menu

default_defaut

[Test] Un nouveau rongeur : la Roccat Kova +


Souris destinée aux gamers, la Roccat Kova+ prend le pari de contenter TOUS les joueurs, droitiers comme gauchers. De ce fait, elle est parfaitement symétrique pour s’adapter à votre main G/D. Toi, gamer, t’attends à ce que ta souris ressemble à un vaisseau spatial du « fiouteur » de la mort qui tue. C’est d’ailleurs pour ça que tu l’as achetée. Pour avoir un compagnon de jeu qui saura te guider la victoire afin de mieux la savourer. La Kova+ accomplit relativement bien cette tâche.
Pour ma part, elle me suit également dans la vie professionnelle. Graphiste de profession et gamer de passion, il me faut du bon matériel pour faire mon job (et pour jouer, évidemment !). J’étais très excité quand on m’a confié le test de la kova +.
Tout d’abord, son poids : moins de 100g. Très légère, elle ne vous épuisera pas si vous la maniez toute la journée, comme c’est mon cas. Votre avant-bras vous remerciera en fin de journée. Un bon point pour elle. Bon point soutenu par sa forme très géométrique. Ses lignes coupées à la serpe lui confèrent un aspect certe très agressif, mais une fois dans la main, on la saisit de manière confortable. D’ailleurs,son revêtement est plutôt doux au toucher, et procure une bonne prise en main en plus d’un délicieux contact. De même pour la molette. On se fait rapidement à sa forme « en crête », et le défilement est efficace.
J’avoue que j’ai une MX510 depuis des années. Une vraie baroudeuse. Sa forme ronde très agréable m’a toujours beaucoup plu.  Si bien que je redoutais les formes dures et anguleuses de la kova+. Mais je dois avouer que mon annulaire est finalement mieux « installé » sur la kova+ que sur la mx510, et ce malgré deux boutons présents à cet endroit.
Car oui, Roccat a décidé d’envoyer du lourd en faisant en sorte que sa kova+ permette d’accomplir 1001 actions différentes. Elle dispose ainsi de 4 boutons supplémentaire par rapport à la souris de ta grand-mère. Du coup, une fois les pilotes installés, tu peux les configurer pour tout et n’importe quoi. C’est assez impressionnant. Alors pleins de boutons, ok c’est cool, ça en jette, et tes copines seront jalouses. Mais si l’idée d’une souris 100% symétrique peut séduire grâce à son utilisation ambidextre possible, qui – entre nous -,  s’amuse à changer de main régulièrement ? Personne. On est d’accord. C’est pourquoi il vaut mieux une souris pour droitier si t’es droitier, et pour gaucher si t’es gaucher. Obvious. Car à l’utilisation, je n’utilise jamais les boutons situés à droite, sous mon annulaire. Ce doigt n’est vraiment pas fait pour ça. (D’ailleurs ce doigt ne sert strictement à rien. Tes copines qui y arbore une grosse bague te mente hahaha ! )
C’est bien dommage que ces 2 boutons « inédits » soient au final difficilement utilisables, car un des intérets de la kova+ est la possibilité d’assigner à un des boutons la fonction de doubler les actions des autres boutons. Pour peu que vous ayez bien pris la peine de le paramétrer dans le pilote. Au passage, une excellente idée que de pouvoir programmer un changement de sensibilité du capteur. On peut aller de 400 à 3200dpi. Chacun y trouvera une utilisation possible. Oui, je pense à toi, la campeuse, qui switchera rapidement de sensibilité quand tu seras bien cachée dans un buisson avec ton fusil de sniper ! Grrrr !
Les pilotes sont on ne peut plus complet :
J’en conclus que cette petite souris a presque tout d’une grande et fera le plaisir de nombreux gamers sans trop délester leur portefeuille (compter 45/50€ environ). En plus, il y a un détail qui tue : la kova+ est une souris vivante. ELLE RESPIRE. 4 LEDS s’allument par intermitence de manière très élégante. De base, les couleurs alternent, mais c’est paramètrables dans le pilote. La mienne respire uniquement rouge désormais. Quelle surprise ? ;)
Rougenoirblanc
PS : J’espère qu’il s’agit d’un défaut de fabrication propre à celle que j’ai reçue, mais après quelques temps d’utilisation, la souris grince. Un tout petit peu au niveau de la coque quand on la serre fort, mais surtout, au niveau de la molette. Le défilement s’est très vite dégradé et un grincement se fait entendre. J’ai perdu toute la sensation agréable qu’elle me procurait. C’est bien dommage :(

Les Plus :

- Légère
- Convient aux gauchers comme aux droitiers
- Des pilotes très complets
- Elle vient du futur, et elle respire : la classe !
- Des bonnes idées comme le changement de sensibilité, et le bouton « switch »

Les Moins :

- Des boutons bizarrement placés
-Une usure rapide ?

Note : 15/20

Info :
Marque : Roccat
Nom modèle : Kova+
Type : Souris
Prix moyen : 50€

2 commentaires

  1. Alphajet

    Tiens moi j’ai longtemps été fidèle à la MX518, et finalement je suis resté chez Logitech avec la G500. J’en suis d’ailleurs très content ! Aucun problème de finition

    Nous l'appris le 6 janvier 2012
  2. Lolo

    Roccat, plus jamais.

    J’ai acheté cette souris à 50 boules, la colle est celle des bas-de-gamme à 8 euros. Après 5 mois d’utilisation, la colle sort de partout et se colle à vos doigts, les grippes sensés donc accrocher vos doigts beignent dans la colle et « slide » sur la surface tout seul dès qu’il fait un peu chaud.

    La roulette. Surdimmensionné sur ce modèle, on dirait qu’aucune étude n’a été faite pour supporter cette roulette surdimmentionnée et qu’on a utilisé les supports interne « par défaut », donc au bout de 5 mois, la roulette clique toute seul. Sans compter que si vous avez des grosses mains, çà cliquera tout seul dès le début. Le bouton d’index, pareil. Rien que le poid de votre doigt et çà clique tout seul, donc retenir son doigt pendant une grosse session de jeu, je vous dit pas… Pour une souris gamer pour gamer, ou est la conception ? Teste-t-il leurs projets ? J’y crois pas une seconde, c’est sous traité en Chine et çà part direct sur le marché, vive la mondialisétion et son sérieux. Par contre elle fait un beau bruit au clic, genre « bien solide » sauf que c’est donc de la MERDE (à 50 boules).

    J’en reviens pas que ma souris précédente à 8 euros avait la même qualité de conception.

    Je viens de rebranché une vielle Microsoft de certainement plus de 10 ans et déjà optique, elle fait un bruit de chiotte au clic, mais j’ai pas de la colle qui sort de partout, les clics après 10 ans vont tjrs bien et supportent le poids de mon doigt, et la roulette fait exactement ce que je lui demande, ni + ni -.

    A partagé sa vision des choses le 14 juin 2014

Votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Go to top