec leurs amis. Le service complet qui intégrera  les statistiques, les trophées ainsi que la possibilité de créer des groupes de jeu privés ou publics sera ensuite lancé en octobre.

En conclusion, PES a de nombreux atouts en poche et sera ravir les fans du genre dans la mesure où les nouveautés sont présentes même si elles n’en sont pour autant révolutionnaires.
De plus, il ne faut pas oublier la concurrence qui a elle aussi bien progressé sur le sujet.

Les plus :

  • Les musiques officielles sont envoutantes (notamment celle de la Champion’s League)
  • L’I.A. plus agréable car plus réaliste.
  • Commentaires pendant les matches de Dugarry et Magotton.

Les moins :

  • Graphismes perfectibles.
  • Interfaces trop « strictes » visuellement.
  • Manque d’originalité pour se dégager de la concurrence.

Note : 15/20

Les Infos :

  • Plateforme(s) : PS3, PS2, Xbox 360, Wii et PC
  • Editeur : Konami
  • Genre(s) : Sport
  • Date de sortie : 29/2011
  • Classification : 3+

8 commentaires

  1. mizo

    Le test est un copier/coller ou pas?

    A couché sa pensée le 3 octobre 2011
  2. Ysu

    Quid des licences ?

    Encore du North London pourri pour Arsenal ?

    C’est pour ça entre autres que je suis passé sur Fifa :)

    A couché sa pensée le 5 octobre 2011
  3. krupanajones

    Les filles ne savent pas jouer à PES ou à Fifa… Faut arrêter la picole…

    A fini par le dire le 5 octobre 2011
  4. DioJen

    « krupanajones / 5 octobre 2011
    Les filles ne savent pas jouer à PES ou à Fifa… Faut arrêter la picole… »

    C’est bien vrai ça. Ce sport étant naturellement chiant, on a tendance à plus jouer à des vrais jeux qui ont une valeur ajoutée, comme l’inventivité.

    A fini par le dire le 5 octobre 2011
  5. Kenavo

    @Ysu Exact c’est toujours North London pour Arsenal ..

    A craché le morceau le 6 octobre 2011
  6. Kawicz

    Et les garçons, ils sont grognons et pas mignons et ils arrêtent pas de nous tirer les cheveux à la récré. Hein krupanajones ?

    Bientôt les filles domineront le monde, et vous allez en #&**%.

    A craché le morceau le 10 octobre 2011
  7. Kawicz

    « MUAAHAHAAHAHA » (rire diabolique)

    A fini par le dire le 10 octobre 2011
  8. Mathieu

    Perso, après avoir haï Fifa, j’y suis retourné : l’édition 2012 me semble plus belle que PES, il y a toutes les licences, il est agréable à jouer… Mauvais point pour Konami.
    Et pour votre gouverne, j’ai déjà connu des filles très habiles de la manette pour les jeux de foot, qui ont parfois mis la misère à des mecs sur-entraînés. Alors…

    A couché sa pensée le 26 octobre 2011

Votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Go to top