menu

PGW_header2

[PGW] Les free-to-play à l’honneur – Part 1


Il semblerait que certains éditeurs est compris que l’avenir du jeu vidéo n’était pas forcement dans des titres incomplets (5h max) avec des tas de DLC pour faire passer les joueurs à la caisse tous les 15 jours… mais plutôt à une manière plus subtil mais tout aussi efficace de proposer des contenus à la fois (quasi) gratuits, intéressants pour les gamers du monde entier, tout en réussissant à rentabiliser au passage… Et cette recette magique c’est le free-to-play !

D’ailleurs, comme vous aurez pu le remarquer si vous avez suivit notre opération estivale « Un Meuporg pour l’été« , ils sont de plus en plus nombreux, divers et de bonne qualité… et nous n’avions explorer qu’une infime partie de l’offre qui est aujourd’hui proposer au internaute ! Tour d’horizon du milieu des MMO gratuits.

Online, on peux y jouer seul et profiter d’un monde vaste et sans cesse mis à jours. Ou chercher la compagnie de co-équipers d’un soir dans une quête commune valorisant l’organisation, l’entre-aide et le partage. Aujourd’hui de plus en plus jouable sur navigateurs, il ne nécessitent même plus l’achat de boîtes de ‘départ’ ou le téléchargement de clients lourds… une simple connexion (haut débit quand même ^^’) et un ordinateur pas trop moyenâgeux suffise.

L’inscription est gratuite, la seule partie ‘payante’ étant souvent une ’boutique’ d’accessoires pour les joueurs non indispensables à la pratique du jeu (pour monter plus vite en expérience, customiser son avatar, etc.). Du coup, on a aucun scrupule à jouer 5h par jours pendant ses 2 semaines de vacances puis ne plus y toucher pendant plusieurs mois : on ne perd pas les 10-15/mensuel d’un jeu non-utilisé (parce qu’au final, à l’année… un MMO à abonnement fini par revenir cher ^^’).

En bref, le free-to-play semble pour l’instant être le Graal de pas mal de joueurs PC : le plaisir du jeu sans se ruiner !

Aussi, il est normal (et plaisant) de découvrir que le Paris Games Week propose plusieurs MMORPG très sympathiques à tester dans ses allées… nous nous sommes permis de faire un petit récap des choses qui ont attiré nos yeux alertes. Attention cependant, nous tenons à préciser que nous n’avons pas pu réellement jouer à ces jeux, nous avons juste vus des démos quelques minutes… nous ne sommes donc pas en mesure de vous dire si on les trouve bons ou pas… à suivre dans nos pages donc ;)

Tout d’abord, nous avons eu la chance d’avoir des nouvelles du très attendu Battlestar Galactica Online ! En effet, nous avons eu l’honneur et l’avantage d’interviewer Jann Wergin de chez Bigpoint, qui à pu nous en dire un peu plus sur l’avancé de ce colossale projet…

Tout d’abord, il faut savoir que le portail de jeu Bigpoint, bien qu’étant peu connu dans nos contrées, est fréquenté par 100 millions de joueurs dans le monde. Seafight c’est eux, ainsi que DarkOrbit, Deepolis, War of Titans ou Ruined (dont la phase bêta se termine)… autrement dit, c’est très loin d’être des débutants dans le domaine.

Mais revenons en au jeu. Tout d’abord, il faut savoir que ce BGO tournera sous navigateur web et ne nécessitera donc pas de téléchargement, un bon point. Ensuite, un soin tout particulier a été apporté au respect des codes de la série et plus particulièrement de la 2e saison sortie en 2004. L’histoire du MMO s’appuie sur la trame de ce revival tout en explorant une période particulière : celle où la menace Cylon est encore imprécise.

Vous pourrez choisir de jouer un humain ou un Cylon, mais le gameplay sera réellement construit autour du combat spacial (un peu à la World of Tanks mais avec des vaisseaux). Pour plus de réalisme pour les fans de la saga, le développement du jeu a été suivi par Ronald D.Moore, producteur et scénariste de la série.

Pas de date officielle pour le moment, mais le jeu devrait faire son apparition sur le site de la chaîne américaine Sci-Fi d’ici début 2011 !

.¤…

Totalement à l’opposé du géant BGO, nous avons eu l’occasion de rencontrer l’équipe de Gamania et du très atypique mais néanmoins prometteur Hero 108 Online. Adapté de l’univers du dessin-animés passant sur Cartoon Network, son approche est aussi ‘spéciale’ que ses graphismes ! Car là où tous ses concurrents rivalisent avec des graphismes toujours plus beaux, des mondes toujours plus vastes… celui-ci a décider de jouer sur un autre terrain : le fun !

Mystique Sonia - Hero 108

Couleurs vives, personnages et décors mal dégrossis, prenant place dans un univers que certains qualifieraient de ‘japoniaisant‘… du classique chez CN me direz-vous, non(moi j’aime bien ^^) ? Mais si le graphisme du DA ne sort pas réellement du design habituel des productions de la chaîne US pour enfants, il faut bien avouer que pour un MMO ça en jette !

Comme l’annonce le synopsis  »Gratuit, Speed, Fun et bourrin ! ». Pour démarrer, on choisit un des héros de la série (perso, ma préférence va à Mystique Sonia ; ) et on se lance dans la bagarre ! Basé sur un modèle assez simple de beat’em all en 3D, vous devez ‘faire passer votre point de vue’ auprès de tout une tripoté d’animaux. Le but étant, après avoir vaincu leur boss, de les rallier à votre cause.

Le jeu est évidemment gratuit, mais son originalité (en plus de celle du DA ^^’) réside surtout dans le côté instantané. Vous arrivez dans une zone, vous choisissez une instance plus ou moins de votre niveau et vous avez un temps limité pour ‘latter la tronche’ du cerbère de ces lieux.

C’est souvent possible seul (au début au moins), mais on s’aperçoit très vite quand c’est beaucoup plus facile avec une bande de copains. On se retrouve ainsi a vec un système un peu à la Double Dragon : « Tu l’occupes et moi je lui ‘explique’ » très jouissif ^^

Côté RPG, on peut évidemment faire monter son expérience et orienter les capacités de son personnage en fonction. On peux aussi acquérir des armes et des sets d’armures pour gagner en répondant ! A l’image d’un MMORPG plus classique, mais nécessitant beaucoup moins de ‘calcule’, de ‘stratégie’, histoire de privilégier le fun.

Chose amusante, la notion de costume. Vous avez un set d’armure certes très protecteur mais surtout assez moche (selon l’image que vous voulez donner à votre avatar ; )… et bien vous pouvez ‘enfiler’ un costume par dessus ! En gros, même si votre armure ressemblait à une cannette de soda géante, enfilez une jolie robe et une perruque blonde par dessus et vous voilà avec un look de pine-up ! Ca n’apporte rien de plus au gameplay, mais ça permet de donner un aspect personnalisé à son personnage, voir de lui créer un look ‘qui ne paie pas de mine’ et qui surprendra plus d’un adversaire ;)

Pour avoir une petite idée, rien ne vaut le trailer :

Au final, Hero 108 Online peut aussi bien plaire aux adeptes de la série qui y retrouverons l’esprit du DA, que les simples adeptes du bon p’tit jeu bourrin, où on peux se permettre de jouer 1h seul ou bien toute une nuit entre copains, sans se prendre la tête ! Un bon p’tit défouloir ^^

Voilà pour la 1ere partie de notre récapitulatif des free-to-play que nous avons croisé dans ce Paris Games Week. La 2e partie très bientôt, où on parlera des jeux World Perfect (Jade Empire, Battle of Immortal…) et Frogster (Runes of Magic, Terra…)…

La 2ème partie de notre dossier spécial Free-to-play présentés au Paris Games Week ici…

  1. Aurelo

    Apres avoir jouer comme un fou sur un jeu dans l’univers de Stargate, ce Battlestar Galactica Online pourrait me faire oublier que j’ai 2 consoles de salon quelque temps.

    A craché le morceau le 30 octobre 2010

Votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Go to top