menu

default_defaut

[Test] Doodle Grub


Snake, snake ! Oooh it’s a snake…

 

Bonjour à tous !
C’est au Festiblog (festival des blogs BD et du webcomics, à Paris) que l’on m’a présenté Doodle Grub tandis que, aggrippée à mon carnet dans l’espoir de chopper deux ou trois dédicaces d’auteurs plus ou moins connus, j’écoutais avec intérêt le speech de deux jeunes gens. Je l’ai téléchargé direct. Aujourd’hui, c’est moi qui vous en parle.

 

Gameplay

 

Doodle Grub est une création du studio Pixowl qui a fait appel, pour les graphismes de son jeu, à l’illustratrice Laurel (avec un style très rond, presque enfantin mais soigné). Le jeu date de juin 2011, et a déjà conquis quelques centaines de milliers d’utilisateurs. C’est un petit jeu smartphone frais qui vous occupera une quinzaine de minutes à la fois (je ne vous refais plus le speech de l’attente d’un bus ou d’un métro, huhu).

 

Il met en scène une petite chenille en quête de pommes, noisettes voire crevettes qui la rendent plus longue… Ce qui n’est pas sans vous rappeler quelque chose ! ;) En effet, Doodle Grub reprend le principe du « Snake » de nos 3310 préférés. À ceci près que le gameplay est basé sur l’accéléromètre de votre smartphone, ce qui en fait une adaptation très réussie en 2012 (2011 pour être plus précise, mais je ne l’ai testé que récemment).

 

Autre particularité, votre chenille devra éviter ses ennemis (hérissons, chiens, chats, poulpes… oui, poulpes) qui menaceront de la couper ou pire, la tuer. Alors, un superbe Wilhelm Scream retentira dans vos oreilles, pour le plus grand plaisir des geeks que vous êtes. Ces ennemis, vous pourrez vous en débarrasser. « Comment ?! », me demanderez-vous les yeux écarquillés et pétillants… Tout simplement en choppant soit une petite coccinelle, soit une étoile de mer selon la skin choisie. À ce moment-là, votre chenille sera dotée de pics et vous aurez quelques secondes pour foncer sur vos ennemis en surveillant votre timing. Ah, et dernière précision, dans la mesure où ici vous avez des ennemis, Doodle Grub vous permet de vous mordre la queue. « Easy », vous pensez.

 
 

Comment ne pas se lasser ?

 

Jouer à Snake, ça va 5 minutes (ou 30), mais au bout d’un moment on s’ennuie. Et pour remédier à cela, Doodle Grub vous propose de débloquer 12 skins différentes, chacune comportant des variations : vitesse des ennemis, contraintes supplémentaires liées au décor, changement d’ennemis et autres éléments graphiques… Vous passerez tantôt d’un décor de forêt à un décor de plage, puis d’une skin où vous aurez un mal de chien à distinguer le background de votre chenille à un style graphique d’un enfant de 4 ans.

 

Un système d’achievements (via OpenFeint) est également mis en place, mais reste assez basique ; pas de gros défi en perspective. Et 2012 oblige, vous pouvez partager tout un tas de trucs sur les réseaux sociaux (facebook et twitter). Il faut savoir également que Doodle Grub comporte un mode multijoueurs qui, d’après ce qu’on m’en a dit, n’est malheureusement pas très folichon. Je n’ai pas eu l’occasion de le tester moi-même, j’attends d’en avoir le cœur net. ;)

 
 

Comic, cette chenille

 

En faisant mes recherches avec amour vous vous rédiger ces quelques lignes, je suis tombée sur ce petit site tout mignon qui répertorie, en anglais, les histoires de notre chenille tantôt orange, tantôt velue, tantôt squelettique. En voici un extrait, qui éveille quelque peu notre nostalgie. ;)

 

 
 

Quelques liens utiles

 

Voici un petit rappel des liens qui pourraient vous intéresser. :)

 

Pour résumer, je vous dirais que Doodle Grub m’a occupée un bon moment, mais que je n’ai pas le courage de débloquer les 12 skins puisque ça demande quand même d’y passer pas mal d’heures supplémentaires (mine de rien je dois en avoir une bonne dizaine à mon actif, si si…). C’est un jeu qui distrait quelques minutes par-ci par-là, l’utilisation de l’accéléromètre y est amusante et les graphismes agréables, surtout sur 3 skins qui semblent plus élaborées que les autres. Ou en tout cas, c’était mon ressenti, cette inégalité des skins proposées. Un peu lassant à la longue, le jeu est toutefois suffisamment bien fourni pour repousser ce sentiment au plus tard possible. Doodle Grub mérite qu’on s’y intéresse, et je vous le conseille si vous êtes amateurs de petits-jeux-légers-qui-occupent. :)

 
 

Les Plus :

  • Les graphismes mignons de Laurel !
  • Un jeu très fluide, belle utilisation de l’accéléromètre : on n’en attend pas moins en 2012.
  • L’ajout de skins casse la monotonie du jeu, c’est un bon moyen de relancer l’intérêt de l’utilisateur.
 

Les Moins :

  • Les encarts publicitaires parasitent l’écran d’accueil.
  • Plantage quasi systématique de l’application et/ou du téléphone
  • Seuls 3-5 skins sur 12 me semblent intéressants et bien exploités
 

Les Infos :

  • Développeur : Pixowl, Inc
  • Genre : arcade et action
  • Sortie France : juin 2011
  • Plateforme : iPhone, iPad, Android et Facebook.
  • Prix : gratuit.
 

Note Globale : 3/5

 

 

2 commentaires

  1. k0en

    Bon petit jeu que j’ai eu l’occasion de tester. C’est rapide et efficace, partenaire idéale de la pause toilette !

    N'a pas pu s'en empêcher le 16 octobre 2012
  2. Naistolenn

    Krkrkr

    N'a pas pu s'en empêcher le 16 octobre 2012

Votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Go to top