menu

Tron_Legacy

[Critique Film] Tron : L’Héritage


    Tron 2.0

Tron L’héritage est la suite du cultissime Tron un film de science-fiction sorti en 1982 et réalisé par les studios Disney d’après Steven Lisberger réalisateur et producteur du premier. C’est Joseph Kosinski qui reprend le flambeau. Ce dernier est surtout connu pour des publicités télévisées comme Halo 3 ou Gears of War (Mad World). Les effets spéciaux sont produits par Digital Domain, la compagnie créée par James Cameron (ont leur doit notamment certaines séquences du film Avatar) et la musique est signée Daft Punk.

Alan Bradley & Sam Flynn

Nous voilà 20 ans après la disparition de Kevin Flynn (un grand concepteur de jeux-vidéos PDG de la société Encom qui s’est vu voler ses oeuvres, qui s’était alors retrouvé plongé dans le monde d’un jeu vidéo) ;  Sam Flynn son fils maintenant âgé d’une trentaine d’années, finit par accepter la mort de son père. Jusqu’à ce qu’Alan Bradley, l’ami de son père reçoive sur son beeper un message…

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * AVERTISSEMENT : à partir d’ici l’article contient du spoil * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Tron (premier du nom) est une oeuvre originale et très en avance pour son époque. On aura alors tendance à croire que ce Tron : L’héritage soit comme une suite body-buldée aux stéroïdes de la 3D et aux effets spéciaux des films à gros budget. Certes, il a plus de moyens donc plus d’effets spéciaux que dans  le premier mais avec beaucoup plus de subtilités et d’esthétisme : que ce soit dans les phases de courses de moto-lightcycle, les combats « du cirque » ou tout simplement dans les différents décors. La 3D ne vient que sublimer les moments dans le monde virtuel (une ambiance plus lumineuse) qui s’alternent avec une 2D pour les moments du monde réel (plus sombre).

Monde Virtuel de Tron

En plus des décors surréalistes et éblouissants, les acteurs sont tout aussi bluffants, surtout Jeff Bridges qui reprend son rôle avec 28 ans de plus, et doit même se faire quelques répliques à lui même en version numérisé et plus jeune.

Nous apprécierons aussi les jeunes talents comme Garrett Hedlund (Sam le fils de Kevin Flynn qu’on a pu voir dans Troie ou Eragon), Olivia Wilde (Quorra la confidente de Kevin Flynn que vous aurez sûrement reconnue car elle tenait le rôle de #13 dans Dr.House) et mon coup de coeur Beau Garrett (Gem, une superbe blonde qui joue plutôt des petits rôles dans les séries TV mais qui est apparue également dans Les 4 Fantastiques et le Surfer d’Argent ) sans oublier Michael Sheen (Castor, un patron de bar au faux air de David Bowie).

Kevin Flynn / Obi-Wan Kenobi

-

Les influences s’entremêlent avec un Kevin Flynn aux allures d’un Obi-Wan Kenobi, un Clu lançant une phrase qui aurait pu être sortie de Star Wars (à quelques mots près) : « Sam je ne suis pas ton père », tout est d’un blanc immaculé et lumineux comme dans 2001, l’Odyssée de L’Espace. La Grille contre un monde réel inspiré de Blade Runner et sa ville aux immenses gratte-ciels sombres et éclairés.

Il faut savoir que pour l’époque Tron ne rencontra qu’un petit succès commercial, mais qu’avec le temps, il devint une référence dans la culture geek et se retrouva souvent cité, comme dans les séries TV (SouthPark, les Simpsons…), les films (iRobot…), les clip-vidéos (Black Eyed Peas, The Strokes…), les jeux (Kingdom Hearts…). D’ailleurs, beaucoup de jeux ont été adaptés d’un film, et ce dernier ne déroge pas à la règle. Nous retrouvons Tron Evolution (sur PC, 360, PS3, PSP, DS) sortie le 03/02/11 et une version sur Wii avec Tron Evolution : Battle Grids.

Les sonorités électroniques du duo de Daft Punk s’associent parfaitement avec la trame du film, leurs symphonies viennent souligner cet univers virtuel. Malgré tout cela, le défaut du film viendra d’un scénario simpliste alors qu’il y avait une belle promesse avec l’histoire des .iso (une entité mystérieuse pas assez développée) ou le personnage de Tron sous-exploité. Le film souffre de quelques longueurs (30 minutes du film auraient put être supprimées sans qu’on en souffre). Il ne faut pas oublier qu’il s’agit là d’un Disney, et que ceci apparaît somme toute logique  : on connait l’intention du studio de s’adresser au grand public et non plus seulement au geek.

Voilà comment on se retrouve avec une « banale » relation père-fils sur fond de trame high-tech alors qu’il y aurait du pu être un chef d’oeuvre du genre. Comme Avatar, c’est une oeuvre visuellement époustouflante qui nous laissera sur notre faim mais sans pour autant rien gâcher à l’expérience sensorielle : visuelle et sonore. A voir absolument !

    Fiche Technique

  • Distribution : Garrett Hedlund : Sam Flynn, Olivia Wilde : Quorra (n°13 dans dr. House), Jeff Bridges : Kevin Flynn/Clu, Bruce Boxleitner : Alan Bradley/Tron, Beau Garrett : Gem (la belle blonde), Michael Sheen : Castor, propriétaire d’une boite de nuit (du monde virtuel)
  • Titre original : Tron Legacy
  • Titre français : Tron L’Héritage
  • Réalisateur : Joseph Kosinski
  • Scénario : Adam Horowitz, Richard Jefferies, Edward Kitsis, Brian Klugman, Steven Lisberger, Lee Sternthal
  • Musique : Daft Punk
  • Producteur : Sean Bailey, Steven Lisberger, Jeffrey Silver
  • Société de distribution : Walt Disney Pictures
  • Genre : Science-fiction
  • Durée : 127 minutes
  • Sortie France : 9 février 2011
  • Fan de l’univers de TRON, lisez la critique du jeu Tron Evolution !
  • -

    Note Globale : 4 / 5

Caractéristique du personnage principal: LLyza

 Brune à l'extérieure & Blonde à l'intérieur. Kinder powaa !  Rédactrice pour LesGameuses.com depuis sa création (2009), joueuse du dimanche et/ou des transports en commun, quand les crises de boulimie de livre ne m’atteignent pas pendant plusieurs semaines… en me laissant K.O Pour récupérer, une séance de shopping ou de glandage intensif devant la TV permet de faire passer les maudites pages blanches des tests en attente ! Sinon, j'aime la photo, la musique et je suis complètement addict à mon macbook et Les Internettes, je ne passe donc pas une journée sans ma dose d’inutile-donc-indispensable.  http://llyza-laboitedukinder.tumblr.com 

10 commentaires

  1. Griffith

    J’avoue ne pas comprendre la logique entre l’article et la conclusion. D’un côté tu sembles avoir apprécié le film, ne citant que très rarement des défauts, et de l’autre tu écris un conclusion finalement assez négative, prétextant que le film n’est qu’une « banale relation père-fils ».

    Personnellement, je trouve que le film remplit parfaitement son contrat. Tron ne s’est jamais vanté d’avoir un scénario extraordinaire et je trouve la comparaison avec Avatar assez malvenue. J’ai été déçu par Avatar justement parce que je n’avais pas eu ce qu’on me vendait, à savoir la révolution. Tron L’Héritage n’a jamais eu d’autres prétentions que d’être un divertissement technique multipliant les références à la culture geek, et destiné aux fans du premier volet qui, avouons le, est une vraie horreur de nos jours. D’ailleurs, le premier Tron se servait aussi de l’informatique uniquement comme toile de fond simpliste, et j’imagine mal un volet de la série véritablement entrer au coeur du sujet, production Disney ou pas.

    A noter les deux grosses idées du film :

    - l’alternance 2D et 3D.
    - la modélisation d’un acteur plus jeune de 30 ans, c’est à dire alors qu’on a un vrai « matériel » de comparaison.

    Je pense qu’il ne faut pas sous-estimer ces avancées.

    A partagé sa vision des choses le 9 février 2011
  2. LLyza

    Tu n’as pas tord j’aurais peut être du mettre une note pour vraiment CONCLURE :
    Tron est à voir absolument, on passe un très bon moment : on se prend une belle claque graphique, de là je le compare à AVATAR car pour moi visuellement c’était une belle claque et que niveau scénario ça ne cassait pas quatre pattes à un canard.
    Tron ne révolutionne pas la 3D, il l’utilise comme il faut.

    Là où ma conclusion est un peu brute de décoffrage, c’est que je nuance peut être pas assez même si je termine par : « sans pour autant rien gâcher à l’expérience sensorielle : visuelle et sonore. »
    On est donc entièrement d’accord sur
    « A noter les deux grosses idées du film :
    - l’alternance 2D et 3D.
    - la modélisation d’un acteur plus jeune de 30 ans, c’est à dire alors qu’on a un vrai « matériel » de comparaison. »

    Mais le HIC, c’est le scénario.
    Je ne sais pas si c’est le fait d’être un Disney… mais je pense qu’il y avait matière à en faire plus niveau scénario, qu’on aurait pu vraiment avoir une belle trilogie, j’espère qu’il y en aura un troisième (et c’est fort possible vu la fin) et qu’ils développeront plus la partie .iso/Tron le perso. Je suis resté sur ma faim voilà tout.

    A craché le morceau le 9 février 2011
  3. masa

    J’ai bien apprécié le film. Son plus gros défaut pour moi, les lunettes 3D qui ne servent à rien. L’utilisation de la 3D pour l’efet de profondeur je trouve cela pas terrible, je préfère les élément qui sortent de l’écran Malheureusement, sur Bordeaux pas de salle IMAX pour apprécier les effets à sa juste valeur.

    A craché le morceau le 12 février 2011
  4. remy

    Je vous trouve tous très élogieux devant ce film. Vous parlez de points forts comme l’alternance 2D 3D mais y a t il une véritable alternance ? Je ne trouve pas ; l’introduction en deux 2D le reste en 3D et une minuscule touche de 2D à la fin ce n’est pas une alternance ça, en plus je trouve que les lunettes 3D « gâchent » les scènes en 2D, elles assombrissent trop la lumière à mon goût.

    Ensuite j’ai trouvé la 3D pauvre pour ne pas dire carrément nulle. Je n’ai pas souvenir avoir eu un effet 3D marquant apportant quelque chose à la mise en scène.

    L’ambiance de la grille est sous exploitée, la mise en scène est plate, les acteurs à part le vieux Jeff Bridges sont mou et sans charisme, bref si on rajoute un scénario asthmatique on se retrouve avec un film ennuyeux. Enfin à mon goût.

    Des personnages caricaturaux, une mise en scène absente, une action qui se fait désespérément attendre – seule la scène du cirque est réussie – bref je trouve que ce film est une grosse coquille creuse et pourtant j’avais envie de l’aimer ^^

    Nous l'a avoué le 14 février 2011
  5. LLyza

    « vous »? tu peux me tutoyer tout de même :D

    Plus sérieusement, l’effet 2D/3D est très personnel, tout le monde ne ressent pas de la même manière, par exemple Kasilla n’a pas aimé la 3D et pense comme toi.

    Après, le problème c’est que Jeff Bridges est époustouflant et écrase un peu trop les autres acteurs mais ce n’est pas pour autant qu’on peut dire qu’ils n’ont pas de charisme (Beau Garrett est magnifique et Olivia Wilde à croquer…).

    Ensuite, je pense quand même avoir relativisé ma critique avec le dernier paragraphe (ainsi que la conclusion).Tron n’est pas un chef d’oeuvre, il avait de quoi faire, pourtant un film à voir absolument : on aime ou on aime pas !

    Nous l'a avoué le 14 février 2011
  6. Cathii

    Il est vrai qu’on ressent ta conclusion comme négatif, on ne sait donc plus quoi penser; bref, je viens de lire tout les commentaires et je suis plutot partagée…

    Par quoi commencer? Etant fan de TRON, j’ai attendu désespérement la sorti de T. l’héritage, qui pour tout dire, ne m’a vraiment pas déçu.

    Comme tu as dit Llyza, l’expérience 2D/3D n’est pas ressenti de la même manière pour tout le monde… de mon côté, je ne suis habituellement pas fan de 3D et pourtant j’ai trouvé les effets 3D de ce film très réussi.

    Au niveau des acteurs il est vrai qu.ils ne brillaient pas des masses, Jeff Bridges mis à part, ils ont quand même bien rempli leur rôle. En allant voir T. l’héritage, je savais que la qualité du jeu des acteurs ne serait pas égal au « Dernier Roi d’Ecosse » ou à un « Shutter Island ». Je me répéte donc mais pour moi, dans ce film, les acteurs ont fait un bon travail!

    Plutôt incongrue la comparaison avec Avatar… Ces deux films sont comme même assez différent. La seule chose qu’on puisse leur retrouver est leur univers totalement réinventé. T. l’héritage a réussi son pari, à savoir de nous faire mal aux yeux!(dans le bon sens) Esthétiquement parfois. Le scénario est peut-être simpliste mais comparé à celui d’AVATAR qui n’est certainement pas extraordianaire, celui-ci m’a plu.

    C’est vrai que pour le personnage de TRON, j’arrivais parfois à me demander pourquoi il est resté un film éponyme. Je trouve aussi dommage de ne pas l’avoir plus exploité.

    J’ai beaucoup aimé le fait que tu parles de TRON étant cité dans diverses séries ect. C’est justement la série Chuck qui m’a fait découvrir TRON de 1982.

    Pour les iso, cela m’a fait de suite penser à la nano-technologie. Ya que moi ou je suis allée trop loin?? LOOL.

    Nous l'a avoué le 8 mars 2011
  7. Mai

    Pas fan de la 3D à la base Tron était LE film fait pour la 3D, j’ai aussi bien aimé le passage 2D/3D. J’avais été à l’avant première au Grand Rex et je dois dire que le film m’avait bien diverti mais sans vraiment être une révélation lol. Et comment ne pas aller voir un film avec The Dude ;) .
    J’ai pas vu Avatar donc je ne me permettrai pas de juger, je tiens juste à dire que j’ai fait depuis longtemps le deuil de James Cameron haha.

    A fini par le dire le 13 mai 2012
  8. Lisa123

    Bonjour, Je voudrais faire un magazine pour ma société mais j’aimerais etre éclairé. Des confreres ont travaillé avec profil design(Leur site) et me recommande grandement cette entreprise. Sur leur site je ne vois pas leur réalisation donc j’aimerais avoir votre avis pour poser les bonnes question si je les appels. Étant donné que c’est la première fois que je fais réaliser un magazine est ce qu’il y a des pièges à se mefier ? j’avoue que c’est encore vague pour moi et j’aimerais éviter de jeter de l’argent en l’air. Merci d’avance =)

    A couché sa pensée le 12 septembre 2013
    • Kasilla

      Bonjour. Je ne vois pas trop comment nous pourrions vous aider :/ (???)

      Nous l'a avoué le 12 septembre 2013
  9. Pingback: Jeux vidéo adaptés au cinéma : une bonne idée ? | Iscpa 2014

Votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Go to top