menu

Alice_DS

[Test] Alice au Pays des Merveilles


« Il y a-t il quelqu’un pour sauver le pays des merveilles ? »

On aurait pu s’attendre à une licence sans intérêt ne faisant que suivre la trame du film sans innover, et pourtant non. Etrange Libellule nous offre un jeu a la fois original, amusant et sans prétention.

Cette version du jeu nous sort du film :
- pour ceux qui ne l’ont pas aimé, vous découvrirez un monde délirant et légèrement angoissant (c’est pas scream non plus faut pas exagérer)
- pour ceux qui ont aimé le film, vous trouverez une nouvelle vision de l’œuvre de Lewis Caroll avec la patte de Tim Burton.

Dans un univers cartoon à la fois sombre et enfantin, nous retrouvons une Alice boudeuse, colérique et disons-le franchement tête à claque. En effet, elle ne peut pas se débrouiller sans son compagnon d’aventure qui devra l’aider à sauter, grimper et surtout ne jamais la laisser toute seule. La (petite) demoiselle doit sauver le pays des merveilles de la Reine Rouge et de son affreux Jabberwooki, en récupérant les morceaux de l’arrière pays éparpillés dans plusieurs tableaux.

Dans ce jeu entièrement tactile, il faut alterner les personnages secondaires du film afin de guider la petite blondinette jusqu’à bon port. Les pouvoirs comme les personnages sont différents de la version wii.
Le premier personnage jouable est Mac Twisp le lapin qui maitrise le temps. Au fur et à mesure, il sera possible de jouer avec Absolem la chenille fumeuse, le chat du Cheshire et le Chapelier Fou. La chenille a le pouvoir d’inverser la gravité, le petit minet acro au dentifrice peut faire apparaître ou disparaître des éléments du décor et le chapelier sous acide nous montre (littéralement) l’envers du décor.

Petit hic, la durée de jeu est très courte, en effet au bout de 4-5 heures de jeu, le combat contre le Jabberwoki commence et une fois celui-ci battu, le jeu est fini et bon à ranger dans sa boite. Les intrigues du jeu sont très simples pour un esprit (supérieur) tel que celui d’un adulte (ou est-ce seulement le mien?). La seule « difficulté » réside dans le combat contre les Gardes Rouges qui veulent s’emparer d’Alice, mais au bout de 5 minutes de jeu, le coup de main est prit et plus aucun garde ne vous résiste.

Pourtant la diversité des pouvoirs ainsi que les nombreuses animations des personnages permettent d’apprécier cet univers haut en couleur. En un mot comme en cent, Alice in wonderland version DS est un jeu agréable et sympa, qui nous plonge pour un instant dans un rêve sombre et délirant.

Les plus :

  • des personnages attachants et originaux
  • un univers à la fois sombre et enfantin
  • un système de switch permettant de changer de personnage à tout moment du jeu
  • des coffres à ouvrir très originaux (certains ne s’ouvrent que si vous trouvez les bonnes couleurs grâce à l’objectif photo de la ds)

Les moins :

  • très court (environs 5 heures de jeu)
  • très voir trop simple
  • des boss un peu trop simple à battre

Note globale :4/5


Titre : Alice au Pays des Merveilles
Plateforme : DS
Catégorie : Action / Aventure
Date de sortie Fr : 25/03/10
Classification : 7+

7 commentaires

  1. Angie

    Lena, c’est un magnifique premier article.

    A fini par le dire le 13 mai 2010
  2. LLyza

    C’est bien vrai ça !

    A partagé sa vision des choses le 15 mai 2010
  3. Tib0o

    Dommage que le jeu s’inscrive dans la continuité des jeux tirés de films. Autant le film est très bon, autant le jeu laisse plus qu’à désirer avec une durée de vie assez courte et une difficulté plus qu’absente !

    A réserver aux enfants je pense (mais on est tous de grands enfants, n’est ce pas ?)

    A partagé sa vision des choses le 17 mai 2010
  4. Lena

    tibOo je suis pas d accord avec toi,j’ai trouvée le film très enfantin,très loin du style de tim burton et j’ai retrouvée dans le jeu l’univers sombre d’alice.Ce qui fait que ce jeu, est pour moi,très loin d’un jeu tirés de films.bon comme je l’ai dit je suis d’accord que le jeu est court et la difficulté moindre mais à mon avis le jeu rien un bon jeu pour tous (enfants et adultes).
    apres chacun son avis et pour te répondre j’espère qu’on est tous des grands enfants si non la vie serais bien triste^^

    N'a pas pu s'en empêcher le 17 mai 2010
  5. Griffith

    En tout cas le test fait envie. Perso, j’adore le bouquin de Carroll et j’ai pas DU TOUT aimé le film de Burton. En lisant l’article, j’ai l’impression que ce jeu est plus fidèle au bouquin que ne l’est le film (en ce qui concerne la dualité rêve/folie), ce qui me rassure. Je le choperai pour pas cher je pense. Et puis la faible durée de vie me convient vu que je ne fini jamais mes jeu sur portable. ^^’

    A couché sa pensée le 18 mai 2010
  6. Beatrice Hendricks

    Hah I am actually the first comment to this awesome article?

    Nous l'appris le 28 mai 2010
  7. Justine

    Bonjour ! J’ai trouvé votre article rigolo et informatif. Je suis justement à la recherche de personnes ayant approché l’univers d’Alice par le biais des adaptations (jeux, films, bd) qui auraient envie de répondre à un tout petit questionnaire de rien du tout pour une thèse de doctorat. Si vous avez cinq minutes à tuer, ça me rendra un grand service. Bonne continuation, surtout !
    https://wonderland.typeform.com/to/XQABtT

    Nous l'a avoué le 19 août 2013

Votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Go to top