menu

Leelh

[Test] Leelh : Les Larmes de L’Aube


Une production franco-ch’ti !

Créer par le studio Lillois 3Dduo, (d’où le nom) Leelh est une petite révolution dans son genre puisqu’il s’agit du premier WMORPG 3D du web. Leelh se joue donc directement dans votre navigateur, pas besoin de la dernière carte graphique pour jouer n’y d’installation, juste un petit plugin à télécharger.

Ayant commencé ou plutôt voulu commencer à jouer sur la version bêta, mes débuts n’ont pas été simple… le jeu bugguait, plantait et dépendait du navigateur sur lequel je jouais. J’ai aussi eu le droit aux files d’attentes même à 3h du mat’, aux serveurs qui tombent en rade, au mail de validation d’inscription que je n’ai reçue que 5 jours plus tard… Bref fallait être motivée! Mais bon, on les pardonne c’était la version bêta…  Et on a presque plus de problème avec la version officielle ^^

Vous débarquez en 2087 dans un jeu au style BD et comic le tout en 3D près de la métropole “Leelhoise”. Une catastrophe dont on ne connaît pas l’origine a dévasté la ville 27 ans plutôt. A partir de là, deux possibilités s’offrent à vous :
- Le camp des Turnes, opposés à tout progrès ils ont choisi de vivre en harmonie avec la nature. Ils appartiennent à la faction Nashens et voient dans la catastrophe le signe d’une nouvelle vie ;
- Le camp des Emnus qui vouent une haine envers les Turnes qu’ils considèrent comme des monstres. Ils sont obsédés par ce qu’était l’Homme avec le cataclysme et appartiennent à la faction des Fondateurs qui veulent reconstruire un monde à “l’ancienne”.

Mais quelque soit votre camp le but reste le même, il vous faudra mener des quêtes afin de découvrir des indices et les raisons qui ont amené le monde à sa perte.

Vous commencez par vous réveillez dans un hôpital miteux, où vous devez choisir votre survivant, sa corpulence, et le personnaliser (vêtements, tatouages, barbes, regards de méchants…). C’est après que les choses se compliquent… On vous lâche comme ça dans la périphérie Lilloise aux allures post-apocalyptique. Au début, pas évident de comprendre, on se sent un peu perdu, on déambule dans les rues sans trop savoir quoi faire.

Heureusement, il y a « Leelh pour les nuls » pour tenter de comprendre ce qui nous arrive! Et puis quatre jauges sont là pour vous faire prendre conscience de la dure réalité de Leelh. La jauge de vie, de calme, de souffle et surtout de faim. Très vite on s’aperçoit que cette dernière se met à baisser dangereusement et que notre survivant au regard de méchant a faim ! A partir de là, il va falloir lui trouver à manger, et c’est à partir de là que la survie commence ! On ramasse, on goûte, on fouine les poubelles, voitures, barils et j’en passe pour trouver un paquet de chips qui ne soit pas moisi… car attention aux indigestions ! Au début et pendant quelques longues heures je n’ai fait que ça, fouiller, ramasser, goûter… J’ai accumulé un tas d’objets en tout genre et pour la plupart je n’en ai pas encore saisit l’utilité^^. Mais par la suite on comprend qu’il faut se trouver un équipement, des armes, et surtout une planque…

Car plus votre personnage survit longtemps plus il devient fort, chaque jours on cumule 6 points de compétences, à répartir entre 30 possibilités (logique, provocation, prudence, réflexe…) qui vont de 0 à 200. Il existe aussi des points qui vous apportent du talent, eux récompensent votre survie mais sont remis à zéro à chaque fois que l’on meurt et au début on meurt souvent, très souvent^^. Et plus tu joues plus tu comprends que tu vas souvent te perdre, il n’y a pas de petite map dans le coin de l’écran qui t’indique ta position. Tu dois trouver des cartes en bon état si possible, une boussole et te débrouiller! On s’aperçoit également qu’il ne faut pas chercher à se défendre contre les créatures étranges qui traînent mais plutôt sprinter (la touche shift devient vite ton ami !).

Heureusement après quelques heures passées à errer on commence à faire des rencontres. Et s’ils sont sympas vos compagnons de survie vous protègent et vous aident ! Ou ils vous tabassent et vous mourrez… encore… Mais clairement si vous restez seul, vous n’êtes rien ou pas grand chose, surtout la nuit!  Je vous conseille donc vraiment de vous trouver des “amis Leelhois” pour que le jeu soit divertissant sinon vous risquez vite de vous lasser.

Et puis Leelh est 100% tourné vers le Role-Play, vous incarnez vraiment votre personnage, un journal de bord est mis à disposition dans ce but, avec fiche profil, mémoires, historique de vos quêtes, etc.

Pour résumer, malgré quelques bugs, le jeu à la particularité d’être différent tant au niveau graphique que du scénario. Le style est tellement original et colle tellement bien à l’ambiance qu’on en oublierait presque que l’on peut rester coincé dans les décors, et le temps de latence. Les 5h offertes vous permettront de vous faire une idée, de prendre vos marques et sans aucun doute d’apprécier. Ensuite il vous en coûtera 6,49€ le mois, le prix d’un big mag et pour un jeu aussi prometteur que Leelh ça vaut le coup de se mettre au régime!

Les Plus :
- Le style, l’ambiance, le scénario
- Jouer dans le navigateur
- Le Role-Play

Les Moins :
- Les bugs
- L’aspect anguleux

Note globale : 3,5/5

Titre : Leelh, les Larmes de l’Aube

Plateforme(s) : PC/Mac (via navigateur)

Catégorie : MMO

Date de sortie Fr : 24/06/10

Classification : 16+

  1. DarkScuderia

    Je m’en vais de ce pas tester ce jeu!

    Ca commence doucement à se répandre les bon petit jeu sur navigateur en ce moment!

    Nous l'a avoué le 6 août 2010
  2. Kasilla

    Perso, j’avais testé la beta… et j’avais bien aimé le concept : post-apoca un peu crado, graphismes très comic-books, trouver tous les moyens pour survivre…
    Il suffit de jeter un coup d’oeil à la homepage de leur site pour tout de suite comprendre l’ambiance ; )

    A craché le morceau le 7 août 2010
  3. Linilim

    Il a vraiment l’air super sympa comme jeu!

    (en fait m’inscrire ici n’était pas forcément une bonne idée… J’aurai jamais assez de temps pour tester tout ces jeux ^^)

    N'a pas pu s'en empêcher le 20 août 2010

Votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Go to top